Protéger bébé des premières chaleurs

bébé_chaleur

L’arrivée de l’été ou la perspective d’un voyage dans des régions fortement ensoleillées sont à peu près aussi excitantes qu’angoissantes, quand on est parent d’un jeune enfant.

Pour ne garder que le fun de l’été et de ses festivités, voici comment : les 5 gestes pour protéger bébé de la chaleur et autre dangers du soleil.

Hydrater bébé pour le protéger de la chaleur

Bébé, comme Mémé, ont besoin de boire régulièrement. Mémé n’y pense pas toujours, bébé lui ne sait pas encore dire « s’il te plaît » ni le formuler clairement. Certes bébé est génial, mais il n’est pas encore autonome pour se servir seul, ni même savoir identifier qu’il a soif.

Alors, très simplement, en plus des repas, donnez-vous comme geste réflexe de lui proposer de l’eau au moins deux fois entre chaque repas. Il boira ce qu’il veut. S’il n’a pas envie de boire, tant pis, ça voudra simplement dire qu’il n’en a pas besoin.

C’est facile pour bébé de vous faire savoir quand il en a marre. Il ne sait pas encore parler, mais il a déjà votre intelligence. Bon, ok, il s’agit plutôt d’un réflexe en l’occurrence, mais vous pouvez compter sur lui pour refuser votre biberon ou verre d’eau s’il n’a pas soif.

Pour info, aussi, il est d’autant plus important de bien hydrater un bébé que son corps est constitué à 70% d’eau environ (contre « seulement » 60% pour les adultes).

Il n’a pas 6 mois, l’hydrater est impératif. 

La quantité d’eau à consommer pour bébé selon la Société Française de Pédiatrie

  • jusqu’à 3 mois : 150 ml d’eau par jour et par kilo
  • de 3 à 6 mois : de 125 à 150 ml d’eau par jour par kilo 
  • entre 9 mois et 1 an : de 100 à 125 ml d’eau par jour et par kilo 
  • de 1 à 3 ans : 100 ml par jour et par kilo 
  • et entre 4 et 8 ans, plus d’un litre d’eau quotidiennement.

Pour y parvenir, laissez-le jouer avec son biberon d’eau à proximité, s’il est en âge de le prendre, et ajoutez un peu d’eau dans ses purées et biberon. C’est toujours ça de pris.

Bon sens sur l’alimentation : il n’a pas trop d’appétit pour son petit pot ? C’est comme la plupart des adultes : on opte plus volontiers pour un melon qu’une choucroute en plein mois d’août. Si vraiment il a du mal manger, consulter un médecin ou appeler votre pédiatre.

Habiller bébé en été pour le protéger de la chaleur

Couvert oui, mais s’il fait une chaleur caniculaire, vous pouvez laisser bébé simplement en couche quand il est à l’intérieur de la maison, à moins qu’il y ait des moustiques.

Comment savoir si bébé est trop exposé à la chaleur ?

S’il est moite et rosé, vous avez la réponse. Autrement, il y a un endroit imparable pour le savoir, les sages femmes vous l’ont d’ailleurs peut-être indiqué : placez votre main au niveau de sa nuque. Si elle est moite, c’est qu’il a trop chaud. 

Plutôt que d’arriver au constat que bébé a vraiment trop chaud, voici quelques astuces pour le vêtir quand il fait chaud :

  • des vêtements légers en coton ou fibres de bambou : l’occasion de mettre de côte le t-shirt en élasthanne avec ce motif douteux (si toutefois vous avez une passion pour les motifs douteux, il en existe aussi sur des modèles en coton, soyez rassuré !)
  • des manches longues pour le protéger du soleil
  • oublier les bodies trop près-du-corps, auxquels on préférera une blouse ample et un short.

Climatisation et bébé : bon ou mauvais combo ?

En voiture ou dans sa chambre, la climatisation peut-être utilisée si elle est bien adaptée.

C’est à dire programmée sur une température douce et non pas glaciale (pas en dessous de 19°C et sans un différentiel supérieur à 5°C avec la température initiale).

Et à condition que la clim ne soit pas directement installée à proximité du lit de de bébé.

Dans ces cas, oui c’est une bonne idée pour préserver une température agréable dans sa chambre ou dans la voiture.

