Nos conseils pour la 30e semaine de grossesse

30 semaine grossesse

Vous voici déjà à votre 30e semaine de grossesse ! C’est aussi la fin du septième mois et votre 32e semaine d’aménorrhée. Cette semaine peut jouer un rôle décisif sur la position du bébé au moment de l’accouchement. De votre côté, vous remarquerez peut-être une baisse de certaines gênes qui vous incommodaient les semaines précédentes.

Où en est le fœtus à 30 semaines de grossesse ?

 

Le développement global du bébé

À 30 semaines de grossesse, le fœtus ressemble de plus en plus à un petit être humain et il atteint une taille importante. On estime qu’il mesure en moyenne 37 cm et qu’il pèse environ 1,6 kg. Il a tellement grandi qu’il n’est plus visible en entier sur l’échographie. Le fœtus se sent d’ailleurs bien serré dans l’utérus et le moindre mouvement sera ressenti de façon nette par la maman. Vous pourrez observer chaque changement de position très distinctement en regardant bouger votre ventre. À partir de maintenant, votre bébé passerait du stade de grand prématuré à celui de prématuré moyen s’il venait à naître subitement.

Un développement du cerveau important

Côté cérébral, l’évolution est tout aussi impressionnante. Le cerveau de votre bébé continue de grossir, lui permettant notamment d’acquérir le réflexe de succion, mais aussi de la déglutition. Deux éléments qui lui seront indispensables dès la naissance afin qu’il puisse se nourrir. Sa boîte crânienne est par ailleurs toujours partiellement molle. Les os qui forment cette protection du cerveau ne sont en effet pas soudés. Les espaces entre ceux-ci sont appelés les fontanelles. Au moment de l’accouchement, elles permettront à la tête du bébé de se déformer légèrement et de passer plus facilement par le col de l’utérus.

Le changement de position

Le fœtus va généralement prendre, si cela n’est pas déjà le cas, la position tête en bas. De cette façon, il a plus d’espace pour bouger, mais il se prépare aussi au jour de l’accouchement. Vous remarquerez que ce changement de position réduira également les mouvements ressentis. Il est toutefois possible que le bébé attende encore un peu pour se retourner. Et s’il ne changeait pas de position pour le jour de sa naissance, il faudrait alors vous préparer à un « accouchement par le siège ». Ce type d’accouchement pourrait être plus délicat et entraîner quelques complications. La sortie du bébé la tête la première demeure en effet la position la plus favorable.

Le saviez-vous : L’accouchement par le siège, une pratique bien maîtrisée

On estime que 4 % des bébés à naître se présentent par le siège. C’est généralement à l’examen du 8e mois que le médecin constate cette position particulière. Si c’est le cas pour votre grossesse, pas de panique ! Bien que l’accouchement risque d’être plus délicat, la césarienne n’est pas une obligation. Le personnel soignant est habitué à gérer ce type d’accouchement. Il pourra tenter de retourner le bébé à travers votre ventre ou faire naître le nouveau-né par les pieds.

Comment évoluent le corps et l’état de la maman à 32 SA ?

 

Retrouvez un peu de légèreté

Sous réserve que le bébé se soit bien positionné la tête en bas, vous vous sentirez plus légère. En effet, la compression thoracique sera moins forte. Vous respirerez mieux et votre estomac aura plus d’espace. Il y a donc de fortes chances qu’à cette période-là, vos remontées acides et/ou brûlures d’estomac se fassent bien plus rares. Globalement, à 30 semaines de grossesse, vous pourrez profiter d’une sensation plus agréable dans le corps avec des gênes réduites par rapport à la semaine précédente. Ceci pourrait également vous permettre de mieux vous reposer. De quoi prendre des forces pour le jour J.

Une prise de poids toujours croissante

Malgré l’atténuation de certaines gênes liées à la grossesse, d’autres au contraire ne feront qu’augmenter. La prise de poids et la taille de votre ventre pourront vous causer quelques problèmes. L’utérus est en effet presque distendu à son maximum et il arrive en moyenne douze centimètres au-dessus du nombril ! On estime qu’à la fin du septième mois de grossesse vous avez pris environ dix kilos. Et cela se ressent sur votre plancher pelvien et votre vessie. Vous risquez de ressentir des tensions dans le bas du ventre, et dans tout le corps de manière plus générale. Pensez à lever le pied pour éviter les douleurs.

Des contractions plus régulières

À 32 semaines d’aménorrhée, vous pourrez aussi remarquer des contractions plus fréquentes. Généralement il ne s’agit que de petites contractions bénignes et irrégulières. Elles sont destinées à préparer l’utérus à l’accouchement. Toutefois, surveillez-les de près. Si elles sont douloureuses et rapprochées, il conviendra alors d’alerter votre médecin ou la maternité.

Au programme de la 30e semaine de grossesse

 

La cinquième visite prénatale à prévoir

Durant le septième mois de grossesse, il faudra en principe vous rendre à votre cinquième contrôle médical obligatoire. Si le rendez-vous n’est pas encore pris, pensez à le faire rapidement. Bien que cet examen ne soit qu’un contrôle de routine, il est important que le médecin vérifie si le bébé évolue correctement et se porte bien. Il écoutera son cœur battre et procédera aussi à quelques tests pour s’assurer qu’il ne souffre pas de diabète gestationnel. Un examen gynécologique permettra enfin de surveiller la hauteur et la dilatation de votre col de l’utérus.

Terminer les préparatifs pour la maternité et la chambre du bébé

À la fin du septième mois, les contractions étant plus importantes, le bébé peut arriver de façon inattendue. Il est préférable de boucler certains préparatifs, notamment votre valise de maternité. Pensez à y placer plusieurs bodies et pyjamas de naissance, mais aussi de petites moufles et un bonnet. De votre côté, prenez suffisamment de tenues pour une semaine et une trousse de toilette complète. Veillez aussi à ce que la chambre soit prête avec au moins un lit à barreaux ou un landau et une table à langer.

Repos, préparation à l’accouchement et à l’allaitement

Cette semaine, il vous faudra rester au repos et ne pas trop vous fatiguer pour éviter l’accouchement prématuré. Si vous êtes enceinte de votre 3e enfant ou plus, cela tombe bien : c’est aussi le début de votre congé maternité. Dans le cas d’un premier ou d’un second bébé, il faudra en revanche attendre la 32e semaine. C’est l’occasion de rester au calme et de garder bébé bien au chaud pendant encore quelques semaines. Cette période de repos sera idéale pour vous inscrire par exemple à un atelier de préparation à l’allaitement. Même si vous suivez déjà des cours de préparation à la naissance, le sujet pourra être évoqué de façon bien plus détaillée dans ce type d’atelier. Il est aussi intéressant de suivre quelques cours de sophrologie. Cette technique de relaxation vous permettra de mieux appréhender le jour de l’accouchement. Vous pourrez apprendre à vous relaxer, mais aussi à gérer plus facilement les douleurs.

À ce stade de la grossesse, restez vigilante pour ne pas faire trop d’efforts et vous reposer suffisamment. Le poids du bébé commence à peser de façon notable sur l’ensemble de votre corps et il sera nécessaire de surveiller la survenue d’éventuelles contractions intenses.