L’éducation inclusive, c’est quoi et pourquoi ?

education_inclusive_ecole

Quand vous êtes devenus parents, vous avez probablement mis en perspective l’éducation que vous avez vous-même reçue et décider des fondamentaux que vous souhaitiez garder pour l’éducation de votre enfant, votre bébé. Vos parents ont forcément eu des principes auxquels vous restez attaché et en lesquels vous croyez.

Mais vous ne pensiez pas qu’accompagner un enfant dans son apprentissage et son éducation vous poserait autant de questions…

Alors, l’éducation inclusive, qu’est ce que c’est ? Est-ce que vous souhaitez appliquer l’éducation inclusive pour Bébé ?

Certaines questions, sur la politesse ou la liberté à laisser à Bébé, ont été discutées avant même sa naissance. Mais vous êtes bien obligé de constater que de nouvelles questions se présentent en cours de route. Vous les prenez alors au fur et à mesure.

Chaque nouvelle situation devient un prétexte à discussion. Néanmoins, parents Little Big Change, parents avertis et dégourdis, vous n’êtes pas du genre à vous prendre la tête. Vous faites simple et tâchez d’être éclairés.

1. Définition et principes de l’éducation inclusive : 

Définition de l’éducation inclusive : inclure tous les enfants pour apprendre ensemble. Les enfants ayant des problèmes spéciaux, notamment des handicaps, sont intégrés dans le processus classique.

C’est d’ailleurs un axe majeur soutenu par le président de la République lui-même en France, mais aussi dans de nombreux pays comme en Inde, au Canada…

Un des constats de base, c’est que le handicap est l’un des premiers obstacles à l’éducation. Plutôt que de regrouper tous les enfants ayant des besoins spéciaux dans un même groupe, il semble plus favorable de mixer la diversité des profils et capacités. education_inclusive

Les enfants ayant des besoins d’accompagnement renforcés sont alors guidés dans le groupe par le référent, avec parfois une personne dédiée qui va venir en renfort.

L’avantage premier, c’est l’ouverture de tous et l’apprentissage de la tolérance par l’exemple.

L’inclusion est bien plus forte que l’intégration. On n’intègre pas facilement des personnes préalablement stigmatisées, alors que le groupe constitué à l’origine par l’inclusion forme une unité. Cette unité est nourrie par la diversité de chacun.

Le socle de l’éducation inclusive est donc le bien-être de tous et l’apprentissage de tous. La scolarisation offerte se veut de qualité et suivie dans un cadre bienveillant et compréhensif.

2. Les avantages de l’éducation inclusive 

Un enseignement différencié pour mieux apprendre : le professeur est formé pour accompagner l’ensemble des élèves. Il va donc être en mesure d’expliquer différemment une même leçon. L’idée étant qu’à la fin de l’année l’ensemble de la classe ait validé les apprentissages liés à son âge.

Les avantages de l’éducation inclusive : 

Une ouverture desprit : dès le plus jeune âge, les enfants vont donc apprendre la tolérance et la différence. La stigmatisation se réduit entre les enfants et ainsi l’ensemble de la classe intègre cette valeur fondamentale.

Bref, l’objectif est que nos petites têtes acquièrent plus spontanément le réflexe d’aider et de comprendre les autres plutôt que de se moquer. Finis les « Laurent, c’est un bébé, c’est le seul qui ne sait pas colorier sans dépasser ». Chaque enfant sera plutôt mis en avant selon ses talents, pour le meilleur de tous.

Un esprit positif : La salle, l’enseignement, les valeurs apprises en groupe sont résolument positives. En effet, le socle de base est d’accueillir tout le monde en ayant pour objectif de réussir ensemble. Pour cela, il est certain qu’il faut, aussi à la maison, être optimiste, confiant et bienveillant. C’est complètement vous, non ? education_inclusive

Un esprit communautaire : intégrer les valeurs propres à l’éducation inclusive va anéantir l’esprit de compétition. Cet aspect est sain pour nos jeunes enfants en pleine construction. Ils auront tout le loisir, en études supérieures, ou même par le sport, d’apprendre la compétition. Les relations entre les enfants, même à ces jeunes âge, sont extrêmement fortes et ce cadre va les favoriser davantage encore.

Un dialogue plus récurrent entre les professionnels et les parents. Le projet d’école inclusive embarque l’école. Le directeur ou la directrice sera souvent celui ou celle qui impulse et soutient l’école inclusive. Et justement, en tant que parents vous aurez les règles de cette éducation dès le départ.

Des professionnels formés et ouverts : Même si vous n’êtes pas directement concerné par un apprentissage différencié, il semble précieux de compter sur des professionnels sensibles à chaque enfant pour leur expliquer selon leur caractère et leurs spécificités.

3. Les limites de l’école inclusive 

Les professionnels doivent parfois attendre longtemps avant d’être formés. Ils doivent adapter leur enseignement pour répondre à tous. Le travail requis est donc nécessairement plus important, ne serait-ce que la préparation des enseignements. Il va falloir imaginer plusieurs manières de le partager.

Les auxiliaires de vie sont assez peu nombreux, pas assez nombreux. Les parents demandent en effet une aide, mais ensuite il faut être patient pour que le recrutement se fasse.

Enfin les classes, parfois trop surchargées, rendent difficile la mise en place d’une éducation inclusive.

4. Comment savoir si mon enfant a besoin de plus de soutien ? 

Il y a des besoins spécifiques facilement identifiables pour aider l’enfant au quotidien, comme le fait d’être en fauteuil roulant.

Mais il y a des besoins moins évidents à détecter. Surtout si c’est votre enfant, encore davantage si c’est votre premier enfant. Vous avez évidemment un avis subjectif. Et en plus, vous n’avez pas vraiment de comparaison.

La discussion est la clef. Ne tombez bien sûr pas dans la parano, ni l’envie de faire absolument de votre bébé un futur « Mines + HEC ».

Mais ne serait-ce qu’à la crèche ou avec sa nounou, prenez toujours le temps de savoir ce qu’il a le plus aimé dans les activités de la journée, s’il a découvert de nouvelles choses, s’il a participé… Vous pourrez ainsi mieux identifier ce qui lui plaît, comment il apprend et interagit… Vous serez aussi plus riches en partage quand vous aurez votre rendez-vous avec votre pédiatre.

La vie de parent est faite de mille découvertes et pour que chacune ait une saveur délicieuse, votre ouverture d’esprit sera votre meilleur alliée.