Pour ceux qui n’ont pas de clim, quelques astuces maison pour sa chambre :

– veillez à fermer les volets ou rideaux de sa chambre pour éviter qu’elle ne se réchauffe trop au soleil 

aérez sa chambre quand il fait frais, au petit matin notamment.

– et veillez à refermer la porte de sa chambre quand vous y entrez. On s’est fait avoir quelques fois 😉

En effet, si votre maison n’a pas toutes les ouvertures fermées avec les rideaux tirés, les autres pièces sont logiquement plus chaudes. Donc, pour garder la fraîcheur de la chambre de bébé, pensez bien à refermer la porte de sa chambre 😉

Chaleur, soleil : comment en profiter avec bébé tout en le protégeant ?

Si vous étiez auparavant du genre à lézarder en plein soleil à l’heure du zénith, votre dermato se félicitera de l’arrivée d’un enfant dans votre vie, car avec bébé, vous le savez, il en est hors de question. 

Ensuite, il y a 2 équipes qui se distinguent par leur patrimoine génétique. C’est injuste, mais c’est aussi le délice de la vie : les surprises du patrimoine génétique que va avoir bébé.

– Il y a donc les parents qui transmettent une peau moyennement fragile, qui permettra à bébé de profiter un peu de l’extérieur avant 11h et après 16h pour la plage. En ville, plutôt la période avant 11h30/12h et après 16h30/17h. 

– Et l’équipe de ceux qui ne sortent pas de chez eux en journée sans avoir planifié un circuit complètement à l’ombre… Et encore après 19h, on ne sait jamais : le soleil peut les attaquer avant.

Aussi, vous veillerez à choisir une paire de lunettes solaires. Celles avec le bandeau élastique sont souvent les préférées des parents, car elles tiennent relativement en place et ne risquent pas d’être perdues à chaque balade. Mais, si vous le pouvez, essayez les lunettes solaires directement avec bébé pour identifier la paire qu’il supportera bien. Pas tant côté look and feel, mais surtout pour vérifier qu’elles tiennent bien en place et que bébé les garde sur le nez… 

Les lunettes porteront la mention CE, avec une protection UVA + UVB niveau 4 au minimum.

N’oubliez pas non plus un chapeau ! Vraiment impératif, la tête étant le point le plus exposé, surtout que les tout-petits ont assez peu de cheveux. Souvenez-vous de vos copains chauves qui vous racontent que, maintenant qu’ils n’ont plus la protection des cheveux, doivent faire attention car le soleil tape sur leur crâne, allant jusqu’à de terribles coups de soleil.

Focus crème solaire : comment bien la choisir ?

Impérativement avec un indice UV élevé, 50 SPF. Avec des mentions sans parfum, ni paraben, ainsi qu’hypoallergénique. 

Le label Bio est parfois remis en cause sur l’efficacité de la crème contre les UV ; essayez de voir comment se situe la crème convoitée grâce à une étude conso par exemple. De même la mention « spéciale enfant » semble plus marketing que réelle pour certaines marques, focalisez-vous d’abord sur les indications ci-dessus.

En poussette : comment bien le protéger de la chaleur ?

Le challenge va être de protéger bébé du soleil direct sans lui offrir une étuve. Si possible, opter plutôt pour un parasol de poussette / ombrelle ou une protection solaire adaptée à votre modèle de poussette.

L’enfermer dans sa housse d’hiver, laquelle est noire, va contribuer à transformer son landau en sauna. 

Vous vous dites qu’un lange laisse passer l’air mais le protège du soleil direct ? Mauvaise idée : il va vraiment falloir opter pour une autre option.

En effet, le fait de couvrir la poussette d’un lange provoque un effet similaire à la housse : si la température extérieure est de 27°C, elle atteint 34° en 30 minutes si vous l’obstruez avec un lange. 

Au moment du choix de votre poussette, ce critère de housse solaire pourrait faire la différence, car par expérience, on n’a pas trouvé évident de fixer l’ombrelle.

Comme toujours, c’est un peu d’organisation et quelques gestes à connaître. Mais une fois ces conseils intégrés, il vous reste le meilleur : profiter. On vous souhaite de vous amuser pleinement avec des jeux d’eau, c’est une recommandation pour éviter les coups de chaud 😉 Splash !

Et pour en savoir plus sur nos couches, c’est par ici !