Couche taille 3 : comment choisir ?

Cet article est aussi disponible en : Deutsch (Allemand)

Quelle joie de voir bébé grandir ! Mais il n’y a pas que lui qui grandit, il y a aussi ses vêtements et surtout… ses couches. Eh oui, après la taille 1, puis la taille 2, on monte encore d’un niveau avec la taille 3. Bébé n’est pas au régime, il prend du poids, et ses fesses ont besoin de plus d’espace. Et non, vous n’êtes (toujours) pas libéré de la corvée de change. Dès que votre petit bout pèse 4 kg, vous pouvez lui enfiler des couches taille 3. S’il est un peu en dessous, ce n’est pas grave :  un peu grand vaut mieux que trop serré. C’est environ entre 4 et 8 mois que vous devrez utiliser cette taille.

En route vers l’aventure

À son rythme, bébé découvrira le monde et réagira un peu plus à ce qui l’entoure. C’est normal, il est en plein développement. C’est aux alentours de ses 6 mois qu’il va vouloir commencer à bouger en autonomie. Détendez-vous, vous êtes encore très (très) loin de voir votre enfant quitter le nid pour prendre son indépendance. Bébé va déjà se contenter de gigoter ses bras et ses jambes pour apprendre comment son petit corps fonctionne. Sa couche doit donc être la plus confortable possible pour lui permettre de ramper, puis marcher à quatre pattes (et vous échapper pour la première fois) en toute tranquillité. 

Priorité au confort ! Bébé veut bouger et, si sa couche est trop serrée, il vous le fera savoir très vite. Privilégiez une couche taille 3, composée d’une matière suffisamment élastique pour que votre bambin ne soit pas gêné dans ses mouvements ; mais pas trop lâche non plus, pour éviter les fuites ! Et s’il oscille entre deux tailles, choisissez la plus grande.

Bébé a son mot à dire

Ou presque. Il est encore trop tôt pour que votre bout de chou vous fasse un rapport détaillé de tout ce qui ne va pas dans sa couche. Soyez donc attentif à ses réactions (pleurs et rougeurs) ! Certaines couches peuvent contenir des substances irritantes pour les petites fesses de votre enfant. Pour bien faire le tri, il existe plusieurs labels vous certifiant une qualité saine :

  • Le label OEKO-TEX garantit que les matériaux utilisés sont sans substances toxiques pour bébé
  • Le label TCF confirme que les couches ne sont pas blanchies au chlore mais à l’oxygène
  • Le label Dermatest atteste que nos couches sont douces pour la peau du bébé

Vous pouvez également faire confiance aux nombreux labels écologiques qui promettent un produit respectueux de l’environnement. Si vous désirez aller encore plus loin dans la démarche eco-friendly, optez pour les couches lavables qui ne contiennent aucune substance chimique et qui sont réutilisables.

Finalement, c’est bébé qui aura le dernier mot. C’est en l’observant que vous déterminerez s’il s’agit bien de LA couche de sa vie. Le contrôleur qualité, c’est lui et personne d’autre ! Rappelez-vous, bébé va passer plus de 900 jours en couche, il est dans son intérêt (et dans le vôtre) de faire en sorte que ses fesses restent au sec.