3e semaine de grossesse, que faut-il savoir ?

Vous le savez maintenant, vous êtes enceinte ! Cette troisième semaine est marquée par l’arrivée des premiers signes. Il faut dire que l’embryon se développe très rapidement et que votre corps est en pleine métamorphose. Après 3 semaines de grossesse ou 5 semaines d’aménorrhée, votre joie d’avoir intégré le club très exclusif des futures mamans sera entachée par les premières craintes. Que se passe-t-il pendant cette 3e semaine de grossesse ? Comment évolue le fœtus ? Pour le découvrir, suivez-nous !

 

Où en est le corps de la maman à 3 semaines de grossesse (5 SA) ?

Votre grossesse est maintenant confirmée. Grâce à la prise de sang et à la mesure sur taux de Beta HCG, vous savez que vous êtes dans votre troisième semaine, une semaine pendant laquelle vous sentirez les premiers symptômes de grossesse.

Votre poitrine est tendue, gonflée, vos seins sont douloureux. Il est possible qu’au réveil, les nausées soient au rendez-vous. Tous ces symptômes sont causés par la production accrue d’hormones et, plus particulièrement, de progestérone et d’œstrogène. Leur rôle est d’empêcher l’embryon d’être expulsé.

Cette 3e semaine de grossesse est aussi marquée par des envies fréquentes d’uriner. N’ayez crainte, c’est normal. Votre corps a un volume de sang plus important. Les reins, dont la fonction principale est d’évacuer les déchets de l’organisme, travaillent plus ce qui impacte aussi l’activité de la vessie. Parce que votre corps dépense plus d’énergie, vous aurez bon appétit. Il est important de manger un peu plus pendant la grossesse mais attention tout de même aux abus ! Sachez qu’après 3 semaines de grossesse, celle-ci n’est pas visible. Vous n’avez pas encore pris de poids, ni de ventre. En revanche, les changements d’humeur peuvent être au rendez-vous.

 

Où se trouve le fœtus à 3 semaines ?

Pendant la troisième semaine de grossesse, l’embryon est installé dans la muqueuse utérine. Il mesure 1 à 1,5 mm, il a donc la taille d’un grain de riz, mais cela ne dure pas car il double de volume chaque jour. À ce stade, l’embryon ne ressemble pas à un bébé mais il est possible de distinguer la tête et une sorte de queue.

L’embryon se développe donc rapidement. Le cerveau et la moelle épinière se forment, ainsi que le tube cardiaque. Celui-ci est le fruit de la fusion de deux vaisseaux sanguins. Subitement, le tube cardiaque se contracte pour devenir le cœur. Les premiers battements sont lents : 40 battements par minute. Pendant la 3e semaine, les yeux et les oreilles se forment. Le cordon ombilical et le placenta sont désormais en action même si l’embryon se nourrit encore des nutriments présents dans la muqueuse utérine.

 

Quel est le taux de Béta hCG à 3 semaines de grossesse ?

L’hormone HCG, ou Hormone chorionique gonadotrope, est l’hormone de la grossesse. Elle est secrétée par le placenta dès que l’embryon s’installe dans la muqueuse de l’utérus. Cette phase est appelée la nidation. Si l’œuf est fécondé, le taux de Béta HCG atteint 8 UI au moment de la nidation. Il double tous les deux jours.

Pour rappel, l’œuf se forme une trentaine d’heures après la fécondation. Sa migration vers l’utérus prend 4 jours et la nidation 3 jours. Les hormones hCG sont donc sécrétées une semaine après fécondation et détectables dans le sang une dizaine de jours après l’ovulation.

Lors de la 3e semaine de grossesse, le taux de Béta hCG est compris entre 400 et 15 000 UI/l. La fourchette est importante, car le taux double toutes les 48 à 72 heures. Aussi, il y a une grande différence dans les mesures du 14e et du 21e jour. Pour connaître le taux de Béta hCG, une analyse sanguine s’impose. Cette mesure, ainsi que la date des dernières règles, permettront au médecin, au gynécologue ou encore à la sage-femme de vous donner une date d’accouchement. Elle sera affinée à l’issue de la première échographie.

 

Comment savoir si une grossesse s’est arrêtée ?

Durant la troisième semaine de grossesse, il est possible que de faibles saignements surviennent. S’ils ne durent pas, il est inutile de s’inquiéter. Ils sont liés à la nidation. En revanche, s’il persiste et qu’ils s’amplifient, alors il faut prendre rendez-vous avec un professionnel de santé. Une fausse couche précoce est possible. Dans ce cas, des douleurs au bas-ventre accompagneront les saignements.

La fausse couche à la 3e semaine peut être difficile à accepter. Les femmes viennent seulement d’apprendre qu’elles sont enceintes et la grossesse est déjà arrêtée. Il faut garder en tête que les fausses couches sont plus fréquentes lors du premier trimestre.

 

Un comportement responsable pour une grossesse sereine

 

Gare aux substances nocives

Dès que vous apprenez que vous êtes enceinte, votre rôle de maman commence et vous devez prendre soin de votre enfant. Pour ce faire, il faut éviter de consommer des substances pouvant lui être nocives. Parmi elles, il y a le tabac. Arrêter de fumer n’est pas simple mais la grossesse est sans doute la meilleure des motivations. Il est également hautement recommandé de ne pas consommer d’alcool. Si vous avez des difficultés, n’hésitez pas à en parler à votre médecin, il saura vous accompagner.

Les médicaments représentent aussi un risque majeur pour le fœtus. Certains sont proscrits pendant la grossesse. Aussi, dès que vous savez que vous êtes enceinte, vous devez en informer votre médecin afin qu’il modifie vos éventuels traitements en cours. Vous devez aussi en informer votre pharmacien dès que vous achetez des médicaments.

Une bonne alimentation

Avoir une bonne alimentation est essentiel pour le bon développement du fœtus. Des carences peuvent avoir de graves conséquences et parfois même entraîner des fausses couches. Pour réduire les risques mais aussi se sentir bien, il faut miser sur une alimentation saine et équilibrée. Il faut consommer suffisamment de fer, de calcium et de vitamines D et B9 (acide folique). Bien manger est aussi une solution pour réduire la fatigue.

Attention aux excès ! Même si vous avez bon appétit en cette 3e semaine de grossesse, il faut manger en quantités raisonnables. Évitez de manger trop salé, sinon votre vessie sera plus active encore. Pour réduire le risque de toxoplasmose, pensez à laver vos fruits et vos légumes, surtout si vous souhaitez les consommer crus. Il faut aussi bien cuire la viande et le poisson. Toujours à cause des bactéries, il ne faut pas consommer de lait cru, ni de fromage à base de lait cru. Pensez à bien vous hydrater. C’est aussi bon pour vous que pour le bébé.

La troisième semaine de grossesse est une période de prise de conscience. Les premiers signes feront leur apparition et seront de plus en plus importants tout au long de la grossesse. Parce que vous êtes officiellement une future maman, prennez soin de vous, de votre corps et de la vie qu’il porte.