Comment choisir LA couche?

couches Little Big Change

Cette question d’apparence anodine se révèle pourtant primordiale
Il est crucial de bien choisir la couche bébé car il va en porter de ses 0 à 2 ans et demi, âge approximatif (don’t worry !) de l’apprentissage du pot.

L’auguste fessier de votre bébé aura déjà connu près de 5 000 couches !! C’est pourquoi il est important de bien choisir la couche de bébé. Abasourdi par cette statistique ? Relativisez… c’est sûrement moins que le nombre de fois où vous aurez entendu pendant votre grossesse « C’est pour quand ? Vous connaissez le sexe ? Vous avez choisi le prénom ? Profitez bien de vos nuits maintenant, parce qu’après… »

Et c’est surtout 5 000 occasions de se marrer ! Comme par exemple : 
  • Le grand classique du “bisou prout” sur le ventre, rien n’y fait, c’est absurde mais vous ne pouvez pas vous en empêcher et bébé est plutôt bon client
  • La chanson (parfois très fausse) pour capter l’attention de bébé en plein change périlleux dans la forêt (cf notre “Guide du change tout-terrain”)
  • Les applaudissements assistés de petons. Hé oui, vu votre endurance, vous méritez bien des encouragements sonores !
  • Tous vos autres rituels de change qui font glousser bébé

Mais quelle couche choisir ?

Evidement, elle doit être hyper absorbante, sauf si vous adorez passer vos nuits à changer les draps… Mais on ne transige pas avec l’efficacité, l’absorption, c’est sa fonction première ! Mais ensuite ?
Prendre une marque leader, parce que c’est celle que vous portiez vous-même étant petit ? Non, ça ne vous suffit pas, vous ne voulez pas laisser la première couche venue accaparer la chair de votre chair, il vous faut des arguments tangibles. Chez Little Big Change, on vous partage notre expertise du sujet pour vous aider à éclairer votre choix.

5 critères essentiels à considérer pour choisir la bonne couche :

Jetable ou lavable ?

Les couches lavables, après l’investissement de départ pour constituer votre lot, peuvent se révéler économiques sur la durée. Surtout si vous les conservez ensuite pour un autre bébé, mais il faut être sûr de son coup et tenir bon. Cela pourra se révéler plus compliqué que prévu en fonction du mode de garde dont bénéficiera votre enfant : vous ne pouvez pas imposer à la crèche d’utiliser ses couches lavables, qui demandent plus de temps et de manipulations.

Concernant le bien de la planète, il faut savoir que les couches, toutes les couches, jetables comme lavables, peuvent avoir un impact sur l’environnement, non pas tant par l’odeur (et pourtant, parfois…), mais par leur empreinte écologique. Pour les couches lavables, les impacts environnementaux sont surtout liés aux consommations d’énergie, d’eau et de détergents utilisés pour leur lavage et leur séchage¹. Pour les jetables, ils tiennent surtout aux étapes de fabrication et de traitement des déchets¹.

C’est pour cela que, chez Little Big Change, nous sommes très attentifs à privilégier au maximum des matières premières naturelles, notamment celles en contact avec la peau de votre bébé, et à garantir un mode de production 100% électricité verte.

Il faut cependant savoir qu’aucune couche jetable ne peut être 100% biodégradable, car le noyau-ultra absorbant est composé de perles absorbantes microfines ( SAP) et de fluff. Le SAP (super absorbant polymer) est l’unique matière au monde qui peut absorber jusqu’à 150 fois son poids mais n’est pas naturelle et est donc toutes les couches … ☹ .

Mais Chez Little Big Change, nous avons développé une technologie qui l’enveloppe de plusieurs couches de fibres 100% naturel, à base de canne à sucre et maïs.

Côté budget

Selon la taille et les marques, il apparait que le coût d’une couche jetable peut aller d’environ 15 centimes d’euro pour le premier prix à plus de 50 centimes d’euro. Par exemple, chez Little Big Change, la couche en taille 1 revient à 0,22 cts et en taille 4 à 0,30 cts (livraison incluse).

La composition des couches jetables

LCe qui ne devrait pas entrer dans la composition d’une bonne couche : chlore (privilégier la technique TCF c’est à dire 100% garanti sans chlore plutôt qu’ECF), parabènes, phtalate, parfum, polyéthylène glycol, perturbateur endocrinien, lotion, petrolatum, organo-étain, latex naturel, allergènes, pesticide. Bien sûr, certaines de ces substances étant présentes dans l’environnement quotidien, il est possible de les retrouver même dans les meilleures couches, mais cela sera des traces infimes et inoffensives (l’équivalent d’un morceau de sucre dans une piscine olympique).

