Couche-culotte bio : avantages et inconvénients

Cet article est aussi disponible en : Deutsch (Allemand)

Quand on est parent, la santé de bébé est une question fondamentale ! On réfléchit alors à la meilleure manière de protéger sa peau et de faire entrer le moins de substances toxiques possible dans sa jeune vie. C’est donc pour préserver son nourrisson et l’environnement que de nombreux parents adoptent la solution des couches-culottes bio. Découvrons ensemble quels sont les avantages et les inconvénients des couches biologiques.

Couche-culotte bio et classique : quelles différences ?

Pratiques et écologiques, les couches-culottes bio ont le vent en poupe. Pourtant, à bien y regarder, elles ne semblent pas vraiment différentes de leurs homonymes classiques. La subtilité réside dans leur composition.

En effet, une couche biologique contient très peu, voire aucune substance nocive. Ainsi, la peau de bébé ne craint rien et le risque d’allergie est proche de zéro.

Pour plus d’étanchéité, une couche classique est composée de matière plastique non recyclable. Une couche biologique, quant à elle, est constituée en grande partie de matières naturelles biodégradables.

Enfin, sachez qu’il existe deux types de couches-culottes biologiques :

  • la couche bio jetable à usage unique
  • la couche lavable en fibres biologiques

Comme son nom l’indique, la couche-culotte lavable se réutilise tout au long de la toute petite enfance de votre bambin. Celle-ci est faite généralement en coton ou en bambou bio.

Bien que la couche jetable biologique soit à usage unique, l’absence de substances nocives permet de réduire son impact sur l’environnement.

Les avantages des couches bio

Vous l’aurez compris, l’avantage principal d’une couche-culotte bio, c’est bien sûr sa composition sans produits toxiques ! Cela permet de protéger la peau de bébé, tout en gardant ses petites fesses au sec.

Pour vous assurer qu’une couche soit réellement sans danger, assurez-vous qu’elle ne contienne ni pesticides, ni dioxines ou benzol, ni parfums qui peuvent être allergisants, et surtout aucuns métaux lourds.

De plus, une couche biologique a un impact écologique modéré. Il faut savoir que le coton utilisé pour sa conception n’est pas traité avec des pesticides. Une fois usée et jetée, elle pollue moins les sols et les cours d’eau puisqu’elle ne contient pas de substances toxiques.

Enfin, que vous choisissiez une couche bio lavable ou jetable, soyez certain qu’elle sera douce et confortable pour bébé !

Les inconvénients des couches biologiques

L’un des inconvénients des couches-culottes bio est certainement le coût. Eh oui, en général le bio vaut plus cher ! Certes, les couches lavables sont vite rentabilisées et permettent de faire des économies. Toutefois, il faut avoir le temps de les laver au moins tous les deux jours et mieux vaut posséder un sèche-linge.

En général, un bébé utilise 5 000 couches entre sa naissance et le moment où il devient propre. Ça en fait des couches à changer, sans parler du budget conséquent ! Heureusement, il existe des solutions pour faire des économies : commander ses couches par lots ou souscrire un abonnement chez Little Big Change pour recevoir des couches d’un excellent rapport qualité/prix, et ne plus avoir à se soucier de son stock.