Les pics de croissance : tout ce qu’il faut savoir

place-de-papa

Face à cette expression deux équipes : 

L’équipe des parents qui savent parfaitement quelle réalité recouvre l’expression « pic de croissance », tout simplement parce que ces pics de croissance ont été forts pour leur bébé et qu’ils ont appris par la force des choses. Et celle des parents encore ignorants sur le sujet, car celui-ci est encore très peu abordé.

Les pics de croissance concernent pourtant tous les bébés et sont naturels dans leur évolution. Pour autant, pour gérer sereinement et accompagner efficacement bébé, mieux vaut savoir reconnaître ces pics de croissance (non, il ne prend pas non plus 10cm en une nuit) et savoir à quoi ils correspondent.

Le pic de croissance : qu’est-ce que c’est ? 

Quelle prise de poids ou de taille ?

Eh bien, souvent aucune. Aucune prise de poids et ni poussée dans la taille. Les pics de croissance, ou poussées de croissance, sont des caps de vie importants pour bébé. Mais en aucun cas corrélés à une poussée spectaculaire de sa taille ou de son poids. Ouf ! Voilà encore quelques jours devant vous avant de changer à nouveau sa garde-robe. 

Tout d’abord, comment repérer les pics de croissance ? 

Votre bébé pleure et demande plus de lait que d’habitude ? Vous êtes probablement dans cette phase.

Chaque enfant est différent, vous êtes d’ailleurs bien placé pour juger que votre enfant est bel et bien unique. Néanmoins, si sans raison vous le trouvez difficile à calmer, à se sentir rassuré et avec une faim de loup, vous êtes très probablement en plein pic de croissance.

Parlez-en autour de vous, même si chaque enfant réagit avec plus ou moins d’intensité à ceux-ci, le sujet concerne tous les bébés. Les professionnels comme votre pédiatre ou les personnes qui le gardent pourront vous partager leurs observations et conseils.

En effet, les poussées de croissance ne sont pas toujours connues de tous les parents.

Les pics de croissance arrivent de manière fréquente, plusieurs fois entre sa naissance à son premier anniversaire, souvent aux dates suivantes  :

  • Le 7e et le 10e jour de la vie de bébé. 
  • à la 3e semaine, 6e semaine, et 9e semaine
  • Mais aussi à 3 mois, 6 mois, 9 mois et 12 mois. 

S’il a plus d’un an, il peut encore en connaître plusieurs. 

Car les pics de croissance correspondent à des périodes d’apprentissage importantes pour bébé. 

À quoi correspond le pic de croissance ?

Cette évolution traduit une régression, avant l’acquisition de nouveaux apprentissages : apprendre à sourire, la posture assise, le 4-pattes, la marche… 

Elle génère un peu d’inquiétude et requiert beaucoup d’énergie pour bébé. D’où son envie de manger plus, de réclamer plus souvent vos bras réconfortants et éventuellement de dormir davantage aussi.

Au-delà de 12 mois, bébé peut aussi revivre des pics de croissance, pour chaque apprentissage ou changement important pour lui. Mais à ce stade et après la lecture de notre article, vous serez plus sereins et on l’espère bébé aussi. Continuez de voir la vie du bon côté avec lui et pour lui. Votre équipe de choc passera avec brio ces grandes étapes de la vie de bébé.

D’ailleurs on garde cette habitude, encore à l’âge adulte, de fêter une grande étape par un chouette repas avec autour de nous ceux qu’on aime le plus fort, non ? Donnez-lui de bon cœur un supplément de lait s’il en demande et soyez présents 😌

Comment gérer les pics de croissance ?

Durée des pics de croissance

Tout d’abord, rassurez-vous, même si les pics de croissance vont rythmer plusieurs fois la vie de bébé, ils ne durent pas. En 24 ou 48 heures, l’épisode devrait se terminer. S’ils durent un peu plus, pas d’inquiétude, le retour à la normale se fera au plus tard au bout de 5 jours.

Néanmoins, il va falloir aider bébé ! 

Que faire quand bébé connait un pic de croissance ?

Les 3 astuces pour accompagner bébé pendant les pics de croissance et l’aider au mieux :

  • L’entourer et être proche de lui. Il sera grognon, apeuré. Un peu comme un ado, mais qui souhaite votre présence. Votre enfant aura besoin de vos bras. Il aura besoin de se sentir soutenu et entouré par vous. On ne vous dit pas non plus d’appeler votre employeur pour rester à la maison (si bébé est gardé), mais dans ce cas prévenez la personne qui le garde pour qu’elle soit plus attentive encore ces jours-là. Vous le retrouverez le soir sûrement un peu plus apaisé, même s’il est possible que le coucher soit plus long qu’à l’accoutumée. Le temps de le rassurer définitivement que vous êtes avec lui et présent.
  • Lui faire confiance et lui donner à manger comme il le souhaite. Vous verrez que l’énergie demandée est réellement dépensée et transformée par son corps. Vous ne constaterez pas de gain de poids à la fin de la période.
  • Être vous-même : confiant et à l’écoute. Plus facile à écrire 😉 Si vous avez un doute, vérifiez sa température. S’il dort comme une marmotte, tant mieux : c’est pendant son sommeil que l’hormone de croissance se développe. Cela explique aussi pourquoi il a besoin de sommeil pendant cette phase. Rassurez-le, réjouissez-vous pour lui. Souriez-lui, souriez-vous.

Vous allaitez ? Pas d’inquiétude, la nature est bien faite

Votre quantité de lait s’adapte aux besoins de bébé. La production de lait pendant les pics de croissance est donc naturellement plus importante et concomitante avec la demande plus intense de bébé. La qualité, la quantité, la couleur du lait, la concentration en graisses, en eau, en anticorps, en nutriments, etc… Tout cela varie fortement au cours de l’allaitement. Bébé vous dictera ces moments de poussées de croissance, vous savez maintenant comment les gérer au mieux. Et c’est avec joie que vous accueillerez ces pics de croissance, synonymes de nouvelles aventures !

Et pour en savoir plus sur nos couches, cliquez ici !