L’instinct maternel : est-il inné chez toutes les femmes ?

instinct_maternel

Même si les histoires pour enfant tendent à s’enrichir, toute femme née au siècle dernier a été bercée par des histoires de princesses, finissant invariablement par la fameuse formule « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfant ». Quoi de plus naturel, donc, d’aspirer avoir des enfants et être heureux ?!

Quand, vous, la jeune fille, serez en âge d’avoir des enfants ou même déjà enceinte, on vous rappellera à l’envie « ne t’inquiète pas l’instinct maternel viendra, c’est naturel, c’est évident ».

Vraiment ?

Nous avons questionné le sujet pour y voir plus clair. Alors maintenant, nous voulons vous partager quelques informations, pour tendre ensemble vers l’objectif le plus fondamental de la formule citée plus haut : essayer d’être heureux.

1. Est-ce que linstinct maternel est inné ?

Enceinte, vous connaîtrez progressivement des changements de comportement. Dans quelques mois, vous serez une famille, vous commencez donc naturellement à vous projeter. Et accessoirement, vous êtes devenue le corps protecteur en charge de développer le futur enfant. Quelle mission !

La période de la grossesse, c’est donc un peu comme une préparation à devenir parent. On vous laisse un peu plus de 8 mois pour vous interroger, vous faire à l’idée et vous préparer à sauter dans le grand bain. Bien sûr, vous avez probablement réfléchi avec votre partenaire avant d’avoir ce projet. Néanmoins, la grossesse va être prétexte à de nouvelles questions et, là, elles se poseront de manière plus intensive, avec une obligation d’y répondre et une deadline immuable : l’accouchement.

À vous de voir si vous êtes plutôt du genre à bachoter comme des fous pour en apprendre le plus possible sur votre futur rôle de parent.

bebe_maman_maternel

Ou si vous êtes plus tranquille à attendre les rendez-vous avec les différents experts pour poser vos questions les plus brûlantes, un peu comme un « rattrapage express » ou stage intensif.

Bref, pour tout parent et en particulier pour la mère, cette période vous prépare à votre futur job de parent. Si certaines femmes sont plus expansives que d’autres, cela ne signifie pas qu’elles ont un instinct maternel plus développé, mais juste qu’elles extériorisent. C’est un peu comme au karaoké, il y a ceux qui chantent en hurlant au point de couvrir la musique et ceux qui vont chuchoter au micro au prix d’un effort déjà immense. Vous y repenserez en salle d’accouchement, chacune est différente, mais surtout : sentez-vous libre en tous cas !

En réalité et malgré plusieurs études, les sociologues n’arrivent pas à affirmer que l’instinct maternel existe. Il n’y a pas d’éléments, aujourd’hui, qui permettent de déceler une influence génétique ou des changements hormonaux qui permettraient de différencier les hommes et les femmes sur ce plan.

Quelle nouvelle ! Voilà de quoi raviver les débats en réunion de famille sans vous fatiguer 🙂

2.  Mais alors, les parents qui parlent dinstinct maternel sont-ils des menteurs ?

La plupart des parents s’attachent naturellement à l’enfant qu’ils portent durant la grossesse. Et l’accouchement est très certainement l’événement le plus hallucinant que l’on puisse vivre. Vous réalisez qu’à deux vous donnez vie à un petit être. Si l’instinct maternel n’est pas scientifiquement prouvé, on peut vous garantir que vous pleurerez de joie et d’émotion quand ce petit humain sortira et poussera son premier cri. Papa comme Maman. C’est peut-être l’instinct parental que l’instinct maternel, finalement ! 😉

Les parents qui parlent de chaque moment de leur relation avec leur enfant comme une évidence, sont-ils sincères ? 

Oui, évidemment qu’ils sont sincères. Mais chaque parent construit sa relation aussi en fonction de sa personnalité propre et de ses expériences passées.

Si vous êtes du genre fan d’histoires de mère poule, de mama italienne, on peut imaginer aussi que vous tombiez amoureuse de votre nouveau statut de mère et que, malgré vous, vous répliquiez ce schéma connu et apprécié, pour finir par surjouez un peu – et avec joie – votre nouvelle position. Tout simplement parce que vous estimez que c’est ça, être mère.

maternel_bebe_maman

Si vous êtes plus introvertie sur le sujet, c’est tout aussi normal et même plus courant. Le tout est de se sentir bien dans sa vie et en tant que parent.

