Les symptômes chez la femme enceinte à 1 mois de grossesse

Femme enceinte

Ce post existe egalement en : Deutsch (Allemand)

Vous ne le savez peut-être pas encore, mais vous êtes dans votre premier mois de grossesse. Alors que votre futur petit bout de chou ne mesure que quelques millimètres, quelques symptômes peuvent déjà apparaître. Ils peuvent être le signe que vous allez être maman dans quelques mois. Pour ne rien manquer, voici les indices devant vous alerter.

La future maman ignore souvent son état lors du premier mois de grossesse. Le corps ne semble pas différent et seuls quelques petits symptômes légers indiquent qu’une vie se développe.

Le retard de règles

Voilà le signe qui ne trompe pas et le symptôme principal de ce premier mois de grossesse. Lorsque leur apparition tarde à venir (retard de 4 semaines), une grossesse est alors suspectée. Le test de grossesse puis la prise de sang en laboratoire vous permettent alors de vous assurer que vous êtes bien enceinte.

Les nausées

Les nausées, particulièrement éprouvantes pour les futures mamans, peuvent apparaître dès le 1er mois de grossesse. Elles touchent près de 75 % des femmes. 50 % d’entre elles sont en plus sujettes aux vomissements. Ces signes apparaissent suite au bouleversement hormonal que subit le corps de la femme enceinte (production de l’hormone HCG) et sont difficiles à soulager. Elles restent néanmoins encore discrètes en ce 1er mois. Pour les soulager, mangez en fractionné. Cela permettra à votre estomac de mieux accepter les aliments. Évitez les plats trop riches et trop épicés. Ils sont difficiles à digérer et favorisent les nausées chez la femme enceinte. Pensez aussi à bien vous hydrater au cours de la journée, surtout si vous souffrez de vomissements.

 

Une fréquente envie d’uriner

Sous l’influence des sécrétions de l’hormone (HCG) du début de grossesse, vous pouvez ressentir un besoin fréquent d’uriner. Ce symptôme perdurera tout au long de la grossesse. Malgré la stabilisation des hormones, le fœtus prendra le relai en appuyant de tout son poids sur votre vessie.

 

Des modifications de la poitrine

Lors du 1er mois de grossesse, la poitrine commence à changer. Les seins sont douloureux, tirent et semblent lourds. Dans la plupart des cas, la forme et l’apparence des mamelons et des aréoles changent. Ils deviennent plus foncés. Cela s’explique par la préparation de l’allaitement. Les glandes gagnent en volume et les canaux distribuant ensuite le lait maternel se mettent en place.

 

De légères pertes de sang

Il n’est pas rare que vous constatiez quelques petites pertes de sang au cours du 1er mois de grossesse. Elles sont dues au phénomène d’implantation de l’œuf dans la muqueuse : la nidation. En s’y installant, l’embryon bouleverse la paroi à l’endroit choisi, décollant au passage quelques morceaux. Ces saignements peuvent aussi être des règles dites « anniversaire ». L’apparition de ces règles est rare et n’engendre aucun risque sur la grossesse. En cas de doute, et si ces saignements s’accompagnent de douleurs dans le bas-ventre, prenez conseil auprès de votre gynécologue ou de votre sage-femme. Ces derniers pourront écarter tout risque de fausse couche ou de grossesse extra-utérine.

 

Des maux de ventre

Dès le début de la grossesse, l’utérus grossit. En quelques semaines, il passe de la taille d’une noix à celle d’une clémentine. Ces changements peuvent occasionner des tiraillements et même quelques maux de ventre conséquents.

 

Une fatigue inhabituelle

Vous vous sentez fatiguée ? Vous connaissez des épisodes de somnolence durant la journée ? Cela est sans doute lié à votre état et à ce début de grossesse. Face aux bouleversements qu’il subit, le corps est mis à rude épreuve. Il est donc normal que vous vous sentiez fatiguée. Offrez-vous des temps de repos tout au long de la journée.

 

Des maux de tête

Chez certaines femmes, le début de grossesse peut engendrer des maux de tête, associés à des sinus encombrés. Là encore, ces symptômes sont liés à l’augmentation de la production d’hormones. Pour vous soulager, soyez attentive au choix des médicaments. Enceinte, vous ne pourrez pas prendre d’ibuprofène par exemple. Les médecins recommandent le paracétamol uniquement.

 

Des douleurs lombaires

Peut-être ne souffrez-vous jamais du dos ? Avec la grossesse, vous pourriez pourtant ressentir des tiraillements dans cette zone. Ce sont vos ligaments qui travaillent et se détendent pour suivre les prochains changements de votre corps.

 

Des envies gourmandes

Lorsque vous rencontrez de fortes envies alimentaires ou, au contraire, un dégoût pour certains aliments, cela peut vous alerter sur un début de grossesse. Ces signes peuvent par ailleurs s’accompagner de fringales ou au contraire d’un manque d’appétit, selon les femmes.

 

Des ballonnements et une constipation

Comme le reste de votre corps, votre système digestif est directement concerné par une grossesse. Par la suite, lorsque l’embryon se développe, les organes vont se déplacer et être soumis à la pression du fœtus. En ce début de grossesse, les désordres intestinaux sont une fois encore liés aux hormones. En étant libérée massivement, la progestérone ralentit votre système digestif. Résultat ? Des ballonnements et une constipation dès le premier mois de grossesse.

 

Des sautes d’humeur

Vous vous sentez énervée, irritable et un rien vous agace ? Vos hormones continuent à vous jouer des tours. Mais heureusement, cela ne dure qu’un temps. Après quelques semaines à peine, et une stabilisation de la production d’hormones, vous redeviendrez vous-même.

 

Une légère fièvre

Abonnée aux sempiternels 37 °C, vous vous sentez chaude. Lors de l’ovulation, votre température corporelle augmente légèrement. Elle ne baisse que lorsque vos règles apparaissent. Dans le cadre de la grossesse, cette température se maintient pendant 15 jours environ avant de reprendre une valeur habituelle.

 

Une sensibilité aux odeurs

Que vous les trouviez agréables ou non, vous pourrez remarquer une sensibilité accrue aux odeurs en début de grossesse. Certaines vous plairont, d’autres vous incommoderont. Cela s’explique par une dilatation des vaisseaux sanguins (y compris dans le nez) sous l’action des hormones libérées dans le sang. Votre sens olfactif est alors plus développé qu’à l’accoutumée. C’est généralement l’un des signes permettant de suspecter un début de grossesse.

 

Des insomnies

Suite à la vague d’hormones qui inonde votre corps, vous pouvez ressentir une extrême fatigue, mais aussi avoir du mal à vous endormir. Ces insomnies peuvent être passagères ou durer tout au long de votre grossesse. N’hésitez pas à faire des siestes dans la journée pour récupérer et à en parler à votre médecin pour vous soulager.

Alors que certaines femmes enceintes connaissent d’importants bouleversements dès le 1er mois de grossesse, d’autres ne présentent pas toujours de symptômes. Chaque grossesse étant unique, il vous sera impossible de prévoir la suite et de vous comparer. Profitez simplement de ces moments uniques et restez à l’écoute de votre corps.

 

N’hésitez pas à lire notre article pour mieux appréhender votre 2ème mois de grossesse : « Tout savoir sur le ventre à 2 mois de grossesse ».