3 astuces pour faire des repas maison pour Bébé

Eerste tandjes baby's

La volonté d’offrir le meilleur repas à Bébé est évidente. Pour autant, l’idée de passer derrière les fourneaux au quotidien peut générer un mélange de stupeurs et de tremblements. Encore plus chez les parents qui n’ont pas vraiment rencontré de casseroles jusque là, si ce n’est de loin, chez leurs parents, il y a 20 ans.

Faire des repas maison va vous réjouir ! On vous explique comment et pourquoi.

1- Rappel sur les besoins selon l’âge : 

Jusqu’à ses 4 mois, Bébé consommera du lait et uniquement du lait. Jusqu’à 4 mois, vous gérez comme avant pour les menus en couple.

Vous n’introduirez les légumes en purée et les compotes de fruits qu’à partir de 4 ou 5 mois, après en avoir discuté avec votre pédiatre. Votre pédiatre vous remettra une liste de légumes et fruits à faire découvrir à Bébé dans un ordre précis. Petite astuce, cette liste est importante, donc faites-en une photo pour l’avoir à portée de main pendant vos courses.

En effet, Bébé commencera par les plus digestes pour son estomac. Ensuite, à partir de 6 mois, vous introduirez quelques grammes de viande blanche au déjeuner. Le tout bien cuit et toujours mixé en purée jusqu’à 9/12 mois. C’est. plus digeste. Pour les crudités vous attendrez son premier anniversaire, comme pour les légumes secs et la viande rouge. 

Coté féculents, ce sera des pommes de terre de ses 6 à 9 mois. Ensuite, petit à petit, vous pourrez intégrer la semoule ou les pâtes et le riz.   

2- Faire des courses en étant malins : 

Vous déciderez rapidement d’effectuer vos courses :

  • En ayant scrupuleusement noté les quantités nécessaires pour chaque recette, ce qui suppose que vous aurez choisi vos recettes, vous êtes des parents super organisés. Chapeau bas !
  • Soit très simplement, vous déciderez de revenir avec 5 à 7 kilos de fruits et légumes (hors pommes de terre) qui peuvent être mangés indifféremment par vous et Bébé, ainsi que des féculents. Vous aurez listé les nouveaux légumes et fruits qui peuvent être dégusté par Bébé aussi. (D’où l’astuce de la photo dans votre téléphone)

Ce repère de quantités est valable pour 7 dîners par semaine avec deux adultes et un bébé. Donc des repas sans viande, mais à base de fruits et légumes, auxquels vous ajouterez des féculents et un laitage.

Dans la deuxième hypothèse proposée, vous êtes libres de vous laisser porter selon ce que vous trouverez au marché ou chez le primeur, et aussi selon les légumes et fruits qui vous inspireront.

 

Conservation :

Au frigo, dans un bocal en verre, vous pourrez réserver les petits pots maison dans un récipient hermétique pendant 2 jours (pour la viande), jusqu’à 3 /5 jours pour les légumes, voire 7 jours pour les compotes.

Au congélateur : la durée de conservation sera de 2 mois pour la viande, mais jusqu’à 3 ou 4 mois pour les légumes ou fruits.

 

3- Préparer malin : le batch-cooking appliqué avec Bébé

Le batch-cooking

C’est l’art de préparer en avance. Les parents les moins organisés, comme les plus organisés, vont adorer.

3 avantages en découlent : 

  • Mangez varié, vous l’avez anticipé
  • Gagnez du temps, car vous avez créé alors une sorte d’économie d’échelle dans la préparation. Vous faites tous les plats de la semaine, ou en tout cas de plusieurs jours, en une seule session de cuisine. Vous sortez vos casseroles, enclenchez le four… une fois mais pour plusieurs repas. Quelle belle promesse !
  • Vous avez l’esprit libéré, vous savez que vous avez des recettes toutes prêtes pour plusieurs jours. Un peu de charge mentale en moins, ça fait toujours du bien. 

Pour y arriver, vous allez jouer sur les quantités : doublez voire triplez les quantités des recettes, ainsi vous aurez votre prochain dîner éloigné simplement d’une porte de congélateur. Et en plus vous savez que ça se conserve plusieurs mois au congélateur.

Quel bonheur de rentrer et de mettre presque les pieds sous la table tout en profitant d’un repas maison fait avec amour.

Ne mettez pas de côté votre créativité pour autant. Soyez inventifs : même quand on prépare à l’avance, on peut éviter la routine. 

Pour cela, il vous suffira de congeler de manière séparée les recettes et certains ingrédients déjà lavés et cuits. Ainsi, votre trio de mousseline pourrait se transformer au dernier moment en crumble de pâtes sur coulis de tomates.

L’astuce pour ceux qui veulent doser et mixer leurs préparations : optez pour les bacs à glaçon que vous recouvrirez d’un couvercle ou de film alimentaire. (Les petits moules avec des formes rectangulaires.) Ainsi vous prenez la quantité souhaitée à chaque fois. Chaque petit rectangle faisant environ 15g.

Autrement, conservez les anciens petits pots de compotes et autres pots à moutarde pour vos conserves au congélateur.

Pour les récipients : si vous avez le choix, préférez des récipients en verre – dont le risque au micro-ondes est nul – à des récipients en plastique dont on ne connait pas toujours la composition.

Simplifiez-vous le quotidien, organisez vos prochains dîners avec créativité. 

Bon appétit la famille !