Pour prendre un parallèle : vous avez mis quelques semaines ou mois à vous sentir à l’aise après avoir démarré un nouveau job ? Eh bien, de la même façon, vous prendrez le temps de faire connaissance avec Bébé, avec son mode de fonctionnement, et de vous familiariser avec vos nouvelles missions attachées à celui-ci.

3. Comment devenir à laise dans ce nouveau rôle de mère ? Linstinct maternel peut-il se développer ?

Même si la grossesse et l’accouchement sont des événements majeurs dans la vie et provoquent de grands chamboulements, vous l’aurez compris : on ne devient pas mère par simple déclenchement d’une action, l’accouchement. Il n’y a pas de bouton on / off. Pourtant, soyez sûre que vous vous sentirez, au bout du compte, à l’aise et parfaitement légitime.

Tout d’abord, rassurez-vous : vous, les parents, êtes les préférés de Bébé. Bébé a entendu vos deux voix pendant toute la durée de la grossesse. À l’intérieur du ventre, il sentait déjà l’odeur de sa maman, d’ailleurs. De plus, vous avez peut-être fait des petits jeux d’haptonomie ou, en tout cas, des caresses pour le saluer, ou juste pour le plaisir, durant la grossesse.

Devenir parent est votre décision, vous allez assurer ! Bien sûr, vous aurez des moments de doute, plusieurs fois durant sa vie, parfois plusieurs fois dans la journée, mais vous avez décidé que l’aventure en famille serait beaucoup plus stimulante que seuls. Votre choix assumé emportera aussi l’enthousiasme de Bébé et saura le rassurer dès les premiers jours de sa nouvelle vie, comme durant toute son enfance et même plus.

Petit test : trouver un petit titre

C’est en passant du temps avec lui, en acceptant aussi de se planter (se sentir penaud pendant le bain, avoir des fuites à cause d’une couche mal fermée, douter du bien fondé de vos réactions face à ses maladresses, …) que vous et Bébé allez former la meilleure des équipes.

Votre philosophie de vie est d’essayer de vous amuser au quotidien ? Vous avez alors le meilleur des réflexes pour développer votre « instinct maternel », si on veut l’appeler ainsi. Vous vous surprendrez d’ailleurs probablement du point auquel vous protégerez parfois votre enfant. À l’excès, même, penserez-vous.instinct_maternel
Par exemple en promenade : « Non mais ça va pas ? Ne touchez pas à mon bébé ! » Nous, on vous comprend : nous aussi sommes excédés par ces personnes qui touchent aux bébés sans demander l’autorisation (aux parents et au bébé). Qui sont ces gens ? Comment réagiraient-ils si on sortait de nulle part pour leur caresser la tête au milieu de leur trajet ? Tiens, ça nous donnerait presque envie d’essayer, juste pour voir…

Enfin, nous sommes sûrs que Bébé deviendra le sujet majeur dans votre vie dès qu’il sera arrivé. Vous en doutez ? On vous laisse quelques semaines encore pour nous raconter vos angoisses et vos intenses satisfactions concernant Bébé. Comme nous, vous ferez parfois des cauchemars où vous perdez Bébé; ou encore dans lesquels Bébé se retrouve dans une situation dangereuse. Soyez rassuré, il s’agit seulement de cauchemars qui sont là pour vous montrer que vous êtes des parents vigilants et que vous avez la ferme intention de continuer à l’être.

En résumé, l’instinct maternel n’est pas prouvé scientifiquement. Si certains parents, en particulier les mères, se disent particulièrement douées dans leur rôle de mère, nous sommes ravis pour elles. Mais ne vous laissez pas impressionner : certaines personnes sont juste plus expansives, plus sûres d’elles et moins pleines de questionnements. D’autres ont plus joué à la poupée, plus observé de parents dans leur entourage. Si ça n’est pas votre cas, vous apprendrez, vous développerez sans y prendre garde votre propre méthode et elle sera excellente.

Une chose est en revanche scientifiquement prouvée, c’est que la joie de vivre est communicative ! Et la recherche de la joie de vivre est naturelle et instinctive. Laissez-vous aller à cet instinct universel quand vous devenez parents ! Vous aurez alors à portée de main la meilleure méthode pour devenir les meilleurs parents, naturellement.