7 qualités que l’on développe quand on devient Parent

Ah oui, on vous l’a bien vendu, être parent ce n’est qu’amour et joie. Entre nous, on peut se confier, il y a aussi des galères et des peurs. Mais surtout, cette aventure en famille nous permet de grandir avec 7 qualités que l’on développe quand on devient parents. Pas dans la taille, bien qu’on puisse craindre de rapetisser à force de se mettre à la hauteur de Bébé. Vous êtes en effet bien obligé de vous accroupir des dizaines de fois par jour, pour ramasser le doudou tombé ou tout simplement pour jouer avec lui. Mais votre esprit comme votre coeur grandissent dans cette formidable aventure en famille.

Devenir parent est une expérience incroyable qui, au-delà de l’amour multiplié et des fous rires quotidiens, nous apprend à devenir meilleur. Voici les qualités que l’on a vu se développer depuis que nous sommes devenus parents. Et ce n’est pas exhaustif !

1. L’observation

À sa naissance, vous veillez sur Bébé comme du lait sur le feu. Rapidement, cet instinct parental deviendra une routine pour vous assurer qu’il n’y a pas d’objet dangereux que pourrait saisir Bébé, ou avec lesquels il pourrait faire une drôle de blague. Même ce qui n’est pas dangereux, comme la boîte de mouchoirs par exemple, qui peut se retrouver entièrement vidée le temps de tourner la tête, car pour Bébé le geste de tirer sur chaque mouchoir est un tel délice qu’il lui est impossible de s’arrêter.
Mais la bonne nouvelle c’est que ce sens de l’observation développé vous permet de repérer en un coup d’oeil toute opportunité ou tout risque. Le manège au loin à 700 mètres, que vous prendrez soin d’éviter en adaptant votre trajet, tout comme le délicieux paquet de biscuits offert par votre collègue et que vous rangerez dès votre retour bien au fond d’un placard en hauteur.

2. L’écoute

En pleine nuit, votre oreille se tendra, même en plein sommeil profond, pour entendre les plus communication_bebepetits sons. Dès que vous aurez couché Bébé, votre cerveau et vos oreilles seront à l’affut du moindre bruit qui pourrait nécessiter votre intervention. Et naturellement vous serez inquiet, et guetterez donc ses pleurs. De même en journée, il ne sera pas rare que vous écoutiez les premiers mois le son de son souffle. Vraiment, dorénavant, vous entendez tout. Il semblerait à l’inverse que, en tant que parent, l’on soit aussi capable de fermer nos oreilles, quand Bébé hurle de faim, par exemple, alors que vous êtes justement en train de lui préparer son repas. Vous savez que c’est une course contre la montre et que vous n’avez d’autre choix que de terminer au plus vite, sans vous laisser déconcentrer par cette grosse colère. Alors, vous réussissez à faire abstraction. Un peu comme un muscle qu’on aurait développé. Très utile en tout cas d’être capable de fermer ses oreilles quand on travaille en open space.

3. Le language

Soyons honnête, les premiers mois, vous avez galéré. Mais la bonne nouvelle c’est que vous avez tant observé Bébé pour tenter de le comprendre, que vous saisissez tous les sous-textes de vos interlocuteurs à présent. Quand votre chef vous dit « y a pas d’urgence » avec sa mine des jours de tempête, vous savez qu’il va falloir accélérer la cadence pour refaire cette présentation sur le bilan du trimestre. Ou alors, c’est qu’il veut encore du biberon, mais ce serait bizarre.

4. La motricité

Savoir utiliser ses membres pour construire et démonter, pour jouer et créer des sons. Si Bébé fait des progrès chaque jour, vous aussi. À force d’enfiler et de retirer la panoplie que tout Bébé porte, du body aux chaussettes, en passant par le col trop étroit du sweat, vous êtes devenus un as de l’enfilage efficace et doux. Vous savez en même temps maintenir en place un enfant, lui tenir les mains, actionner une ampoule de sérum physiologique et un coton, tout ça en même temps avec seulement vos deux mains ! Vous avez également développé votre motricité en apprenant à remboîter les jouets détachés, comme les bras de sa poupée ou la portière de sa voiture. Bref, vous pourriez vous reconvertir en as du bricolage que vous êtes devenu.

5. La patience

Parallèlement, vous avez gagné en patience à regarder Bébé se saisir des objets et les tester, une autres qualités que l’on développe quand on devient parents. Vous êtes devenus plus sereins également. Ranger la chambre de Bébé pour la 21e fois dans la même journée vous permet de rester actif et vous en oubliez le besoin de vous préparer votre café. Au bureau, quand votre collègue se trompe pour la 4e fois, vous vous dites qu’il est encore un peu jeune. Quel exemple de sérénité et de patience vous êtes devenu !

6. La créativité

Tantôt surpris par les détournements que fera Bébé des objets :
• prendre comme barque un carton
• ou utiliser comme mouchoir un chiffon
• et son verre d’eau comme un rince doigt.

Tantôt obligés d’être créatifs vous-même pour répondre aux demandes de Bébé, une qualités que l’on développe quand on devient parents.
Vous avez oublié son doudou, son sac à langer, le train a du retard … Peu importe, vous avez développé de formidables compétences pour inventer des substituts et pallier tout manque.
Vous pourriez même vous reconvertir en artiste multiple :
En clown, vous ne manquez pas une occasion de rire et de faire rire Bébé,
  Pourquoi pas en artiste chanteur, vous avez vraiment gagné en audace quand vous interprétez « tourne tourne petit moulin »,
• Ou bien artiste improvisateur. La vie à vos côtés a parfois des airs de Mission impossible, mais toujours (ou presque) réussie.

7.La positivé

Les jours de pluie ne vous rendent plus morose. Vous vous hâtez de sortir vos bottes de pluie pourLast minute cadeaus jouer dans les flaques, vous vous rendez compte que les escargots vont montrer leur tête en forêt et que les fleurs pousseront avec plus de vigueur. Bref, vous voyez le positif dans chaque situation. Pourvu que vous soyez ensemble c’est tout ce qui compte.

Quel que soit votre style, une chose est sûre : en tant que parents Little Big Change nous vous savons formidables. Nous profitons de cette belle journée de fête des parents pour vous le redire : bravo, vous êtes géniaux ! Amusez-vous on s’occupe d’apporter à Bébé un popotin au sec et des petits mots rigolos ! Afin que chaque change soit saisi comme une occasion supplémentaire de rire. 🙂