La 18ème semaine de grossesse

18 semaines de grossesse

Vous entrez dans la 18ème semaine de grossesse ou 20ème SA, qui s’annonce un peu plus calme que les précédentes. Certes, des petits désagréments viendront ponctuer votre quotidien, mais c’est aussi l’occasion pour vous de profiter de quelques moments de repos. Certains changements s’opèrent durant la 20ème semaine d’aménorrhée. De votre côté, la prise de poids s’accentue pour s’étaler sur plusieurs jours. Du côté de bébé, il grandit et commence à se faire sentir. Pendant cette période, il va aussi falloir commencer à vous préparer en vue de l’accouchement qui n’est plus si loin, et notamment, passer votre 3ème examen prénatal. On vous en dit plus sur la 18ème semaine de grossesse.

Que se passe-t-il du côté de bébé ?

 

Bébé continue de grandir

Pendant les semaines précédentes, votre bébé a continué son évolution pour mesurer aujourd’hui 20 cm pour 240 g. Ses muscles ont pris du volume et ses os ont commencé à se fortifier. Pendant cette période, il est important que vous lui fournissiez un apport suffisant en vitamine D et en calcium. Votre bébé va prendre beaucoup plus de place dans la cavité utérine, c’est pourquoi il est possible que vous le sentiez bouger. Il n’est plus recroquevillé sur lui-même à présent, il s’étire et s’assoit jambes croisées. Par ailleurs, son sens du goût se développe : votre bébé pouvait déjà sentir les odeurs, mais à présent, il peut reconnaître certains goûts. Il distingue maintenant les quatre saveurs : sucré, salé, acide, et amer.

Vous pouvez connaître son sexe et entendre son petit cœur

Vous en êtes à la première semaine du 5ème mois de grossesse et le sexe de votre bébé est clairement visible. Fille ou garçon ? Vous pouvez enfin le savoir, mais vous avez aussi le droit de garder la surprise pour le jour de sa naissance. Si vous souhaitez entendre son cœur battre, c’est possible à l’aide d’un stéthoscope. Vous pourrez ainsi partager un moment plein d’émotions avec bébé.

Il bouge et donne de petits coups de pieds

À ce stade, bébé commence à bien remuer. Il tourne, s’amuse avec le cordon ombilical, et commence à donner de bons coups de pied. Si vous caressez votre ventre, il peut réagir. Si vous ne sentez pas encore votre bébé bouger à 20 SA, pas de panique. La cavité utérine peut lui laisser encore beaucoup de place et ses mouvements sont amortis par le liquide amniotique. Cependant, si vous sentez que quelque chose ne va pas ou que vous êtes simplement inquiète, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Quels sont les symptômes à 20 SA pour maman ?

 

Un ventre bien plus rond et une prise de poids notable

Il devient difficile de cacher votre ventre. Celui-ci est un peu plus visible chaque jour car votre utérus prend de l’ampleur. Toutefois, d’une femme à l’autre, la taille du ventre peut être très différente. C’est quelque chose dont vous vous passeriez, mais la prise de poids est quasi inévitable. D’une manière générale, une femme enceinte prend 500 g par semaine. Il est important de ne pas freiner votre alimentation car cet apport supplémentaire est nécessaire au bon épanouissement de votre enfant. Il convient simplement de surveiller votre nutrition : essayez de manger le plus sainement possible, sans faire d’excès, et consommez des aliments riches en nutriments (fer, vitamines, etc.)

Diverses douleurs sans gravité

Les douleurs abdominales vont apparaître. Elles sont principalement liées aux changements hormonaux, à l’étirement des ligaments ou à la prise de volume de l’utérus. Plus votre ventre grossit, plus vous allez vous cambrer et adopter de mauvaises postures. Cela aura pour conséquence de créer des douleurs lombaires. Celles-ci peuvent également se localiser au niveau des hanches ou de l’aine en raison de la croissance de l’utérus. Côté désagréments, il n’est pas impossible de voir surgir une crise hémorroïdaire à ce stade de la grossesse. La constipation en est le plus souvent la cause. Pour éviter d’en souffrir, faites très attention à votre alimentation ! Bannissez les aliments qui ont tendance à provoquer la constipation et favoriser ceux à base de fibres. Buvez également beaucoup d’eau.

De petits coups de fatigue

Bien que cette période soit un peu plus reposante que les semaines précédentes, la fatigue restera omniprésente. Bébé grandit dans votre ventre et crée toutes sortes de bouleversements dans votre corps. La fatigue survient notamment en raison de l’augmentation du volume sanguin dû à son développement.

Quel examen pour la 18ème semaine de grossesse ?

 

Vous entrez dans votre 5ème mois et c’est le moment de faire votre troisième examen prénatal. À ce stade, le médecin surveille la présence d’éventuelles anomalies, notamment la présence d’un potentiel diabète gestationnel. Cette pathologie, qui se caractérise par une intolérance aux glucides, peut être très dangereuse pour l’enfant et la mère. On ne la détecte qu’avec un examen en laboratoire.

L’examen prénatal se compose d’un examen clinique et d’un examen en laboratoire.

Examen clinique :

Le médecin saura évaluer si aucun souci particulier ne se présente. Cet examen inclut notamment :

  • Palpation des seins,
  • Toucher vaginal,
  • Examen effectué au spéculum,
  • Palpation de l’abdomen,
  • Prise du poids,
  • Prise de la tension artérielle,
  • Surveillance cardiaque et pulmonaire,
  • Vérification des vertèbres,
  • Et palpation des chevilles et des jambes.

Examen en laboratoire :

Lors de cet examen, sera recherché :

  • La présence d’une maladie appelée toxoplasmose,
  • La présence éventuelle de glycosurie et d’albumine dans les urines.

Démarches et préparatifs à la 18ème semaine de grossesse

 

Les cours de préparation à l’accouchement et l’inscription à la maternité

L’arrivée de bébé est pour bientôt ! Il est temps de trouver une maternité et de vous y inscrire. Veillez à ce qu’elle soit près de chez vous ou de chez vos proches.

Pour vous préparer à l’accouchement, des cours spécifiques existent. Ils vous permettront :

  • D’être à l’écoute de votre corps ;
  • D’apprendre les positions à adopter le jour de l’accouchement ;
  • De maîtriser votre respiration face aux contractions ;
  • De faire des exercices de relaxation et de comprendre la position de la bascule du bassin ;
  • De poser toutes les questions qui vous angoissent.

Ils impliquent également le papa, qui apprendra à vous accompagner du mieux possible quand viendra le jour J. Grâce à ces cours, vous appréhenderez moins le jour de l’accouchement car vous serez préparée physiquement et psychologiquement.

C’est le moment de surveiller votre alimentation

Plus que jamais, votre alimentation doit prendre bébé en compte. Il est en pleine croissance et a besoin de beaucoup de nutriments, plus précisément, de vitamine D et d’un grand apport en calcium. Vous devez lui apporter sa dose de nutriments essentiels afin qu’il soit au meilleur de sa forme pour l’accouchement. Veillez à manger suffisamment mais surtout à manger sainement ! Évitez notamment les fritures et le sucre raffiné.

La 18ème semaine de grossesse peut être ponctuée par quelques désagréments, mais vous n’avez plus de nausées ! Et surtout, vous commencez à bien sentir la présence de bébé dans votre utérus. Profitez de cette période de calme pour être à l’écoute de votre enfant et de votre corps mais aussi pour préparer doucement son arrivée.