Notre credo : s’il n’y a pas assez d’info, on ne fait pas confiance. Si un fabriquant met un point d’honneur à abolir l’utilisation de certaines substances sujettes à débat il le partagera. C’est notre cas, dans notre page décrivant nos couches.

Autre point d’attention : le nombre de contrôles de la marque et leur réalisation par des instituts indépendants.

Notre anti-sèche sur les labels :

  • La douceur : Dermatest 5, garantit la sécurité d’utilisation, l’efficacité et la tolérance sur le long terme des produits utilisés. Cela permet d’assurer le maximum de douceur pour les fesses de bébé.
  • La santé : STANDARD 100 by Oeko-Tex vérifie que les couches sont exemptes de produits toxiques pour le corps et pour l’environnement.
  • L’éco-responsabilité : FSC assure que le fluff des couches (produit à base de papier) provient de forêts gérées de manière responsable (bienfaits environnementaux, sociaux et économiques).

La taille

Le plus facile des critères. Elle est exprimée en fonction du poids du bébé. Même si votre bébé semble avoir un ventre généreux, à moins qu’il mesure déjà 1 mètre à son premier anniversaire, la grille de correspondance devrait vous permettre de tomber juste. Si le poids de votre bébé est à la lisière entre deux tailles, optez pour la taille supérieure en cas de doute. Ça peut paraître contre-intuitif, mais malgré les élastiques, une couche un peu plus grande garantit mieux contre les fuites.

Enfin, selon les marques, la forme de la couche diffère un peu, il se peut donc qu’une marque aille mieux que l’autre à bébé s’il a la sensibilité de « la princesse au petit pois ».
Faites le test de la bonne taille : pas de marque formée par l’appui de la couche sur sa peau (on doit pouvoir passer deux doigts entre le ventre et la couche), pas de grimace de bébé quand il bouge, ni de fuite.

Voici un petit pense-bête pour s’y retrouver :

Taille Poids (kg) Tour de ventre(cm)
Taille 1 2-5 30-41
Taille 2 3-6 30-48
Taille 3 4-9 35-56
Taille 4 7-17 38-60
Taille 5 11-20 41-62
Taille 6 14-25 47-64

Le confort

Vous n’êtes pas nés de la dernière pluie et les slogans du genre “doux comme de la soie” n’ont aucun effet sur vous. Deux options : tester différentes couches après avoir fait votre sélection, ou lire les avis clients pour resserrer votre choix, voire les forums ou commentaires de clients sur les sites des marques.

L’approvisionnement

Imaginez que vous avez trouvé la couche de vos rêves, mais la logistique d’approvisionnement vous met face à un casse-tête à chaque fin de paquet. Vérifiez donc que la couche est disponible dans plusieurs magasins alentours ou, si vous optez pour internet, que le délai et le mode de livraison sont flexibles et réactifs.

Chez Little Big Change, nous traitons ce problème par une mécanique d’abonnement : quand vous êtes parent d’un jeune enfant, nous pensons que vous avez largement de quoi vous occuper l’esprit sans en rajouter. Les couches arrivent chez vous ou à l’adresse que vous voulez directement à cadence régulière et vous arrêtez quand vous le voulez ! Easy ☺

Voilà, vous savez comment vous repérer dans la quête de la bonne couche. Bébé est souriant et confortable et vous, parents, êtes rassurés et confiants.

Pour décupler le kiff d’avoir la bonne couche, nous avons le bonus qu’il vous faut : une couche qui parle. Little Big Change, notre claim : des couches qui ont des choses à dire. Pour rendre les moments de change encore plus fun, on a écrit des petits mots rigolos, côté pile comme face, de quoi vous faire sourire à coup sûr et rendre votre « mini-vous » encore plus craquant (si c’est encore possible). Seul problème : vous ne voudrez plus l’habiller tellement il sera beau en couche, attention en hiver ! N’hésitez pas à nous envoyer des photos, on n’arrive décidément pas à s’en lasser.

1 – Impacts environnementaux des couches pour bébé – ADEME, 2012

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/fiche-technique-ademe-sur-impacts-environnementaux-couches-pour-bebe-2012.pdf

Maintenant que vous l’avez bien choisie, voici de quoi apprendre à changer bébé en toutes circonstances