La magie de la commande sur internet et les surprises de la livraison 

Vous venez de passer commande ou d’ajuster votre abonnement et, comme un enfant, vous espérez que la magie va opérer.  Vous le désirez tellement fort que vous vous imaginez que par la force de votre mental votre souhait sera exaucé. Autrement dit, vous vous attendez à recevoir le lendemain, voire même tout de suite, votre colis exactement comme dans un rêve, une livraison magique !

1) Le timing de la livraison

Evidemment, de préférence, le colis arrivera au moment où vous êtes vraiment disponible (pas selon le créneau

livraison

choisi, non : vous rêvez que votre colis arrive à la seconde où vous êtes vraiment dispo). Car, même si vous pratiquez le télétravail, votre journée est bien remplie. D’ailleurs, c’est bien simple, vous n’avez presque pas le temps de faire

une pause déjeuner.

Bref, si le colis pouvait arriver par exemple juste avant votre pause déj, pour vous permettre d’écourter cette

réunion « Urgent, point d’orga équipe », ce serait probablement l’idéal.

Quand le colis arrive enfin, vous vous sentez exténué.e de votre dure journée, même s’il n’est que 11heures. Vous avez déjà attendu plusieurs heures votre colis et vous avez même frémi à l’idée qu’il arrive à un moment inopportun. Vous avez peut-être même traqué le livreur via le lien de suivi, pour vous assurer qu’il n’arrive pas au(x) seul(s) mauvais moment(s) de votre journée

Par exemple :

– Quand vous sortez de chez vous pour poster votre lettre super importante pour les impôts, et évidement Madame Leroy sort de chez elle pour récupérer gentiment votre colis, seulement vous n’aurez cette information qu’après réclamation auprès du service client.

– Quand vous avez vraiment besoin d’aller aux petits coins, vous ne tenez plus, vous devez d’urgence faire une pause. (car vous avez validé la période de l’apprentissage de la propreté il y a un moment maintenant),

Ou pire peut-être : plus tôt que prévu, soit durant la réunion la plus importante de votre vie ! (par exemple : un entretien pour changer de job)

Bref, la livraison c’est assez merveilleux ! Vous commandez, vous ne bougez pas de chez vous… et pourtant parfois on se stresse énormément.

2) La géographie 

De son côté, le livreur enchaîne les chemins (qui ne mènent pas tous à Rome), entre culs-de-sac, manque de précision du GPS ou erreur dans l’intitulé de l’adresse. Livrer se révèle parfois une mission digne des plus grands

Bien sûr, pour réussir, une telle mission, notre livreur est très bien équipé. Il a d’ailleurs un petit look d’aventurier avec ses gants, sa casquette, son masque et ses gadgets pour scanner et faire signer.

Ses collègues lui ont tout partagé en amont ! Afin qu’il puisse se lancer dans cette folle mission sans perdre une minute. Mais avec les 12 colis à livrer dans l’heure. Les 20 appels réalisés car il manque le code ou juste pour être certain que la personne est bien présente, il arrive que notre héros – le livreur – s’emmêle les pinceaux, un peu comme nous le lundi, quand on reprend, peinard, après un weekend avec les copains, le chant des cigales dans la tête, et que notre boss, lui, a réfléchi durant tout le weekend à une folle to-do et nous la débite en une fois sans coupure. On raccroche, pas toujours serein ni au clair face à cet élan imprévu.

Même pour un roi de la logistique et du service aux clients, ce n’est pas toujours évident de réconcilier toutes les missions surprises d’une livraison.

3) La rencontre : la livraison 

Enfin, passé toutes ces embûches, arrive le moment de la rencontre. Vous êtes à un tapis de porte de récupérer votre colis. L’adresse a été suffisamment renseignée pour que le livreur atteigne son objectif ultime : vous livrer.

Malgré toutes les péripéties, le livreur est présent, il a votre colis. Il a essayé de prendre soin de celui-ci comme si c’était son propre colis. Le livreur sait toute l’attente que le colis génère chez vous, il lui arrive aussi de commander sur internet  😉 Il est bien désolé que le côté du carton soit déchiré, il a pourtant fait attention il le jure.

D’autres fois, il sonne, vous répondez ! Mais comme il arrive en avance ou parce que votre équipe est folle de travail – vous êtes en réunion. Alors, vous essayez de gérer les deux : votre équipe et le livreur. En étant le moins malpoli.e possible avec le livreur comme avec vos collègues. Pourtant, au final, vous n’êtes pas vraiment disponible ni pour les uns (« Tu peux répéter ? Je ne suis pas sûr.e d’avoir entendu ») ni pour le livreur (« Je suis vraiment désolé.e, je suis en réunion »).

La gestion de la livraison connaît encore de nos jours des aléas. Gérés par des hommes et des femmes, au contact d’autres humains, il y a forcément des aléas. Mais souvenez-vous de cet article la prochaine fois que vous ouvrirez la porte ou décrocherez votre téléphone. Offrez-leur votre sourire le plus lumineux pour les encourager, et pourquoi pas un café. Ça paraît désuet, mais ça fait toujours plaisir.