Comment faire pour que Bébé s’endorme tout seul ?

bébé dort

L’expression « dormir comme un bébé » a pris un sens nouveau depuis que vous êtes parents. Durant les premiers mois, vous êtes réveillés toutes les 3 heures, vous couchez tard pour que Bébé s’endorme et vous réveillez au milieu de la nuit pour le rendormir. En cumulé, lui dort plutôt beaucoup, mais selon un rythme fractionné qui ne vous arrange pas vraiment. Vous, cher parent, vous êtes à bout et souhaitez par tout moyen que Bébé s’endorme tout seul.

À partir de quel âge aider mon bébé à s’endormir tout seul ?

À partir de 3, voire 6 mois, Bébé devient capable de faire des nuits sans interruption.

 

Tout d’abord, définir le lit comme LE lieu pour s’endormir.

Dès que Bébé montre des signes de fatigue après son dernier biberon, plutôt que de le garder dans vos bras, mettez-le dans son lit doucement et restez quelques minutes à ses côtés pour rassurer Bébé sur votre présence. Un dernier baiser et, à pas de loup, éclipsez-vous.

En effet, l’endormir dans vos bras, si vous avez décidé d’arrêter le co-dodo, n’est pas une bonne option. Quelle angoisse pour Bébé de s’endormir paisiblement dans le confort chaleureux de vos bras et de se réveiller ensuite en pleine nuit seul dans son lit et de se rendre que vos bras ont disparu !

 

Garder le lit comme lieu pour se rendormir.

bébé dort dans son litBébé pleure en plein milieu de la nuit. Bien sûr il ne va pas immédiatement comprendre qu’il faut se rendormir, car il est dans son lit.

N’allumez surtout pas la lumière. Ouvrez vos yeux de chat et chuchotez. Souvenez-vous que son ouïe est très sensible. Si besoin, prenez-le quelques minutes dans vos bras pour le bercer mais ne le faites pas d’entrée de jeu en arrivant dans sa chambre.

Reposez Bébé dès qu’il est calmé et chuchotez-lui bonne nuit et expliquez-lui que vous allez, vous aussi, vous rendormir dans votre lit.

Au terme de quelques semaines, vous devriez trouver ensemble une nouvelle routine permettant de préserver votre fatigue et votre moral.

 

Au secours, Bébé ne veut pas dormir mais préfère jouer le soir.

bébé veut jouer au lieu de dormirLe coucher peut durer plus d’une heure à essayer, à s’énerver l’un et l’autre… Restez calme (autant que possible), on vous livre nos astuces éprouvées.

Vers un an, même après avoir réussi à installer une première routine, certains parents ne savent plus quand ni comment endormir leur enfant. À 20h comme à 22h, Bébé préfère jouer et ne se sent pas du tout fatigué.

Cette joie de vivre, vous la félicitez, mais là vous êtes à bout de fatigue et vous vous inquiétez qu’il ne dorme pas assez.

Reprenez les bases de la méthode pour l’endormir seul, en y ajoutant une distanciation de plus en plus marquée.

D’une part, instaurez des habitudes au quotidien.

Vous aurez une routine très précise comme : bain, dîner, brossage de dents, changement de couche, une histoire ou une comptine et dodo.

D’autre part, vous allez apprendre à Bébé qu’il peut être rassuré et doit profiter de son lit pour dormir. Vous serez dans son lit les premiers soirs pour lire une histoire et prendrez vite ensuite l’habitude de lire une histoire à côté de son lit et de l’embrasser sans le reprendre dans vos bras. En restant donc à l’extérieur du lit.

Bébé ne doit plus s’endormir dans vos bras et gagnera confiance en lui par cette nouvelle routine. N’ayez crainte, vous aurez toujours le droit aux gros câlins le matin, si justement il a bien dormi. Ronchon, c’est moins garanti.

En une petite semaine, vous devriez avoir un cycle d’endormissement nettement plus court.

Si possible, évitez de trop voyager ou de dormir ailleurs durant deux semaines, ni de sortir ou de recevoir le soir tard, le temps de bien stabiliser ces nouvelles habitudes.

Bébé va pleurer les premiers soirs, laissez la porte ouverte et revenez pour le rassurer. Eh oui, ce sera peut-être 8 fois la première soirée, puis 5, puis une 🙂

 

 

Refuser de s’endormir, c’est un moyen de s’affirmer pour Bébé

En effet, le sommeil et l’alimentation sont les deux premiers sujets sur lesquels Bébé va s’affirmer. C’est donc un réel enjeu éducatif de lui apprendre l’importance  du sommeil. Vous pourriez même, s’il se met à crier trop fort, fermer la porte quelques secondes après l’avoir prévenu et bien sûr la rouvrir aussitôt pour lui montrer que vous êtes toujours là. Vous ne l’abandonnez pas, mais vous lui apprenez qu’il est important de dormir dans son lit dans sa chambre et de ne pas empêcher les autres de dormir aussi.

Rassurez-le avec vos mots, en étant calme et joyeux avant et pendant le bain, puis le diner. Il aura confiance en lui et en vous et Bébé sera beaucoup plus disposé à se sentir fort pour s’endormir seul.

 

 

Astuces supplémentaires pour apprendre à Bébé à s’endormir seul

Avoir un ou plusieurs doudous à qui vous ferez aussi un baiser du soir.

Préférer une alimentation riche en céréales, en protéines de lait plutôt qu’en protéines animales et quelques fruits et légumes s’il a déjà commencé la diversification. Les protéines de lait agissent un peu comme une tisane calmante, alors que les protéines animales vont maintenir son corps éveillé plus longtemps. Le conseil est d’ailleurs valable pour vous aussi 🙂

 

Le laisser pleurer n’est pas une vraie bonne solution

ne pas laisser bébé pleurerIl y a aussi ceux qui laissent Bébé pleurer et constatent avec joie que Bébé apprend à s’endormir seul les nuits suivantes. Après une soirée d’épouvante à crier, Bébé – épuisé – a fini par s’endormir.

Cette expérience apprend à Bébé qu’on ne lui répond pas quand il en a besoin. Il intériorise l’information et se sent surtout seul. Bref, prenez le temps sur plusieurs nuits de revenir le voir, même 8 ou 10 fois si besoin et de laisser sa porte ouverte. Promis, en une semaine environ, vous devriez avoir construit un rituel satisfaisant pour tous.

Tenez bon dans vos choix, vous êtes à quelques dodos de retrouver des nuits plus acceptables. Restez présent avec l’autre parent pour rassurer Bébé quand il vous appelle, mais limitez au moment du coucher votre présence et retenez-vous de le prendre dans vos bras une fois qu’il est au lit.

Bonne nuit et faites de beaux rêves. Promis, celui de retrouver des nuits plus longues est proche de se réaliser !