Combien de couches ? Par jours/mois/ans ?

Little Big Change pas d'autres merdes que les notres

Prévoir le nombre de couches à acheter pour bébé :

Attention, sujet stratégique ! De sa naissance, jusqu’au moment où votre enfant maîtrisera parfaitement les toilettes – le fameux stade de la propreté, vers 3 ans – on estime qu’il aura besoin d’environ 4340 couches. Cette consommation industrielle implique de trouver des solutions… industrielles : logistique, gestion des stocks, chaîne d’approvisionnement, etc.

Si vous avez déjà la migraine à ce stade, rassurez-vous : au risque de briser d’entrée le suspense, on a la solution. Chez Little Big Change, l’une de nos promesses est de vous livrer toujours la bonne quantité de couches, adaptée à l’évolution de votre enfant et de ses besoins (sans mauvais jeu de mot, ça n’est pas du tout notre genre ^^).

Pour ceux qui veulent bien comprendre les tenants et les aboutissants de ce sujet passionnant de la gestion logistique des couches, poursuivons !

Pourquoi est-il primordial de ne pas tomber en rade de couches ?

Vous êtes plutôt cool, adaptable, vous savez garder votre sang-froid et trouver des solutions à tout problème. Donc si vous vous rendez compte que vous êtes sur le point de manquer de couches, vous vous direz tout simplement que vous allez la jouer à l’économie. « On va espacer les changes, bébé va patienter un peu et on va tenir jusqu’au prochain plein ». Autant le dire tout de suite : c’est non ! On ne joue pas avec les fesses de bébé. Si vous laissez votre enfant macérer dans une couche sale, vous lui assurez des irritations, voire une crise d’érythème, qui va le faire souffrir et nécessiter des jours et beaucoup d’efforts à apaiser.

Si vous allez en catastrophe acheter des couches en rentrant du boulot, vous risquez de vous retrouver face à un choix limité, en tailles et en marques de couches. Là, sauf coup de bol, on est repartis dans les galères : un problème de taille provoquera des fuites ou des irritations, une nouvelle marque pourrait révéler une intolérance chez votre enfant, avec son cortège d’éruptions cutanées et autres réjouissances.

Pourquoi on ne peut pas faire trop de stock de couches en anticipation ?

Pour les plus ambitieux, qui se sont dit à la lecture de l’intro « on ne va pas s’embêter, on va acheter directement 4340 couches, on aura un prix de gros et on ne s’embêtera plus ! » : déjà, félicitations pour votre détermination ! Ensuite, nous sommes ravis pour vous si vous avez la place de stocker autant de paquets de couches 😊. Malheureusement, ça n’est pas tout à fait aussi simple.

Même en voyant moins loin, il est difficile d’anticiper sur plusieurs mois. Une simple règle de trois ne suffit pas à déterminer le nombre de couches à acheter pour tenir sur une longue période. La consommation de couches n’est pas régulière pendant 3 ans : plus votre enfant grandit, plus les changes s’espacent.

Ensuite, n’oubliez pas le concept de taille de couches évoqué plus haut. La taille de couche adaptée à votre enfant varie en fonction de l’évolution de son gabarit. Si vous avez trop anticipé et que bébé fait une poussée de croissance, vous voilà avec plusieurs paquets de couches trop petites sur les bras ! Vous n’avez plus qu’à attendre que bébé soit en âge de les utiliser pour habiller ses doudous, ou en faire des décorations originales pour votre sapin de Noël. (On a testé : le rendu n’est malheureusement pas aussi dingue qu’on l’espérait… :-p).

Alors, comment fait-on pour prévoir ?

Pas de panique, on est tout de même capable de donner quelques indications moyennes en fonction de l’âge de bébé. Voici donc un ordre de grandeur :

De 0 à 3 mois, bébé est un nouveau-né :

Bienheureux bébé, qui passe les trois quarts de son temps à dormir, et le reste à manger ou à être bercé, embrassé, etc. Votre enfant est réglé sur des cycles courts et va se nourrir environ 8 fois par cycle de 24h (on aurait pu dire « par jour », mais ça aurait été vous prendre pour des jambons, puisque pendant ces 3 mois, il n’y aura peut-être pas vraiment de nuit ^^). Généralement, les selles arrivent peu après le repas, on peut donc compter 8 couches par jour. Petit bonus pour les parents qui choisissent l’allaitement : il paraît que les bébés allaités font caca plus souvent ! 😊

De 4 à 8 mois :

les biberons, c’est sympa, mais bébé attend davantage de la vie. Vous êtes des bons vivants, naturellement, votre enfant sera ravi de commencer à tester de nouvelles saveurs ! La diversification alimentaire arrive à point nommé. Les repas s’espacent, les selles aussi. 6 à 7 couches par jour.

De 9 à 13 mois :

Là, ça devient sérieux. Bébé mange à peu près les mêmes menus que vous. Enfin mixés tout de même. Bien sûr, (à part quand vous craquez pour une soirée sushis, bébé n’a pas encore le droit de manger cru). On réduit encore le nombre de couches, pour passer à 5 à 6 couches par jour.

Ensuite, c’est la dégringolade :

  • De 14 à 19 mois : on peut compter en moyenne 4 couches par jour
  • De 20 à 25 mois, 3 couches par jour
  • De 26 à 30 mois, 2 couches par jour
  • De 31 à 36 mois, 1 couche par jour

Au delà de 3 ans :

C’est la libération ! Il va y avoir un moment où se produira LE déclic : vous allez – probablement pour la première fois de votre vie – regarder des toilettes avec amour. Votre enfant sera fier, il sera autonome pour aller à la selle, il sera propre.

Alors, c’est ça le décompte ? On peut commander !

Tous ces chiffres sont indicatifs, ce sont des moyennes. Comme quand vous vous étiez lancé dans la réfection de votre appartement après avoir regardé quelques tutos bricolage… Vous savez qu’il y a la théorie, mais il y a aussi la pratique ! 

Une longue expérience de la réalité du quotidien et les retours de notre communauté de parents nous ont permis d’affiner nos estimations. Pour ça, nous avons pris en compte plein de situations inattendues du quotidien de parents, pour affiner ces moyennes !

En plus, comme on vous l’avait dit en début d’article, la promesse « la bonne quantité de couches, livrée chez vous au bon moment » n’est qu’une partie de notre credo. On y ajoute une qualité au top, pour prendre soin des fesses de bébé (voile intérieur 100% naturel, pas de lotion, pas de parfum), une production qui prend soin de la planète (…), et un prix lui aussi très doux, parmi les meilleurs du marché. Fini les prises de tête : on s’occupe de tout !