La communication avec Bébé ? On vous dit tout !

bebe_communication

Vous vous sentez probablement souvent démuni pour communiquer avec Bébé. Les premières semaines vous tentez de vous apprivoiser, Bébé et vous. Vous avez peut-être d’ailleurs essayé d’apprendre le langage de Bébé au travers de ses pleurs. Nous en parlions dans notre podcast sur les pleurs de Bébé.

Aussi, peut-être essayez-vous d’apprendre à Bébé le langage des signes. Avec le langage des signes, vous mêlez le geste à la parole. Concrètement il s’agit d’associer à un signe, à un geste, les mots les plus courants de son quotidien. À partir de 6 mois environ, c’est possible de s’y essayer avec Bébé. Ludique et accessible à tous les parents, même pour ceux qui n’ont pas de talent particulier dans l’apprentissage des langues.

Que vous ayez le niveau avancé ou le niveau débutant pour communiquer avec Bébé, cet article va développer votre langage commun à tous deux.

1. Comment communiquer avec Bébé quand il ne parle pas ?

Les premières semaines de la vie de Bébé sont particulièrement intéressantes, car elles vont vous permettre de faire connaissance grâce à ces quelques jours de congés parentaux.

Bien sûr, c’est votre bébé et vous avez l’impression qu’il a toujours fait partie de vous depuis qu’il est sorti du ventre maternel.

Néanmoins, les premières semaines seront précieuses pour apprendre à l’observer et à le comprendre. Il ne parle pas, donc tous ses émotions passent par son corps. Observez donc avec attention l’expression de son visage et de son corps (est-il tout tendu ou complètement apaisé), écoutez ses pleurs

Si vous perdez pied et avez parfois le sentiment que vous n’êtes pas fait pour être parent, c’est tout à fait normal. On a tous eu, en tant que parent, ce genre de questionnements. Tout parent a eu ses moments de solitude après avoir essayé en boucle de lui proposer un biberon, une nouvelle couche, un câlin… Et pourtant il y a des jours où, en tant que parent, on ne comprend pas le message. Et Bébé, malgré lui, s’en agace naturellement, redoublant ses pleurs.communication_bebe

2. Parler par le non-verbal

Les premières semaines vous l’aurez compris, la communication avec Bébé demande un peu d’adaptation de votre part et une écoute différente. Mais c’est surtout un chouette prétexte pour explorer de nouvelles façons de communiquer, sans les mots.

Si les mots sont évidents pour nous les adultes, ils sont loin d’être indispensables pour communiquer.

D’ailleurs, saviez-vous que la communication non-verbale constitue, selon certains experts, seulement 93% de notre communication ?

Finalement, on se demande pourquoi on s’attache tant aux mots… Ah si, pour la lecture et les podcasts 😉

Cette information nous vient notamment du professeur Albert Mehrabian, qui a publié une étude, « la règle des 3 V ». Cette étude révèle que seulement 7% de la communication orale tient aux mots que nous employons. 

Le reste de notre communication est constitué par l’intonation et le son de la voix, l’expression du visage et le langage corporel. Comme quoi, on fait bien d’essayer d’apprendre à décoder les pleurs de Bébé et essayer de lui enseigner quelques mots en langage des signes.

3. Les autres moyens dexpression pour communiquer avec Bébé 

Attentifs désormais à l’expression de son visage, aux réactions de son corps, vous apprenez à comprendre Bébé. Souvenez-vous aussi que, vous aussi, vous lui envoyez beaucoup d’informations non-verbales. 

Quand vous le prenez près de vous par exemple : les battements de votre coeur et la tendresse avec laquelle vous l’entourez lui envoient plein de mots doux.

Quand vous le regardez, tout près de son bout du nez, droits dans les yeux, avec un regard plein de confiance et d’amour, vous lui donnez envie de découvrir ce qui l’entoure car il est gonflé de confiance.

Mais aussi, vous l’aurez remarqué dès ses premiers jours, Bébé est attentif à son environnement. Celui-ci lui semble tellement bruyant, d’ailleurs. Son environnement est 10 fois plus bruyant que quand il était dans sa maisonnette (le ventre protecteur). Donc, il réagit aussi énormément en fonction des sons et, plus que tout, les bébés adorent la musique. Mélodies douces ou plus rythmées, la musique va l’aider à se réveiller, trouver de la joie quand il est fâché ou se calmer…

Si ce n’est pas déjà le cas, chanter des comptines va devenir un de vos passe-temps préférés. Certes, vous étiez une Lady Gaga ou un Bruno Mars en puissance avant de devenir parent, mais les comptines deviennent, après quelques semaines, presque addictives.

communication_bebeConfidence de parents : si vous vous surprenez à chanter « Petit escargot » à tue-tête dans l’open space, il est plus probable que vous interpelliez l’assistance, plutôt que d’entrainer la foule de vos collègues… Mais pourquoi pas essayer dans le bus ? Il y a moins d’enjeu à y faire un flop…

Bref, les comptines sont géniales : elles permettent de développer le langage de Bébé, sont joyeuses, donnent envie de danser et de se balancer ou de frapper des mains. Elles sont surtout un merveilleux moment de complicité et de partage avec Bébé. En chantant une comptine pour Bébé, vous lui ouvrez aussi votre intimité et Bébé se sent évidemment proche de vous et plein d’énergie pendant ces moments-là.

C’est aussi sur des comptines que Bébé apprendra probablement (entre autres) à bouger. Il est amusant de remarquer à quel point, dès la première note de musique émise, les bébés sont vifs et semblent pris d’une irrépressible envie de se trémousser. Alors bougeons, nous aussi, avec Bébé ! Accompagnons nos charmantes têtes blondes futures star !

4. Communiquer avec Bébé : il va parler à un moment ? 

Oui bien sûr, mais seulement vers 30 mois. Si vous voulez en apprendre davantage, lisez notre article sur les premiers mots.

Allez, courage, cette période est formidable pour développer votre créativité, votre sensibilité et vous amuser ! Have fun ! 

Pour découvrir plein d’autres fun facts, branchez-vous sur notre podcast dédié à ce sujet qui sortira le 1er avril sur notre plateforme de podcast.