Bruit blanc pour endormir bébé

bruit_blanc

Vous lui chantez des berceuses pour l’endormir ou le calmer, voici une autre manière d’apprendre les sons sans forcément de musique. Coloré et doux, le bruit blanc est un fond sonore neutre et régulier, qui mêle les différentes fréquences à des niveaux équivalents et varie légèrement, de façon aléatoire.

Peluche, veilleuse, oreiller bruit blanc ou autre machine à bruit blanc et doudou : une panoplie de générateurs de bruit blanc s’est développée sur le marché du sommeil de bébé. 

Pluie, baleine, tous ces appareils pour calmer bébé sont-ils efficaces, sont-ils vraiment apaisants et pourquoi ? 

Avant de vous laisser séduire par un nounours bruit blanc pour endormir bébé, nous nous sommes aussi intéressés au sujet pour appréhender ses bénéfices et comprendre si le bruit blanc est dangereux pour bébé. 

Lumière sur ces étoiles sonores promettant le sommeil à notre enfant. 

Qu’est ce qu’un Bruit blanc : Définition d’un bruit blanc

L’instant intello pratique : La notion de « blanc » dans bruit blanc fait écho en réalité à la lumière blanche. La lumière blanche se définit comme un mélange équilibré de toutes les couleurs, c’est ainsi qu’elle est blanche. 

Donc, par analogie on en comprend facilement que le bruit blanc est lui aussi un mélange équilibré, mais entre les aigüs et les graves de toutes les fréquences (la fréquence étant le nombre de variations des ondes sonores pendant une seconde, mais là… on a un peu décroché). 

Voilà de quoi briller dans les prochaines conversations parents 😉

Pourquoi les bébés aiment ces bruits blancs

Beaucoup d’adultes aiment les bruits blancs, pour se concentrer ou pour s’endormir. 

Néanmoins, aujourd’hui, il n’y a pas encore de recherche scientifique qui révèle et approuve que les bruits blancs aident à s’endormir et démontrent leur pouvoir apaisant. En revanche, on comprend les bénéfices que certains trouveront dans l’écoute de bruit blanc.

Avoir un fond sonore à volume stable permet de créer un environnement plus calme. 

Pourquoi ? En fait, créer un fond sonore permet à l’ouïe de se focaliser dessus et ainsi d’ignorer les autres bruits parasites : le voisin du dessus qui marche sur les talons avec la légèreté d’un hippopotame, ou celui dans la rue qui jette ses bouteilles de verre, un vrombissement de voiture… Bref, la liste pourrait remplir notre page et vous en connaissez plein d’autres, on en est sûrs.

Le bruit blanc agit un peu comme une barrière, finalement, pour nos délicates oreilles. Car vous entendez un son constant qui permet de cacher, ou d’atténuer, les autres bruits parasites. Votre ouïe est naturellement focalisée sur ce son régulier. Un peu comme quand vous êtes avec votre bébé qui gazouille : votre admiration et votre concentration sont totales. Intéressant comme technique et malin !

Tous les bruits blancs que vous allez découvrir

Il existe énormément de bruits blancs ou assimilés : le bruit de la TV non câblée, de la machine à laver (vous pourriez donc lancer des machines pendant la sieste ou le sommeil de bébé 😉 ou encore celui de l’aspirateur. 

Ils n’ont pas tous le même glamour, convenons-en. 

Testez pour vous-même les bruits blancs qui vous plaisent. Sachant que bébé n’aura pas la même sensibilité auditive, ni d’ailleurs les mêmes goûts musicaux que ses autres copains bébés. Ce n’est pas parce que le petit Octave de la crèche aime le bruit de la pluie que votre bébé aura la même sensibilité. 

Votre bébé est unique, découvrez donc avec lui les sons qu’il apprécie, plutôt que d’acheter un générateur bruit blanc sans son approbation. Faites-lui écoutez le son de bruit blanc que vous projetez d’acquérir avant d’acheter ce produit pour lui. Vous pouvez aussi bien sûr choisir votre propre doudou bruit blanc pour vous-mêmes. On ne dira rien, promis !

