10e semaine de grossesse, que faut-il savoir ?

20 semaine de grossesse

La 10e semaine de grossesse correspond à 12 semaines d’aménorrhée ; cela fait maintenant environ deux mois et demi que vous vivez cette jolie aventure. Bien que l’on ne distingue pas encore votre petit ventre – surtout s’il s’agit de votre premier enfant –, bébé poursuit sa belle évolution. De votre côté, vous êtes en forme malgré quelques légers désagréments. Lors de cette 10e semaine de grossesse, vous devrez réaliser certaines démarches et certains examens, notamment votre première échographie. Grâce à elle, vous allez enfin avoir la possibilité de voir le petit être qui vit à l’intérieur de vous : cette première rencontre visuelle vous promet un intense moment d’émotion.

 

Bébé poursuit son évolution

 

Il se forme petit à petit

Bébé ne pèse que 20 g pour 7,5 cm environ. Pourtant, vous pouvez commencer à distinguer les traits de son visage. Vous devinerez aisément la place de son petit nez, de ses yeux et de ses oreilles. Avec un peu d’attention, vous parviendrez à visualiser l’apparition de son système pileux. Ses organes continuent leur chemin, son foie a déjà à ce stade une taille remarquable et son squelette poursuit sa transformation. En effet, celui-ci permet au cartilage de se transformer en os en faisant des réserves de calcium. Ses bras et ses jambes sont plutôt déjà bien formés, bébé va d’ailleurs bientôt commencer à serrer ses petits poings et plier les bras. Enfin, le cœur de bébé bat très vite à ce stade de la grossesse, entre 160 et 170 pulsations/minute.

Il bouge par réflexe

Vous ne pourrez pas encore le ressentir, mais bébé effectue des mouvements par réflexe. Ses muscles et l’individualisation de ses articulations se développent, ce qui lui permet de beaucoup bouger. Toutefois, ces mouvements sont dits réflexes, car c’est le résultat d’un message nerveux provenant de la moelle épinière, pas du cerveau. Il se met en position du fœtus, étend ses membres ou redresse la tête… S’il ressent quelque chose sur ses lèvres, le réflexe de succion s’active. Il se peut aussi qu’il bâille ou ait le hoquet. Il est capable de déglutir lorsqu’il boit le liquide amniotique. Un ensemble de phénomènes se met en place progressivement pour que votre bébé soit prêt à affronter le monde le jour de l’accouchement. Bien que les mouvements ne soient pas perceptibles par la maman, ils peuvent être observés à l’échographie.

 

Du côté de maman, c’est plutôt calme

 

Certains maux de grossesse disparaissent

Vous avez passé des premières semaines difficiles. Nausées et vomissements faisaient peut-être partie de votre quotidien et certaines odeurs mettaient votre estomac à rude épreuve, notamment les odeurs de cuisine. Mais rassurez-vous : cela devrait commencer à se calmer grâce à la diminution du taux d’HCG (hormone chorionique gonadotrope).

De même, les envies fréquentes d’uriner vont également s’apaiser, car votre vessie est dorénavant moins comprimée par l’utérus. Vous n’aurez plus besoin de vérifier que des toilettes sont accessibles aux environs à chaque fois que vous sortez ! Autre point positif : les fameuses sautes d’humeur vont s’apaiser. Vous vous sentirez plus détendue et profiterez de votre grossesse sereinement.

Votre volume sanguin augmente…

Pendant la grossesse, le volume sanguin augmente et atteint 20 % de plus dès le second trimestre. Cette augmentation entraîne des conséquences et l’une d’entre elles est plutôt positive. En effet, un volume sanguin accru permet d’avoir une mine radieuse ! Elle peut aussi entraîner des petits soucis. Par exemple, vos gencives sont plus sensibles au chaud et au froid, et il est possible que vous souffriez de légers saignements au niveau du nez.

