2e semaine de grossesse, que faut-il savoir ?

maternité

La 2e semaine de grossesse est décisive pour bon nombre de femmes. C’est à ce moment que les futures mamans apprennent qu’elles sont enceintes. Malgré des changements encore timides, le corps commence sa grande métamorphose qui durera 9 mois. Comment savoir si vous êtes enceinte ? Comment votre corps évolue ? Quels sont les symptômes de ce début de grossesse ? Pour le savoir, suivez-nous et découvrez tout sur votre 2e semaine de grossesse.

 

Comment savoir si on est enceinte de deux semaines ?

Après deux semaines de grossesses, ou quatre semaines d’aménorrhée, il est très difficile, voire impossible de savoir si on est enceinte. Pour le découvrir, il vous faut faire un test de grossesse. Il en existe deux types :

  • le test urinaire : vous le trouverez en pharmacie et dans les grandes surfaces. ;
  • la prise de sang : vous devez vous la faire prescrire par votre médecin traitant.

Ces deux tests cherchent à détecter la présence d’hormone Béta HCG ou hormone gonadotrophine chorionique dans votre sang ou dans votre urine. Sécrétée uniquement par la femme enceinte, son rôle est de protéger l’œuf fécondé. Vous pouvez réaliser un test de grossesse dès le premier jour de retard des règles. Il existe des tests proposant des résultats précoces d’une grande fiabilité.

Au cours de la 2e semaine de grossesse, votre test de grossesse peut cependant se révéler négatif. Peut-être a-t-il été fait trop tôt. N’hésitez pas à refaire un test 2 ou 3 jours plus tard si vous n’avez toujours pas vos règles. Si le test de grossesse est positif, réjouissez-vous ! Puis prenez rendez-vous avec un professionnel de santé. Il peut s’agir de votre médecin traitant, d’un gynécologue ou d’une sage-femme. Vous devrez alors programmer votre première visite prénatale. Elle doit avoir lieu à partir du 2e mois de grossesse.

 

Comment se passe la 2e semaine de grossesse ?

Pendant la 2e semaine de grossesse, l’embryon a entre 7 et 14 jours. Il mesure 0,2 mm et se trouve dans une petite cavité de liquide amniotique. Cet embryon possède 150 cellules divisées en trois couches.

  • L’endoderme, la couche interne, deviendra dans quelques semaines les systèmes respiratoire et digestif de votre bébé.
  • Le mésoderme est la couche dite intermédiaire, qui constituera ensuite les os, les muscles, les vaisseaux sanguins, les reins et les organes génitaux.
  • L’ectoderme est la couche externe, qui formera le cerveau, le système nerveux, la peau et les poils.

Lors de cette 2e semaine de grossesse, l’embryon et sa cellule de liquide amniotique, nommée cellule-œuf, se divisent pour différencier le placenta du fœtus. Bien implantés dans la cavité utérine, ils seront dépendants l’un de l’autre pendant toute la durée de la grossesse. Ils échangeront les nutriments, l’oxygène et les hormones indispensables au développement de bébé. Un système de filtrage est également assuré. Il protège le fœtus des déchets et de certaines substances nocives provenant des médicaments, de l’alcool ou de la cigarette.

Bon à savoir : Pas d’alcool, ni de tabac !

Lors de cette 2e semaine, vous allez peut-être découvrir votre grossesse. Votre rôle de maman débute, vous devez protéger votre enfant ! Dès cet instant, il faudra arrêter de fumer et ne plus boire d’alcool. Les professionnels de santé pourront vous aider dans cette démarche.

 

Est-ce que les symptômes de grossesse vont et viennent ?

En tout début de grossesse, il est rare d’avoir des symptômes. Dans une très grande majorité des cas, c’est le test de grossesse qui dévoile la présence d’un bébé. Pourtant, si vous prêtez attention à votre corps, vous pourrez déceler quelques signes.

Après 2 semaines de grossesse ou 4 semaines d’aménorrhée, l’œuf s’implante dans l’utérus, pouvant provoquer des saignements. Ces derniers doivent être légers et surtout, ils ne doivent pas durer.

Des saignements plus importants indiquent que vous avez vos règles, et donc que vous n’êtes pas enceinte, ou que la grossesse n’évolue pas comme il faut. Si vous avez des saignements après avoir appris que vous étiez enceinte, vous devez impérativement consulter votre médecin. Deux prises de sang vous seront alors prescrites à 48 heures d’intervalle pour s’assurer que le taux de Béta hCG augmente correctement.

Des maux de ventre peuvent aussi se manifester. Ils ressemblent à ceux ressentis avant les règles. Il est également possible d’avoir des douleurs au niveau de la poitrine. Celle-ci peut être gonflée et lourde.

Les symptômes les plus connus, comme les nausées ou la fatigue, n’apparaissent que plus tard dans la grossesse. Cependant, vous pouvez être soumise à des changements d’humeur causés par le bouleversement hormonal.

 

Comment savoir si une grossesse s’est arrêtée ?

Normalement, lors de cette deuxième semaine, l’embryon est bien implanté. Cependant, il est possible que la grossesse n’aboutisse pas. Si vous ignoriez que vous étiez enceinte, vous ne vous apercevrez pas que l’œuf est évacué par votre organisme.

Une fausse couche est une interruption spontanée de la grossesse. Dans plus de 80 % des cas, elle se produit lors des 12 premières semaines de grossesse. Ce phénomène naturel touche 12 % des grossesses. Il augmente avec l’âge pour atteindre 50 % au-delà de 42 ans. Le risque est plus élevé si vous fumez, consommez de l’alcool ou si vous avez une activité sportive intensive. Une fausse couche précoce entraîne des saignements et des maux de ventre.

 

Les formalités de la 2e semaine de grossesse

Une fois le test effectué et que celui-ci est positif, tout commence ! Vous devez programmer votre premier rendez-vous prénatal et faire une prise de sang afin de dater la grossesse. Vous devrez aussi songer à vous inscrire dans une maternité. Il n’est jamais trop tôt pour cette démarche, surtout si vous avez une idée précise du lieu où vous souhaitez être suivie.

Même si votre grossesse a été confirmée par un test, il n’est pas recommandé d’annoncer la bonne nouvelle à tout votre entourage. Bien sûr, votre conjoint doit être le premier informé. Il est tout à fait possible de lui annoncer la grossesse dès que le test est positif. Ainsi vous pourrez partager vos joies et vos craintes. Pour le reste de la famille, il est important d’attendre la fin du 3e mois, une fois la première échographie passée. Ensuite, le risque de fausse couche diminue énormément. Une fois que vous avez annoncé la bonne nouvelle à votre famille et à vos amis, vous pouvez en informer votre employeur. Sachez qu’il n’y a aucune obligation légale en termes de délai. Mais une fois que le premier trimestre se termine, il faut annoncer votre grossesse le plus tôt possible. Votre employeur pourra organiser votre remplacement.

Marquée par la découverte de la grossesse, la 2e semaine est une étape décisive. Elle signe le début d’une aventure qui durera 40 semaines et comportera 7 examens obligatoires. Même si cette grossesse n’est pas visible, les premiers changements vont bientôt se manifester. Prenez soin de vous et attendez quelques semaines avant d’annoncer la grande nouvelle !