Comment évolue le cerveau d’un bébé ?

Le cerveau des bébés est probablement l’un des sujets qui stressent le plus les parents. Pour commencer, sachez que les bébés ont une tête proportionnellement plus grosse que les adultes à la naissance. En effet, même si son cerveau n’est pas mature, il prend déjà de la place. Evidemment avec des parents aussi brillants que vous !

Quand se forme le cerveau de Bébé ?

Pourquoi le cerveau des bébés prend tant de place ? Tout simplement parce qu’il se développe plus rapidement que le reste du corps. À 6 mois, le cerveau de Bébé a déjà atteint la moitié du poids qu’il pèsera à maturité, quand Bébé sera adulte. Imaginez si tout le corps de Bébé se développait aussi rapidement, à 6 mois il vous faudrait une sacrée condition physique pour le bercer ! À un an, le cerveau de bébé correspondra aux deux tiers du poids du cerveau adulte, à trois ans, 80 %, à six ans, 90 %.

Mais le poids du cerveau de Bébé ne doit pas vous induire en erreur. Même si Bébé réalise déjà de nombreuses prouesses qui forcent votre admiration, ses cellules nerveuses ne sont pas encore toutes connectées.

Pourtant Bébé bosse dure et depuis le début pour développer son cerveau !

 

Comment se développe le cerveau de Bébé ?

réflexes de bébéEn 28 jours de grossesse, dans le ventre de sa mère, l’embryon forme ses premiers neurones. Plus de 3000 neurones seront créés chaque seconde, pour en compter 90 milliards à six mois in utero. Wahou ! À la naissance, son cerveau a déjà tous les neurones dont il aura besoin !

Mais très vite, le cerveau de Bébé va se spécialiser et oublier certains réflexes pour se concentrer sur d’autres. La connexion entre les neurones se fera par l’apprentissage et la répétition dans son environnement.

Par exemple, il sait déjà faire la pince avec ses doigts à la naissance, mais perd ce geste en quelques jours pour le retrouver seulement aux alentours de 9 mois.

Pour développer ses réflexes, un conseil : le stimuler. Pas la peine de le gaver de cours de langue et de le stimuler toute la journée. Pour bien apprendre il faut savoir aussi se reposer. C’est durant son sommeil et les moments de calme que Bébé intégrera ce qu’il vient de vivre.

 

En revanche, parlez-lui, décrivez ce que vous faites, stimulez ses 5 sens. Et ne le laissez pas pleurer au nom de quelque recette éducative archaïque : il grandira ainsi dans un environnement qui lui permettra d’exprimer pleinement son potentiel. En effet, il développera ainsi l’hormone du plaisir (l’ocytocine) et non celle du stress (le cortisol) qui est toxique pour le développement du cerveau.

 

À quel moment le crâne de Bébé se referme-t-il ?

En tant que parent, nous sommes souvent peu rassurés en découvrant que le bébé accueilli n’a pas encore le cerveau complètement protégé. Comment une chose aussi importante peut-elle sembler aussi exposée ? N’ayez crainte, vous pouvez toucher les fontanelles (l’endroit où le crâne n’est pas encore refermé au sommet du crâne).

Tout d’abord, le tissu de la peau au niveau de la fontanelle protège bien son crâne.  Les os ne sont pas encore soudés, d’où cette forme un peu molle. Il y a deux fontanelles. À l’avant : la fontanelle a une forme de losange de 3 à 6cm de large. A l’arrière aussi, mais elle est plus petite, environ 1cm de largeur.

La fontanelle de derrière se refermera assez vite au bout de 2 mois, mais celle de devant se refermera seulement à la fin de sa première année, voire au terme de sa deuxième année. Patience, le cerveau grossit et les neurones se connectent !

 

À quoi servent les fontanelles ?

Pour sortir du ventre de sa mère, avoir la tête un peu malléable est bien pratique. Si toutefois Bébé avait été déformé pendant son passage sur le toboggan, son crâne reprendrait alors facilement sa forme initiale en quelques jours voire quelques semaines tout au plus. Les fontanelles permettent au cerveau de Bébé de se développer correctement et d’absorber la croissance rapide des deux prochaines années.

 

J’ai peur de toucher aux fontanelles de mon bébé

Avec douceur et en contrôlant la pression de votre main, que ce soit pendant le bain ou pour un câlin, vous pouvez les toucher. Le tissu des fontanelles est prévu pour lui protéger le crâne. Si la fontanelle de devant est légèrement bombée pas d’inquiétude. La fontanelle gonfle avec l’air des poumons, il est donc normal de la voir bouger au rythme de son cœur et de la respiration, et particulièrement s’il vient de tousser ou de pleurer…

 

Encart : Pour éviter d’avoir la tête plate sur un côté

Varier les positions : transat, porte-bébé, sur le ventre quand il est réveillé… Pourquoi pas aussi le coucher à un bout du lit puis à l’autre. Ainsi les points de pression sur sa tête sont variés, lui permettant de développer un crâne harmonieux et vous évitant une série de sessions pénibles chez le kiné. Car on le sait bien depuis que vous êtes parents vous n’avez pas vraiment beaucoup de temps à perdre.

bébé couhé sur le ventre

Quand est-ce que le cerveau de Bébé finit de se développer ?

C’est un sujet qui passionne les scientifiques et chercheurs : quand le cerveau devient adulte ?

Et même eux n’ont pas de réponse ferme sur le sujet.

Selon une étude de 2016 de l’université d’Harvard, on apprend que le raisonnement rationnel et les fonctions exécutives atteindraient leur maturité à l’âge de 30 ans. Souvenons-nous-en quand nos bébés deviendront des ados, et que leurs émotions nous sembleront vives.

Des chercheurs suédois ont par ailleurs confirmé qu’on ne perdait pas de neurones après 25 ans comme on le pensait jusque-là. Le cerveau continue d’évoluer. Mais donc, à quel âge le cerveau devient-il adulte ? Il évolue jusqu’à la fin de notre vie.

Il est important de stimuler votre enfant, mais n’en faite pas trop. Jouer c’est aussi une manière d’apprendre, sûrement la meilleure. Dernier fait, selon une étude, publiée en 2016 dans la revue «Psychological Science», la doctorante Delia Fuhrmann affirmait que les participants âgés entre 18 et 33 ans montraient de meilleurs résultats pour les tâches complexes, comme les mathématiques. « Cela contraste avec l’idée reçue que l’apprentissage précoce est forcément le plus efficace pour toutes les tâches cognitives ». Bref, ne vous prenez pas trop le chou, rigolez, car c’est déjà stimuler une grande partie de son cerveau : compréhension des blagues, développement de l’ocytocine. Amusez-vous, vous êtes en train de lui apprendre l’humour et bien plus !