Parents connectés :

Il existe aussi des applications de bruits blancs. Un bon plan pour les weekends ou vacances. Ou encore parce que sa peluche bruit blanc vient de vous lâcher. Il vous suffit d’avoir votre téléphone. 

Les conseils pour écouter un bruit blanc : 

Combien de temps écouter un bruit blanc ?

Il n’y a pas vraiment de règle. Les experts reconnaissent que le sujet est à considérer comme efficace, néanmoins il n’y a pas eu encore d’étude scientifique. 

En thérapie, pendant 6 à 12 semaines, certains experts sur le sujet recommandent d’écouter des bruits blancs environ 2 heures par jour. D’un point de vue pratique pour bébé, l’idée n’est pas d’ajouter une contrainte. Mais plutôt de connaître une astuce supplémentaire pour l’aider à retrouver le calme quand il pleure, le rassurer quand il a peur, ou l’aider à se concentrer pour s’endormir plus facilement. 

À l’usage, entendre un bruit blanc avec bébé est bénéfique pour vous deux, car vous aussi vous bénéficiez de l’effet apaisant et calmant du bruit blanc. Plus vous êtes calme, plus bébé le sent et s’apaise lui aussi. C’est presque une thérapie familiale finalement 😊

À quel volume écouter un bruit blanc ? 

Si le sèche-cheveux ou l’aspirateur sont des bruits blancs, leur volume atteint tout de même environ 80 décibels. L’exposition prolongée à un bruit blanc à haut volume est même littéralement une torture, par privation sensorielle. Préférez-leur des bruits blancs qui ne dépassent pas au maximum 50 décibels. L’objectif d’écouter un bruit blanc est de se reposer et de trouver le sommeil. Le volume ne doit donc pas être un effort pour l’ouïe, mais au contraire lui permettre d’atteindre un niveau de relaxation permettant le repos, l’ouïe étant le sens le plus actif par nature pendant le sommeil. Ça parait évident quand on le lit, mais on avoue qu’on n’en a pris conscience qu’en se penchant sur le sujet. 

Bruit rose

Certains alterneront les bruits blancs avec les bruits rose. L’intention n’est pas de construire un arc-en-ciel de bruit pour bébé (bien que l’idée soit séduisante). 

Certains recommandent d’alterner bruit blanc et bruit rose. Le bruit blanc va aider à l’endormissement, tandis que le bruit rose permettrait d’améliorer la qualité du sommeil profond. 

Le bruit rose va avoir quelques variations le rendant plus naturel, ou humain (pour certains, ils sont en fait plus proches de ce que bébé ressentait dans le ventre de maman). Le bruit de la pluie, ou de l’eau d’un torrent, sont des exemples de bruits rose. 

Certains bruits blancs sont dangereux

Nous n’avons pas de recul suffisant, ni surtout d’études suffisantes sur le sujet. Certains tests ont révélé que les bébés s’endormaient plus facilement et en majorité avec des bruits blancs. Les bruits blancs participent activement à créer une atmosphère apaisante et une ambiance propice pour s’endormir. 

Mais cela signifie aussi que lui faire écouter des bruits blancs durant de longues périodes va créer une accoutumance. Des chercheurs mettent en garde sur l’exposition trop prolongée à ces bruits blancs.

Une idée pourrait être de les utiliser ponctuellement, par exemple quand vous recevez des copains : plutôt que bébé perçoive les gros sons de voix de Bertrand, ou les éclats perçants et hilares de Chloé et ne réussisse pas à trouver le sommeil. Pour les soirées avec les copains à la maison : optez pour un bruit blanc. Lequel neutralisera ainsi les bruits joyeux de vos copains. Les ambiances de soirées festives avec les copains sont hyper sympas, mais pas toujours suffisamment harmonieuses d’un point de vue strictement sonore pour permettre l’endormissement de bébé.

Bonne relaxation, bons moments festifs. On vous souhaite douceur et amusement !

Pour en savoir plus sur nos couches, rendez-vous ici.