… la taille de soutien-gorge aussi

À 12 semaines d’aménorrhée, on ne remarque pas encore votre ventre, mais l’utérus remonte dans l’abdomen. S’il s’agit d’une grossesse primipare, vous devrez attendre quelques semaines avant de pouvoir arborer un joli ventre rond. Toutefois, s’il ne s’agit pas de votre première grossesse, vos muscles utérins sont plus distendus et un ventre bombé pourra apparaître dès cette 10e semaine. Côté poitrine, cependant, les choses évoluent. Vos seins vont progressivement prendre du volume et il est conseillé d’utiliser des soutiens-gorges de grossesse. Vous vous sentirez plus à l’aise et éviterez l’apparition de vergetures.

Divers petits désagréments

Pendant cette période, certains symptômes de grossesse disparaissent, mais d’autres peuvent survenir. On ne parle pas de graves problèmes, mais ceux-ci peuvent être incommodants au quotidien.

Au cours de la grossesse, vous êtes plus sujette aux infections urinaires, il est donc important de surveiller le moindre signe :

  • Douleur à la miction ;
  • Envies fréquentes d’uriner ;
  • Urines malodorantes et/ou troubles ;
  • Présence de gouttes de sang dans l’urine ;
  • Douleurs de la vessie.

Il est également possible que vos pertes vaginales soient plus importantes qu’à l’accoutumée. C’est un phénomène normal qui vous protège des infections. Si par contre ces pertes sont malodorantes et jaunâtres, c’est le signe d’une infection bactérienne. De légers saignements peuvent aussi survenir. Ce n’est pas très grave, s’ils sont abondants et/ou accompagnés de douleurs, consultez tout de suite un médecin !

Bien qu’elles soient souvent moins présentes, voire absentes à ce stade de la grossesse, les nausées peuvent encore parfois vous rendre la vie dure. Pour en venir à bout, il est conseillé de fractionner les repas. Il est aussi astucieux de se réserver un bout de pain ou une biscotte sur la table de chevet pour la manger le matin avant le lever. Ceci permet de limiter significativement les nausées matinales.

 

Examens et démarches de la 10e semaine de grossesse

 

La première échographie de grossesse

Cette première échographie est réalisée entre 11 et 13 semaines d’aménorrhée. C’est un examen particulièrement attendu par les parents puisqu’ils ont la possibilité de voir bébé pour la toute première fois ! Outre cet aspect réjouissant, l’échographie a pour but de :

  • Rechercher le nombre d’embryons ;
  • Vérifier que tout va bien ;
  • Mesurer la taille de l’embryon ;
  • Surveiller les malformations potentielles ;
  • Déceler d’autres complications.

Le premier examen prénatal

Cet examen prénatal est très important. Durant celui-ci, la date de conception du fœtus est établie et vous pouvez, par conséquent, connaître la date de l’accouchement. Il vous permettra notamment :

  • d’évaluer si des risques pour la grossesse existent (naissance prématurée, grossesse gémellaire…),
  • de réaliser plusieurs examens et analyses : prise de tension, du poids, toucher vaginal, prise de sang, et de vérifier que vous n’avez pas contracté la toxoplasmose ;
  • de recevoir les conseils de votre médecin concernant la suite de la grossesse, plus particulièrement sur votre alimentation et votre hygiène de vie.

Ce premier examen prénatal est indispensable pour pouvoir bénéficier de vos droits : il vous suffit d’envoyer la déclaration de grossesse à la Sécurité sociale. Pensez à vous créer un dossier de grossesse dans lequel vous regrouperez tous les documents relatifs à votre grossesse (prises de sang, échographie, projet de naissance…). Ceci vous évitera de vous y perdre et vous permettra de conserver sur vous toutes les informations nécessaires lors des suivis de grossesse.

Cette 12e semaine d’aménorrhée est plutôt calme comparée à la période précédente. Vous êtes radieuse et souffrez moins de nausées et de vomissements. Bien que d’autres désagréments soient bien présents, le bonheur de voir bébé pour la première fois grâce à l’échographie vous les fait oublier. Ce petit être poursuit sa croissance et se transforme peu à peu en petit homme. Bientôt, il sera dans vos bras. Alors, souriez et profitez de votre grossesse, le meilleur est encore à venir.