Nos tips pour développer l’autonomie de Bébé 

Bien sûr qu’il est mignon à vous tendre les bras tout le temps, mais il le fait avant tout par manque d’autonomie. Cependant, dès la naissance, vous pourrez l’encourager à essayer une foule de choses tout seul. Vous verrez, il continuera bien évidemment de vous tendre les bras car il est content de partager sa joie et un gros câlin avec vous. En développant l’autonomie de Bébé, l’objectif n’est pas qu’il soit en mesure de prendre un studio avant le CP, mais au contraire de développer son estime de soi, sa confiance et sa créativité.

1- Pourquoi accompagner Bébé vers plus dautonomie ?

Developper l’autonomie de Bébé pour lui apporter le meilleur.

En l’accompagnant pour developper son autonomie, Bébé sera plus épanoui encore, que ce soit à l’extérieur ou près de vous.

Les bénéfices que vous allez constater :

  • Une grande confiance en lui grâce à l’autonomie

Qu’il rampe encore ou marche déjà, Bébé a envie d’explorer, mais son manque de confiance en lui l’incite à raccourcir ses marches exploratoires. Encouragez-le, félicitez-le, il ira plus loin encore. Vous apprécierez cette qualité de savoir tenir la distance en marchant quand il aura 3 ans et pèsera une vingtaine de kilos. Votre dos vous dit déjà merci.

  • Une forte reconnaissance envers vous

Vos encouragements et votre soutien pour qu’il découvre par lui-même feront de vous le super héros dont il a besoin. Un super héros qui sera son modèle pour grandir et développer son autonomie.

  • Moins d’anxiété

Sous vos encouragements et avec votre soutien, l’inconnu effraie beaucoup moins Bébé. Il sait que vous êtes derrière lui pour le guider, l’alerter si besoin. De plus, il multiplie les découvertes et les réussites, sa confiance grandissante amenuise son anxiété. Il sait maintenant qu’il est capable, qu’il peut essayer.

  • Une créativité décuplée

Lui laisser plus d’espace pour ramper, s’autoriser à découvrir de nouveaux objets, tomber, se relever seul, rendra plus créatif votre bébé. Il développera notamment sa motricité en essayant des encastrements parfois originaux, comme mettre sa chaussette sur sa tête, ou en faire un bonnet pour son doudou.

Un enfant autonome, c’est aussi un enfant qui est capable de rester calme seul. Qui ne vous sollicite pas toujours pour jouer avec lui. Vous avez quelques minutes pour souffler vous aussi et prendre un livre en étant à côté de lui.

  • Plus d’attention

Un enfant qui va de l’avant n’est pas un kamikaze, au contraire, c’est un enfant qui intègre aussi les dangers plus facilement. Vous lui faites confiance, il vous écoute davantage. Vous réduisez en effet votre liste d’alertes quotidiennes de « non mais attention tu vas tomber / casser cet objet / abîmer tel meuble… » à simplement « ça c’est absolument interdit car c’est dangereux de traverser seul / de boire l’eau savonneuse du bain, etc. »

  • Plus d’efficacité

Son expérience grandissante lui permet d’emmagasiner des tas de tests et donc d’enfiler plus efficacement ses chaussettes tout autant que de faire une tour de cubes. Concrètement, plus autonome et plus libre, il acquiert plus de savoir-faire, car ses expériences sont plus diversifiées et riches.

 

2- Comment développer lautonomie de Bébé ?

C’est merveilleux d’avoir un enfant autonome, néanmoins pour vous comme pour lui il y aura des essais, peut-être même des crises et des pleurs. Une chose est sûre : cela en vaut la chandelle. En plus, nous ne l’avons pas listé dans les avantages, mais les personnes qui gardent Bébé seront elles aussi enthousiastes de constater son autonomie. En effet, c’est une super opportunité pour les assistants maternelles, maîtres.ses… de tirer le groupe vers le haut sous l’impulsion de ces petits bouts aventuriers.

Développer l’autonomie de Bébé est un exercice quotidien, qui s’inscrit comme une philosophie de vie. Vous le laisserez faire de plus en plus de tâches seul. Ça ne veut pas non plus dire qu’il n’aura plus le droit de bénéficier de votre aide, une fois autonome sur le biberon ou sur le fait de s’habiller, bien sûr. D’une part, ça couperait son élan. Quelle déception, s’il est fatigué, d’être obligé de mettre son pyjama seul. Pire, de ne plus avoir d’histoire le soir dans quelques années…

D’autre part, il y aura aussi des moments où vous n’aurez peut-être pas le temps. Il y aura évidemment des matins où, pressé, vous lui expliquerez gentiment que vous avez besoin d’aller vite et que vous allez l’aider (un peu beaucoup) pour qu’il soit habillé plus vite.

 

3- À chaque âge ses missions pour devenir autonome

L’autonomie  dès 8 mois 

– Laver ses pieds dans le bain tout seul, ou les avant-bras

Ranger en binôme avec vous ses jouets (au début il vous les montrera du doigt et vous les défierez du regard en les rangeant)autisme

Eponger une tache d’eau qu’il vient de faire

Rassembler lui-même les chaussettes sèches pour les ranger

Dès 18 mois

Ranger ses chaussures dans le placard, susprendre ses vêtements sur sa patère

Ranger les petites cuillères du panier du lave-vaisselle dans le bon tiroir (si possible rangez les cuillères et autres couverts non-coupants à sa portée)

– Se servir un verre d’eau (adapter la taille de la carafe bien sûr, par exemple une petite gourde de 300ml)

– Se déshabiller d’abord, puis s’habiller seul

Vous en trouverez plein d’autres c’est évident. Observez-le. Testez avec lui. En réalité, ce n’est pas grave s’il y a des loupés au début, c’est normal tout simplement.

Au début, vous ne lui laisserez peut-être pas manipuler la porcelaine de votre grand-tante, bien sûr. Mais au pire, en manipulant son assiette pleine il la fera tomber, et alors ? Franchement ce n’est pas très grave. C’est en faisant qu’on apprend. L’expérience vaut mieux que tous les discours d’alerte « attention, tu vas faire tomber… »

Soyez patient, on a tous des jours avec et d’autres sans. De même que certains domaines nous sont plus accessibles que d’autres. Question de sensibilité et d’expérience. Prenez le temps de le laisser faire, non seulement vous gagnerez ce temps pour la suite, mais surtout votre enfant sera plus épanoui et vous aimera encore plus, si toutefois c’est possible.