Pourquoi choisir l’hypnose périnatale pour son suivi de grossesse ?

hypnose_femme_enceinte

L’hypnose, vraiment c’est sérieux ?

Oui, bien sûr ! Attention, mettons les choses au clair : ici on ne parle pas d’hypnose au sens de spectacle, mais d’hypnose thérapeutique. On est loin des clichés véhiculés par les fictions depuis des décennies. L’hypnose périnatale est un savoir-faire permettant de faciliter la grossesse et l’accouchement en travaillant sur la gestion des émotions et du corps. L’idée n’est pas de prendre possession de votre esprit, soyez sans crainte ! Au contraire, on vous rend la maîtrise de vos émotions.

Il s’agit de techniques hypnotiques adaptées à la femme enceinte, résultant de cette envie croissante de médecine douce. On peut rapprocher cette pratique de l’intégration de l’acupuncture dans le suivi de grossesse.

L’hypnose périnatale est une spécialisation, une expertise complémentaire développée par certaines sages-femmes (en salle de naissance, également par des aides-soignants ou infirmières formées). L’idée est de placer l’épanouissement de la future mère au centre de l’heureux événement. L’idée consiste à transmettre aux patientes la maîtrise de techniques hypnotiques qui peuvent être utiles que ce soit pendant ou après la grossesse.  Elles permettront de travailler sur différents points sensibles de ces neufs mois : la qualité du sommeil, la maîtrise de ses peurs et angoisses ou encore le rapport à la douleur. De plus, l’hypnose est d’une aide certaine pour arrêter le tabac.

Le père est bien entendu le bienvenu aux séances. Il peut même participer activement s’il le souhaite aux séances hypnose périnatale.

L’hypnose périnatale : pourquoi faire ?

Un suivi de grossesse accompagné par des médecines douces vous permettra de raconter un récit original et moderne à vos amies. Mais ce n’est pas la raison principale, penchons-nous sur les véritables bienfaits :

  • Une aide à la relaxation. Une grossesse génère du stress et de la fatigue. Une petite aide pour passer cette période s’avère donc appréciable. L’hypnose périnatale allège les tensions et chasse les idées négatives, pour vous faire gagner en sérénité.  
  • Freiner les maux inhérents à la grossesse. L’hypnose périnatale permet à certaines femmes de limiter les effets de la grossesse sur l’organisme. On pense notamment aux nausées, aux remontées gastriques, aux douleurs localisées…
  • Améliorer le sommeil de la future mère grâce à l’hypnose périnatale, notamment pour les situations d’insomnie. Les troubles du sommeil sont fréquents, l’hypnose peut les atténuer. Un sommeil retrouvé, c’est une mère apaisée !
  • Développer la confiance en soi. L’hypnose aide la mère à prendre conscience de toutes ses qualités, en tous cas celles qui feront d’elles une bonne maman. Il est courant qu’une future mère doute de sa capacité à réussir dans son rôle de parent. Elle remet en cause sa faculté à tout gérer, notamment les impondérables. Bref, supporter la pression de devoir devenir un « super parent ». L’hypnose cassera certaines barrières psychologiques, en apportant sérénité et donc lucidité.
  • Renforcer le lien mère – enfant. A l’opposé du contact tactile proposé par l’haptonomie, on insiste en hypnose périnatale à la création d’un rapport fusionnel par « le psychique » avec l’enfant. 
  • Réduire le risque de dépression post-partum. Travailler sur son bien-être pendant la grossesse facilite la gestion de ses émotions après la grossesse. Ce qui était vrai avant n’est pas remis en cause par l’arrivée de votre bébé !

Ici mais ailleurs : loin de son corps, à l’aise dans sa tête avec l’hypnose périnatale

A partir du 4ème ou 5ème mois de grossesse, on instaure plusieurs séances à une semaine d’intervalle. Les séances durent approximativement entre 1h et 1h30. Elles sont construites autour de vos besoins exprimés dans la séance initiale : gérer ses émotions, soulager son corps, communiquer avec votre bébé…

Ce sont les sages-femmes qui animent les séances. Avec la vôtre, vous devrez trouver la meilleure manière de dissocier votre corps de votre esprit. Il s’agit d’exercices psychologiques pour réussir à s’imaginer ailleurs, dans un endroit paisible et reposant. On part à la recherche de ressources inconscientes, en se nourrissant d’un lieu choisi pour les valeurs positives qu’il véhicule pour vous : une forêt, une plage… bref une image forte qui stimulera votre intellect, et dans laquelle vous pourrez puiser une grande sérénité.  A force de répétition, vous gagnerez en maîtrise, et pourrez alors reproduire ces techniques chez vous. On parlera alors d’auto-hypnose. Dans le commerce, vous trouverez également des livres et CD pour vous guider à domicile.

Pour compléter cet apprentissage, des techniques respiratoires vous seront enseignées. Comme cela, le grand jour, vous pourrez vous concentrer sur votre « ailleurs ».

Est-ce que l’hypnose est fait pour vous ?

Chaque femme peut s’orienter vers un suivi de grossesse incluant l’hypnose. Quelque soit le projet d’accouchement (voie basse ou césarienne, péridurale ou non), l’hypnose peut trouver sa place dans un suivi global. L’hypnose périnatale est d’ailleurs conseillée dans des cas spécifiques : des projets de naissance naturelle, lors d’un parcours de PMA, pour des futures mamans très anxieuses ou celles aux antécédents d’accouchement à problème. Pour s’orienter vers cette pratique, il faut surtout être capable de sortir de l’imagerie loufoque véhiculée par l’industrie du spectacle. La seule chose qu’on influence ici, c’est votre capacité à être une mère sereine et épanouie !

Pour en savoir plus sur nos couches, rendez-vous sur notre site !