Tout savoir sur la couche biodégradable

Cet article est aussi disponible en : Deutsch (Allemand)

À l’heure où les couches écologiques font couler beaucoup d’encre à cause de leur composition, on s’interroge de plus en plus sur leurs facultés biodégradables. Couche biodégradable, kézako ? Est-il possible pour une couche, même biologique, d’être biodégradable à 100 % ? Si ce n’est pas le cas, quelles sont les parties qui ne le sont pas et surtout où jeter la couche de votre enfant ? Little Big Change répond à toutes vos questions au sujet de la couche biodégradable. Allez, suivez-nous c’est par ici que ça se passe !

De quoi se compose une couche biodégradable ?

Plus respectueuse de l’environnement, la couche biodégradable se compose de matières premières naturelles aussi naturelles et renouvelables. Ainsi, l’extérieur de la couche de bébé peut être élaboré à partir de maïs, de bois ou même de coton ! L’intérieur de la couche est fait de cellulose de bois blanchie – sans chlore s’il vous plaît ! D’ailleurs, saviez-vous que le bois utilisé est issu de forêts gérées durablement et possédant la certification FSC ? Maintenant oui, vous pourrez briller en société avec cette information ! En bref, la couche biodégradable possède moins de produits nocifs pour l’environnement et pour bébé !

Biodégradable à 100 % ?

Eh bien non, mesdames et messieurs, tel miracle n’est pas encore possible. La faute (entre autres) au SAP. Ce sont des perles absorbantes microfines que l’on trouve dans toutes les couches jetables pour bébé. Si effectivement, on en trouve en quantité moindre dans les couches biodégradables, il y en a tout de même toujours trop pour que la couche soit biodégradable à 100 %. Eh oui, petites attaches et languettes en tout genre nous aidant à faire tenir la couche de bébé sont très rarement biodégradables car élaborées à partir de matériaux plastiques… Vous étiez enthousiastes à l’idée de mettre la couche de bébé au compost ? Vous étiez prêts à le faire en pensant que c’était possible ? Eh bien non ! Composter une couche, y compris les couches biologiques, cela n’est pas du tout possible. Les couches biologiques, même biodégradables ne vous permettent pas de limiter votre production de déchets. Les couches de bébé devront être jetées avec les déchets ménagers, au même titre que les couches classiques jetables !

En résumé : des couches pas entièrement écologiques, mais qui restent pratiques

Au risque d’en décevoir plus d’un, il semblerait que les couches entièrement biodégradables relèvent plus du mythe que de la réalité. La couche biologique n’est pas l’alternative la plus écoresponsable proposée dans le monde merveilleux (et très confidentiel) des couches pour bébés. Étant donné qu’elles ne le sont pas à 100 %, les couches dites « biodégradables » constituent toujours des déchets qui ne peuvent être recyclés et mettent du temps à se décomposer. Elles sont cependant le meilleur équilibre entre praticité et écologie pour les parents débordés mais soucieux de l’environnement. Pour les parents qui ont du temps et une organisation à toute épreuve, les couches lavables peuvent être une bonne alternative écologique qui limitera vos déchets.