Annonces du 28 Octobre 2020

confinement-covid

Ça y est on est reparti.

Suite aux annonces faites hier soir par le Président, vous n’avez peut-être pas sauté de joie.

On vous comprend. En même temps, vous avez survécu au confinement de mars. Et forts de cette expérience, nous sommes convaincus que cette nouvelle période va être gérée avec encore plus de brio.

Voici comment et pourquoi !

1 – Priorisation du télétravail pendant le confinement

On va pas se mentir, pendant le confinement, votre employeur va sûrement vous demander plus. Non pas parce que vous n’avez plus le trajet domicile – travail, mais parce que dans cette période incertaine, il faut réagir, ré-évaluer, refaire… Bref les entreprises n’ont aucune visibilité et changent de cap chaque jour. Vous, pendant ce temps, vous faites et refaites.

En revanche, une chose est applicable dans le domaine privé et professionnel : une personne heureuse est plus créative et rend les autres heureux. Pour tenir sur la durée, pour le travail comme pour la maison, il faut connaître vos limites et ne pas vous surmener.

Ménagez donc bien votre temps de travail pour être disponible quand Bébé reviendra de la crèche.

Notre leitmotiv : être un parent heureux pour avoir des enfants heureux. C’est contagieux la bonne humeur et le bien être 😉

Si vous êtes en forme, vos collègues en bénéficieront aussi, et donc votre employeur.

Nos enfants ont la chance de pouvoir continuer d’avoir des interactions sociales même si le protocole va être renforcé. Réjouissons-nous donc de ce point !

2- Votre nounou vous lâche ou garde les enfants depuis la maison durant le confinement

Dans tous ces cas, vous avez vos enfants à domicile. Comment continuer d’être efficace quand on est en télétravail ?

Aménager les emplois du temps de tout le monde si possible.

Bébé se couche tôt : décaler certaines plages de travail demandant de la réflexion à ce moment-là.

Bébé se lève tard : levez-vous dans ce cas un chouia plus tôt pour profiter de ce moment de calme et de paix.

Quand c’est l’heure du pic d’énergie de la journée pour Bébé, rien ne sert d’essayer de lui demander de faire le calme quand il a besoin de se dépenser. Si la nounou peut gérer, parfait. Quant à vous, profitez-en pour suivre un training de sport ou répondre à des emails ne demandant pas une grande réflexion.

Si vous n’avez pas la nounou, profitez de ce temps avec Bébé. Prévenez votre employeur que votre emploi du temps est aménagé en conséquence. Il devrait être parfaitement en mesure de le comprendre.

Souvenez-vous qu’on a tous profité des sons mélodieux des enfants de nos collègues aussi pendant le premier confinement.

3 – Santé

Si vous avez des examens à effectuer, notamment des vaccins (rappels ou 1ères injections), ne les reportez pas. Ce serait une mauvaise idée de ne pas se protéger de maladies connues, bien contrôlées par les vaccins, en reportant ceux-ci. Les cabinets médicaux, votre pédiatre… continuent de recevoir, en particulier pour les examens de suivi des bébés.

4 – Approvisionnement

Côté nourriture pour bébé, les distributeurs et industriels sont rassurants dans leur communication relative à la gestion des stocks.

Si vous avez un doute sur les compensations que vous devez néanmoins faire car vous n’avez pas trouvé les petits pots souhaités ou la boite de lait, faites une téléconsultation avec un pédiatre. Il vous donnera son avis et ses conseils.

Si c’est la crise côté petits pots, lisez nos recettes pour toute la famille. Faites maison et malin. Nous avons plusieurs idées en cette saison d’automne.

Côté couches, soyez sereins ! Tout est maîtrisé et organisé chez Little Big Change pour que vous n’ayez aucun manque.

5 – Sorties

C’est le plus dur. Au moins psychologiquement. Mais on a le droit de sortir pour prendre l’air. Nous avons déjà vécu un premier confinement. Donc en sortant on ne croisera plus trop de regards curieux, mais au contraire on peut espérer que, par solidarité, on se fasse de loin (selon les distances de sécurité) un petit clin d’oeil sympathique entre voisins.

Nous sommes convaincus qu’en cette période nous serons solidaires et pouvons rester positifs.

Profiter des sorties autorisées chaque jour. Pour Bébé comme pour vous, ça vous fera le plus grand bien. Fixez-vous des challenges : apprendre à faire de la draisienne ou observer les murs des immeubles du quartier pour deviner et apprendre l’histoire de chacun. Observer les détails qui vous entourent…

Enfin, si on ne va plus faire de stops au café, gardons cette chouette habitude de faire une pause gourmande avec Bébé à la maison autour d’un café / chocolat partagés ou encore d’improviser un agréable apéro. Les enfants dès un an adorent faire « tchin » et maîtrisent suffisamment la préhension de leur gobelet en termes de motricité. Alors levons nos verres d’eau avec Bébé !

Que ce soit 15 jours, 1 mois ou peu importe, prenons ce changement comme une opportunité de profiter différemment et davantage. Vous avez terminé le premier confinement en regrettant de n’avoir pas fait certaines choses avec Bébé ? De n’avoir pas organisé votre temps différemment ? C’est l’occasion de mettre à profit cette sagesse venue de l’expérience. Un seul objectif : être heureux et prendre soin de vous.