Tout savoir sur le 1er mois de grossesse

bébé 7 mois de grossesse

Ça y est, vous êtes enceinte ! Le 1er mois de grossesse correspond aux 4 premières semaines (3e à 6e semaine d’aménorrhée) d’une très belle aventure ! Pendant ce 1er mois de grossesse, il se peut que vous ressentiez différents symptômes, pas très agréables. Quant à bébé, son développement commence tout juste et pourtant beaucoup de choses se mettent déjà en place. Dès ce 1er mois de grossesse, des démarches seront à effectuer. On vous en dit plus et on vous donne des conseils pour le bon déroulement de votre 1er mois de grossesse.

1er mois de grossesse : comment vous sentez-vous ?

Le 1er mois de grossesse marque de grands changements dans votre organisme qui se prépare au développement de bébé. Ces transformations entraînent différents symptômes. Vous pouvez n’en ressentir aucun, seulement quelques-uns ou, dans la moins bonne des configurations, tous. Dans tous les cas, voici une liste des symptômes de grossesse les plus courants lors des quatre premières semaines :

Vous souffrez de nausées

Le symptôme le plus connu de la femme enceinte : les nausées. Désagréables et parfois accompagnées de vomissements, vous vous en passeriez bien ! Nous ne connaissons pas les causes exactes des nausées matinales, cependant, une corrélation avec l’augmentation du taux de l’hormone béta-HCG (hormone chorionique gonadotrope) semble évidente. Il n’est pas facile de traiter la nausée chez la femme enceinte, car la plupart des traitements sont proscrits. En général, le médecin prescrit du Diclectin pour ce type de trouble. Il peut aussi vous conseiller de vous alimenter de façon fragmentée et de commencer la journée en buvant un grand verre d’eau citronnée. Ce remède est efficace contre ce symptôme.

Votre poitrine subit des changements

Comme lors des règles pour certaines femmes, votre poitrine va devenir douloureuse et lourde. La couleur des aréoles devient plus foncée : c’est le signe que vous êtes bien au début d’une grossesse.

Envies fréquentes d’uriner

Bien que votre utérus ne soit pas encore suffisamment imposant pour exercer une pression sur votre vessie, vous aurez quand même souvent envie d’uriner. La raison ? La sécrétion de l’hormone HCG. Elle augmente le volume sanguin dans la zone pelvienne, par conséquent, les reins doivent filtrer plus de liquide, d’où le besoin d’uriner fréquemment.

Des douleurs dans le bas du ventre

Votre utérus change afin de préparer un petit nid à bébé. Ces changements provoquent des douleurs dans le bas-ventre, comparables à des crampes. La constipation peut aussi être la cause des douleurs de ventre, celle-ci étant très fréquente lors de la grossesse. Cependant, si des douleurs sont accompagnées de saignements, consultez immédiatement un médecin !

Des pertes de sang

Généralement, les petites pertes de sang sont dues à l’œuf qui s’implante dans la muqueuse et ne sont donc pas le signe d’un problème grave. En effet, pendant la nidation, l’œuf nouvellement fécondé vient se loger dans la cavité utérine. Elle a en général lieu le 7e jour de grossesse. Il est néanmoins nécessaire de surveiller si les pertes de sang sont accompagnées de douleurs.

L’absence de symptômes

Est-il inquiétant de ne ressentir aucun symptôme au début de votre grossesse ? La réponse est non. Chaque femme est différente et vit sa propre grossesse, alors pas d’inquiétude !

1er mois de grossesse : l’aventure commence pour bébé

Le commencement

Un spermatozoïde rencontre un ovule et donne naissance au zygote (la cellule œuf). L’œuf va ensuite voyager en passant par la trompe jusqu’à l’utérus, pour finalement s’implanter dans la muqueuse utérine. C’est à ce moment que le développement de bébé commence !

La fin de la 2e semaine

C’est à partir de ce moment que l’œuf va se diviser en plusieurs parties afin de former le fœtus et le placenta.

La 3e semaine

C’est une période durant laquelle l’embryon évolue rapidement puisqu’il double de volume tous les jours. Son cœur bat déjà et il est sur le point de voir se former la tête et les membres.

La 4e semaine

Bébé grandit de plus en plus vite et mesure environ 4 mm. Il est maintenant possible de le voir apparaître sur une échographie, pour le plus grand bonheur des parents. Sa forme se dessine peu à peu et ses différents organes prennent doucement place.

Les démarches du 1er mois de grossesse

Première visite prénatale

Bien qu’il n’y ait pour le moment aucune urgence, vous pouvez d’ores et déjà prendre rendez-vous pour votre première visite prénatale. Cette consultation dure environ une demi-heure et consiste à confirmer votre grossesse et à calculer le jour de l’accouchement. Elle permet également de mettre en évidence les éventuels risques d’un accouchement prématuré. Durant cette visite, de nombreux examens sont effectués et des analyses sanguines vous seront demandées.

Réfléchir à l’avenir

Choisir le lieu de votre accouchement n’est pas anodin et doit correspondre à vos attentes et vos besoins. Il est important d’y penser dès maintenant :

  • Y a-t-il un hôpital où vous souhaitez accoucher ?
  • Désirez-vous que cela se passe chez vous ?
  • Opterez-vous pour une maternité privée ?

Une fois vos besoins et désirs identifiés, vous n’avez plus qu’à choisir où vous inscrire. Même si cela vous paraît encore loin, il est recommandé d’inscrire votre enfant en crèche dès maintenant car les places ne sont pas faciles à trouver.

Nos conseils pour le 1er mois de grossesse

Éliminer certains produits

Présentant des dangers pour le fœtus comme pour la mère, certaines substances sont à exclure impérativement, c’est le cas notamment du tabac et de l’alcool. En effet, le tabagisme engendre des accidents obstétricaux et peut provoquer une grossesse extra-utérine. Quant à l’alcool, il impacte le système nerveux du fœtus pouvant entraîner une malformation, ou encore, des troubles du comportement.

Boire, encore et toujours

Une femme enceinte doit boire plus de 1,5 litre d’eau par jour. Il est impératif d’hydrater au maximum votre corps afin d’éviter l’apparition d’infections urinaires et de la constipation. Il est possible d’allier hydratation et soulagement de vos maux de grossesse en consommant des tisanes aux vertus médicinales.

Pratiquez un sport doux

Vous êtes enceinte mais pas malade, alors oui, il faut vous ménager, mais la pratique sportive n’est pas exclue. Une activité physique douce vous apportera un bien-être psychologique indéniable et évitera l’apparition d’un éventuel diabète gestationnel. La marche et la natation sont des sports préconisés, alors sortez et bougez !

N’hésitez pas à consulter

Au moindre doute, il est important de demander conseil à votre médecin. Si vous ressentez des sensations inhabituelles ou que vous souffrez de douleurs vives, parfois accompagnées de pertes de sang, il n’y a pas une minute à perdre : rendez-vous aux urgences sans attendre.

Qu’elles soient physiques ou psychologiques, les sensations de ce 1er mois de grossesse sont fortes. Le début de votre grossesse est marqué par l’émotion que vous éprouvez de porter la vie et par les différents maux que vous pouvez ressentir. Bébé, lui, commence un long périple pour pouvoir vous rejoindre très bientôt, alors patience.