Le guide du 7e mois de grossesse : préparation de l’accouchement

7 mois de grossesse

L’arrivée du 7e mois coïncide avec le début du troisième et dernier trimestre de grossesse. Si cette aventure magique touche bientôt à sa fin, de nombreux changements continuent d’intervenir chez le bébé comme chez la future maman. Pour patienter avant la rencontre tant attendue, découvrez comment préparer au mieux l’arrivée de bébé à 7 mois de grossesse.

Comment le fœtus se développe pendant le 7e mois ?

 

Au début du 7e mois de grossesse, soit 29 semaines d’aménorrhée (SA = nombre de semaines écoulées depuis le premier jour des dernières menstruations), le fœtus mesure environ 32 cm pour 1 kg. Ce 7e mois de grossesse est riche en changements pour le bébé. Ses poumons poursuivent leur maturation grâce à l’apparition du surfactant (substance qui permet le décollement des alvéoles à l’inspiration), tandis que les reins, les intestins et le foie sont autonomes. Les organes sexuels se développent : les testicules descendent chez les garçons et le stock d’ovocytes se constitue chez les filles.

Au niveau cérébral, on observe le phénomène de myélinisation qui se poursuit durant plusieurs années après la naissance : la myéline vient gainer toutes les fibres nerveuses et facilite ainsi l’afflux nerveux jusqu’au cerveau. Cette étape est indispensable au bon développement cérébral de l’enfant.

Au cours de ce mois, tous les sens de votre bébé sont maintenant en éveil. Il est très attentif aux bruits qui l’entourent et aux variations de lumière, il commence à goûter le liquide amniotique et à en dissocier les différentes saveurs (en fonction de ce que mange sa maman), puis il sent les caresses sur le ventre. Le petit duvet ou lanugo, qui recouvrait jusque-là son corps, disparaît et les cellules adipeuses donnent à sa peau un aspect plus lisse.

À la fin de ce 7e mois de grossesse, soit 32 semaines d’aménorrhée, le fœtus mesure en moyenne 38 cm pour 1,5 kg.

Comment se prépare l’accouchement en ce 7e mois de grossesse ?

 

À 7 mois de grossesse, le corps se prépare tout doucement à l’accouchement. La maman peut commencer à ressentir des contractions physiologiques, dites de Braxton Hicks. Non douloureuses et tout à fait normales, ces contractions correspondent à un durcissement du ventre pendant quelques secondes : il s’agit d’un entraînement de l’utérus avant le jour J. Seules des contractions douloureuses et régulières doivent inquiéter à ce stade de la grossesse, car elles pourraient annoncer un accouchement précoce. C’est normalement au cours de ce mois que bébé va se retourner : d’une position en siège (assis), il va basculer la tête en bas pour faciliter son passage lors de l’accouchement. Ce changement de position pourra être confirmé lors de l’échographie obligatoire du troisième trimestre.

À ce stade, il est encore trop tôt pour accoucher : si le fœtus venait à naître maintenant, il serait encore considéré comme prématuré. Il lui faudra attendre jusqu’à 37 semaines d’aménorrhée, afin que tout risque de prématurité soit exclu.

Quelles sensations pour la maman ?

 

Du côté de la maman, des changements sont également à prévoir en ce 7e mois de grossesse. L’utérus continue d’augmenter de volume et remonte vers le diaphragme. Cela provoque une sensation de pesanteur dans le bas-ventre, ainsi qu’un essoufflement et une accentuation des remontées acides. La prise de poids de la future maman a tendance à s’intensifier à ce stade de la grossesse : l’organisme fait des réserves en vue d’un potentiel allaitement.

Toujours en préparation de la lactation, les seins commencent à sécréter du colostrum (liquide jaunâtre) et à être particulièrement tendus. Patience, cette sensation ne s’atténuera pas avant l’accouchement !

Au début de ce dernier trimestre de grossesse, le sommeil est perturbé chez la maman. Le stress de l’accouchement et l’excitation de rencontrer bébé l’empêchent souvent de bien dormir : profitez-en pour vous reposer au maximum, notamment en récupérant le sommeil manquant grâce à des siestes.

Une sensation de jambes lourdes et des varices peuvent apparaître. C’est le signe d’une circulation sanguine perturbée. Pour vous soulager, vous pouvez porter des bas de contention en journée et surélever vos jambes au moment de dormir. Un jet d’eau froide devrait également permettre d’améliorer le retour veineux.

Quelles démarches et examens pour les parents ?

 

Bébé va bientôt arriver et les futurs parents n’ont pas le temps de s’ennuyer à ce stade de la grossesse : démarches administratives et examens vont venir peu à peu rythmer ce 7e mois. Voici une liste non exhaustive des préparatifs qui vous attendent :

Les examens médicaux du 7e mois

  • 5eexamen prénatal obligatoire : visite de contrôle visant à évaluer l’état de santé global de la maman et du fœtus. Cet examen peut être réalisé par une sage-femme ou un gynécologue.
  • Troisième échographie obligatoire : à 32 SA, il s’agit normalement de la dernière fois que vous verrez bébé en images. Elle vise à détecter d’éventuelles anomalies fœtales ou un quelconque retard de croissance.
  • Bilan sanguin et urinaire mensuel : comme chaque fois depuis le début de votre grossesse, un petit passage au laboratoire d’analyses s’impose.

Les démarches à effectuer à 7 mois de grossesse

  • Séances de préparation à l’accouchement : au nombre de 7, ces séances sont entièrement prises en charge par l’Assurance Maladie. En individuel ou en groupe, elles sont dirigées par une sage-femme et sont une mine d’informations sur l’accouchement et les premiers jours de bébé.
  • Inscription en maternité : choisissez dès à présent où vous souhaitez mettre votre enfant au monde et mettez votre dossier à jour.
  • Programmer le rendez-vous avec l’anesthésiste : il se déroule au cours du 8emois, mais mieux vaut l’anticiper au cas où le praticien aurait des délais d’attente.
  • Préinscription de bébé à la crèche ou rencontre avec les assistantes maternelles : à vous de trouver le mode de garde qui vous correspond le mieux.
  • Préparation de la valise de maternité : au cas où bébé déciderait de pointer le bout de son nez avec un peu d’avance, mieux vaut se tenir prête. Les maternités ont l’habitude de fournir une liste pour savoir quoi emporter durant votre séjour.
  • Finaliser les achats de puériculture : s’il vous manque encore des articles pour les soins de bébé ou du matériel pour l’accueillir, mieux vaut s’en charger tout de suite !
  • Préparer son congé maternité : le moment de vous reposer avant l’arrivée de bébé arrive, mieux vaut préparer au maximum vos collaborateurs, afin que tout se passe bien durant votre absence.

Que de changements en ce 7e mois de grossesse. Si bébé continue d’évoluer à son rythme, la future maman connaît, elle aussi, quelques transformations et doit activement préparer la venue au monde de son tout-petit. Pressée de voir la bouille de votre bébé ? Patience, la rencontre tant attendue n’est plus si loin !