Se préparer à devenir papa : nos conseils !

« Je vais être Papa ! Je vais être Papa… » avez-vous envie de crier à tue-tête. Devenir papa, c’est une aventure à laquelle ne sont pas toujours préparés tous les hommes.

Quel chamboulement, depuis que la nouvelle est tombée !

Que ça ait été un projet de longue date ou une belle surprise. Que votre compagne vous l’ait annoncé avec une mise en scène digne des meilleurs escape games ou que vous ayez attendu ensemble, fiévreusement, le résultat du test de grossesse.

Dans tous les cas, devenir papa est un moment unique. Un vrai coup de théâtre dans la pièce de votre vie. Un tournant qui charrie, une foule d’émotions et de perspectives de bonheur.

Si vous vous sentez presque fiévreux, non ce ne sont pas les hormones. Pas pour vous, mais c’est sympa de compatir !

En effet, la montée d’adrénaline est intense. Et laisse ensuite place à une longue série d’interrogations et même d’angoisses :

  • Vais-je être un bon père ? 
  • Faut-il que l’on déménage ? 
  • Comment va-t-on s’en sortir financièrement ? 
  • Est-ce que notre couple va tenir ? 
  • Et s’il y avait des complications médicales, pour l’enfant ou la maman ? 
  • À quel âge mon enfant va-t-il pouvoir jouer avec moi aux jeux vidéo ? 

Ne vous inquiétez pas, ces questions sont universelles. On vous rassure tout de suite : d’autres suivront, et ça ne s’arrêtera pas avec l’arrivée de Bébé, bien au contraire. L’important est de les aborder sereinement, avec confiance, et surtout : en équipe. Vous êtes un duo de choc et votre trio ne peut être autrement que brillant !

Alors, quelles sont les étapes pour devenir papa ?

Le ciment de votre famille : un duo soudé

Ces questions, vous n’êtes pas le seul à vous les poser. La nouvelle est une petite révolution également, voire surtout, pour la future maman. N’oubliez donc pas qu’elle s’interroge aussi, sur les mêmes points que vous et davantage encore.

devenir_papa

En effet, la future maman va vivre cette grossesse en 4D : dans son corps, avec l’angoisse des changements physiques, les batailles d’hormones, la crainte de ne pas savoir gérer cette minuscule et si fragile petite vie à l’intérieur de son corps.

Toutes ces angoisses, les vôtres, les siennes, seront beaucoup plus faciles à gérer à deux que seul. Plus que jamais, à l’approche de devenir papa, la communication sera le maître mot dans votre couple. 

Alors échangez, ouvrez-vous, soyez à l’écoute. Vous aurez sûrement plus de recul pour proposer des solutions aux angoisses de votre partenaire, qui pourra vous rendre la pareille.

En outre, pour les questions communes, deux cerveaux et deux sensibilités vaudront mieux qu’une ! Le pire dans cette période serait que chacun se renferme de son côté, cherchant seul des solutions qui impacteront le quotidien de toute votre future famille. Parlez ! C’est avec plaisir que vous découvrirez que vous partagez les mêmes questionnements. C’est avec confiance que vous y répondrez ensemble.

Devenir papa : les échographies et rendez-vous médicaux

Ce cheminement à deux sera rythmé par de nombreux rendez-vous médicaux, avec comme point d’orgue les échographies trimestrielles.

De même, une bonne façon de vivre pleinement à deux cette grossesse serait d’accompagner autant que possible la future maman lors de ces rendez-vous. Cela vous permettra d’entendre toutes les informations directement, sans avoir besoin d’imposer à votre partenaire un pénible débriefing.

