28e semaine de grossesse : que faut-il savoir ?

28 semaines de grossesse

Vous voici déjà à la 28e semaine de grossesse ! Ceci équivaut à la 30e semaine d’aménorrhée et vous arrivez déjà à la fin du septième mois. La venue de bébé vous tarde de plus en plus, d’autant que certains désagréments peuvent apparaître. Évolution du fœtus, état de la maman, to do list de cette fin du septième mois… On fait le point sur la 28e semaine de grossesse.

28e semaine de grossesse, comment se porte le bébé ?

 

L’évolution de bébé à 28 semaines de grossesse

Le fœtus atteint à ce stade 36 cm et pèse environ 1,4 kg ; il a donc pris pas moins de 400 g en seulement une semaine ! Ceci est d’ailleurs directement lié à sa nouvelle capacité : il peut stocker de la graisse sous la peau désormais. Cette graisse lui permet de se constituer des réserves d’énergie, mais aussi de réguler sa température corporelle. Il n’y a pas que le corps de bébé qui prend du poids : son cerveau prend aussi du volume. Les messages nerveux gagnent en rapidité de transmission et votre tout-petit peut désormais mieux contrôler ses gestes. Il peut notamment sucer son pouce, parvient à déglutir correctement, et ses poumons, bien qu’encore immatures, se perfectionnent. Les mouvements de respiration sont déjà bien maîtrisés, mais les vaisseaux sanguins à l’intérieur des poumons continuent d’évoluer pour que bébé respire à l’air libre le jour J.

Bébé bouge et utilise ses sens

La fin du septième mois correspond pour votre bébé à un développement important de ses sens. Il entend bien les sons, autant ceux à l’intérieur de votre corps que ceux à l’extérieur. C’est le moment de lui parler régulièrement : il reconnaît votre voix et celle du papa. Ces sons habituels le rassureront quand il sera né. Vous pouvez aussi lui faire écouter vos musiques favorites pour l’initier dès son plus jeune âge ! À ce stade, il sera aussi en mesure de ressentir vos émotions. C’est d’ailleurs souvent pour cette raison que l’on conseille aux mamans très actives de se reposer. Évitons de stresser le fœtus ! Le lien affectif entre vous et votre bébé à naître va aussi s’intensifier à partir de cette période. Enfin, vous sentirez peut-être moins de mouvements, car il n’a plus de place, mais ses gestes deviennent bien plus vigoureux et il peut désormais donner des coups assez forts. Le reste du temps si vous ne sentez plus rien ; c’est probablement qu’il dort. Une activité qui lui prend une bonne partie de la journée et de la nuit.

Comment se sent maman pendant la 28e semaine de grossesse ?

 

Fatigue et efforts seront votre quotidien

Le poids du bébé commencera à peser sur tout votre organisme, puisque vous aurez pris en moyenne 8 à 9 kg depuis le début de la grossesse. En effet, l’utérus est très distendu et bébé appuie sur vos organes internes. La cage thoracique étant comprimée, vous pouvez ressentir une gêne pour respirer et un essoufflement à cause d’une simple marche. Votre transit aussi sera probablement ralenti. La compression du bébé pourra induire flatulences, remontées acides et constipation. Même si vous ne pouvez pas soulager cette compression, une alimentation riche en eau et en fibres devrait tout de même pouvoir vous aider.

Tous ces maux s’accompagneront probablement d’une grande fatigue liée au troisième trimestre de grossesse. Vous pouvez être prise de vertiges et dormir très mal. Bien que la situation soit tout à fait normale, elle peut être difficile à supporter durant de longues semaines. Parlez-en à votre médecin qui saura vous donner des conseils pour faire face à cette fatigue et ces désagréments.

Les contractions du ventre

Ce début de troisième trimestre pourrait aussi rimer avec contractions régulières. Si elles restent espacées et non douloureuses, aucun problème : votre corps se prépare seulement au grand jour de l’accouchement, quelques semaines plus tard. Elles sont appelées contraction de Braxton-Hicks. Ces contractions correspondent à un durcissement temporaire du ventre que vous pouvez ressentir en y posant votre main. Attention toutefois à bien surveiller ces contractions si elles devenaient douloureuses. Des douleurs de règles associées à des contractions rapprochées pourraient indiquer le début du travail. Dans ce cas, rendez-vous rapidement à la maternité pour vérifier ce qu’il en est. Ceci pourrait aussi être un signe de votre corps vous incitant à lever le pied pour éviter l’accouchement prématuré.

Ce qu’il faut choisir cette semaine

 

Pensez aux faire-part

Le terme de votre grossesse approchant et le risque d’accouchement prématuré étant plus important à ce stade, il peut être judicieux de décider dès à présent du faire-part de naissance que vous souhaitez envoyer à votre famille et vos amis. Prenez le temps d’écrire un joli texte en accord avec votre conjoint, de choisir un design, une calligraphie… Vous pouvez aussi opter pour des faire-part originaux sur des bouteilles de vin ou encore des objets décoratifs.

Allaitement ou biberon ?

Pour vous équiper en conséquence, il sera peut-être temps de réfléchir au sujet de l’allaitement maternel, si vous souhaitez le mettre en place ou non. Si vous optez pour le biberon, il vous faudra une collection de tétines et récipient pour y mettre le lait infantile. Les goupillons de nettoyage seront aussi essentiels, au même titre que le chauffe-biberon. Si vous souhaitez allaiter, vous pouvez vous équiper d’un coussin d’allaitement pour être plus confortable, de soutien-gorge d’allaitement, mais aussi d’un tire-lait pour faire garder votre enfant ou simplement pour gérer des montées de lait douloureuses.

Cette 28e semaine marque la fin du septième mois. Fatigue, douleurs et gênes en tous genres pourraient vous faire espérer un accouchement proche. Prenez le temps de vous reposer et n’en demandez pas trop à votre corps : bébé a encore une dizaine de semaines devant lui avant de pointer le bout de son nez.