D’être rassuré tout de suite en cas de nouvelle positive et de pouvoir vous soutenir mutuellement si un examen doit vous inquiéter. Imaginez le calvaire, pour une femme, d’affronter seule un examen qui soulève un doute sur la santé de bébé, de le ressasser seule ensuite, et de devoir vous débriefer, au risque de ne pas pouvoir répondre à vos questions. Bref, vous faites cet enfant à deux, allez-y à deux.

devenir-papa

Cela permettra enfin de montrer à votre moitié que vous ne prenez pas cette grossesse à la légère, que vous vous y investissez pleinement, que vous vous rendez disponible car c’est votre priorité. On connaît même des papas qui accompagnent leur compagne pour les prises de sang mensuelles. C’est pas drôle seule d’aller à ces RDV, à deux au moins on discute, on rigole…

Les cours de préparation à l’accouchement

Par ailleurs, à l’approche du dernier trimestre de grossesse, les futurs parents sont encouragés à suivre des cours de préparation à l’accouchement. Soyons clairs : en voyant le nombre de futurs papas présents à ces séances, il n’est pas superflu de préciser qu’il nous semble essentiel de les suivre en couple

Les cours de préparation à l’accouchement, au-delà d’apprendre certaines techniques, d’expliquer une mécanique, préparent également psychologiquement. Même si la nature est bien faite, ça vaut le coup d’y aller et de se connecter au sujet. 

Si vous stressez, plusieurs semaines avant de devenir papa, rien de plus normal ! Il est vecteur de nombreuses angoisses, pour la maman mais également pour vous, le papa. La meilleure façon de dompter ces angoisses, c’est d’apprendre à l’avance comment cela se passe. 

En effet, les professionnels qui vous préparent à l’accouchement vous permettront de comprendre « en vrai de vrai » : comment cela se passe étape par étape, quels interlocuteurs, quelles phases, quels outils…

Riches de ces nouveaux savoirs tous les deux, vous serez plus sereins, en particulier sur la dernière ligne droite.

Enfin, lors de l’accouchement, lorsque Madame sera dans le feu de l’action, craignant d’avoir oublié complètement les conseils ou techniques reçus, vous serez très utile pour la guider, l’accompagner et, surtout, la rassurer. Alors lâchez ce caméscope (mais pourquoi aviez-vous pris cet engin, vous vous prenez pour Ridley Scott ?) et vivez plutôt le moment ensemble, pour de vrai.

Devenir papa c’est aussi la préparation logistique de l’arrivée de Bébé 

Toutes les questions matérielles gagneront également à être réfléchies à deux. On a coutume de penser que les futurs papas s’inquiètent énormément de la sécurité matérielle de leur famille (le flouze, le pognon, les pépettes, pour parler clairement).

En effet, c’est un schéma de pensée solidement ancré dans notre société : les mamans maternent, les papas subviennent aux besoins financiers. Et si on arrêtait de subir ces clichés ? On ne dit pas que c’est mal de fonctionner comme ça, on dit juste que les sujets qui concernent le fonctionnement de la famille se décident en famille. En d’autres termes, les tracas financiers ne sont pas un fardeau automatiquement dévolu à l’homme de la maison. 

Là encore, discutez-en à deux ! Par exemple, en fonction des capacités de chacun, des niveaux d’études, des opportunités de carrière, des envies surtout :

  • Est-ce que la maman a envie de reprendre le travail rapidement ? Ça ne ferait pas d’elle une mauvaise mère.
  • Est-ce que le papa a envie de lever le pied pour profiter à fond des premiers mois ou des premières années de Bébé ? Ça ne ferait pas de lui un oisif, ni ne serait forcément un suicide professionnel.
  • Est-ce que les deux ont envie de se donner à fond dans le travail et devrons faire garder l’enfant un peu plus que l’injonction de la société le tolère ? Bébé ne vous en voudra pas non plus.
devenir_papa

Vous l’aurez compris, chez Little Big Change, nous pensons que le secret pour devenir papa et vivre sereinement l’arrivée d’un bébé, c’est de communiquer. Comme ça, vous serez un couple encore plus solide et aurez pris une super habitude : tout partager entre vous, les parents, pour ensuite pouvoir échanger encore plus avec votre enfant ! Quelle super famille vous allez faire !

Pour en savoir plus sur nos couches, rendez-vous ici !