Couches jetables : comment choisir ?

Chers parents, bébé vous embauche : vous êtes les nouveaux changeurs de couche à plein temps de la maison ! Eh oui, vous allez passer des heures à changer bébé, puisqu’il va porter des couches pendant près de 900 jours avant d’être propre (ça fait beaucoup, on vous l’accorde). Et comme 900 jours c’est très long, il ne faut pas se louper sur le choix des couches. Mais avec toutes les marques de couches jetables disponibles sur le marché, difficile de trouver son graal… Dans ce guide, Little Big Change vous livre tous ses conseils pour vous aider à choisir la couche ultime, qui rendra tout le monde heureux (même l’environnement).

Une couche jetable, c’est quoi ?

Les couches jetables ont révolutionné le quotidien des parents depuis les années 1960. Si on sait tous à quoi elles ressemblent, on ignore souvent de quoi elles se composent (et c’est pourtant simple).

Une couche jetable se compose de différentes épaisseurs répondant à un rôle précis :

  • Un voile d’intérieur tout doux, pour le confort et la protection des fesses de bébé 
  • Un voile de distribution et d’absorption, qui absorbe l’humidité et garde bébé bien au sec
  • Un coussin absorbant, qui retient le liquide
  • Des barrières anti-fuites
  • Une enveloppe extérieure imperméable

Une histoire de taille

Une couche trop petite et bébé est à l’étroit, une couche trop grande et fuites garanties… la taille de la couche a son importance ! Voici toutes nos astuces pour choisir vos couches comme un pro.

Les tailles de couches : comment ça marche ?

Bébé va porter des couches de sa naissance à ses 2 ans et demi, âge auquel votre contrat de changeur de couche prendra fin. Et pendant tout ce temps, bébé va beaucoup grandir. C’est pourquoi les tailles de couche varient de la taille 1 à la taille 6.

« Mais comment on s’y retrouve au niveau des tailles ? À quoi elles correspondent ? » nous demanderez-vous. Eh bien comme on s’y connaît un peu en la matière, on vous propose un petit guide pour vous aider à vous y retrouver :

  • Taille 1 : de 2 à 5 kg
  • Taille 2 : de 3 à 6 kg
  • Taille 3 : de 4 à 9 kg
  • Taille 4 : de 7 à 17 kg
  • Taille 5 : de 11 à 20 kg
  • Taille 6 : de 14 à 25 kg

Bon à savoir : certaines marques de couches jetables proposent des couches taille 0 pour les bébés de moins de 2 kg et des couches taille 7 pour les enfants de plus de 20 kg.

Vous l’aurez compris : ce qui détermine en grande partie la taille de la couche, c’est le poids de bébé. Mais comme tous les petits bouts sont différents (même s’ils sont tous trop craquants), il faut également prendre leur morphologie en compte. Ainsi, selon leur morphologie, deux bambins de 3 kg ne porteront pas forcément la même taille de couche.

Quand passer à la taille supérieure ?

Bébé grandit vite et vous oublierez bien assez vite les couches taille 1. Lorsqu’elles commencent à serrer bébé ou qu’elles occasionnent des fuites à répétition, il est temps de changer de taille ! Si le poids de bébé oscille entre deux tailles, optez pour la taille supérieure. Une couche trop juste aura tendance à fuir, alors qu’une couche de taille supérieure sera une bien meilleure alliée pour bébé !

Bon à savoir : connaissez-vous l’astuce pour une couche bien ajustée ? Il vous suffit de glisser deux doigts entre la couche et le bidon tout rond de votre bébé pour vous assurer qu’elle n’est ni trop serrée, ni trop lâche.

Une histoire de composition

Des centaines de marques se partagent aujourd’hui le marché de l’hygiène bébé. Vous êtes perdus ? Vous ne savez plus quelle marque choisir ? On vous comprend… mais on ne vous laisse pas entièrement démunis ! Chez Little Big Change, on a plein de conseils en réserve pour vous aider à choisir des couches saines et sans danger pour bébé.

Des substances à éviter

S’il n’existe aucune norme dans le domaine des couches jetables, les risques liés à certaines substances nocives utilisées dans celles-ci sont bien réels et plutôt alarmants. Pour protéger bébé et sa santé, traquez les substances douteuses à risque, telles que :

  • Les parfums, de potentiels allergènes que le fessier de bébé risque de ne pas apprécier (bonjour les érythèmes !)
  • Les hydrocarbures aromatiques polycycliques, des substances naturellement présentes dans le pétrole, cancérogènes avérées
  • Les pyralènes, des huiles synthétiques libératrices de dioxines cancérogènes au contact de la chaleur (très rassurant)

Des labels à retrouver

Si la traque des composés chimiques toxiques pour bébé s’avère trop compliquée, certains labels sont là pour vous simplifier les choses :

  • OEKO-TEX, l’assurance de couches saines, sans substances nocives pour bébé 
  • TCF, la certification de couches blanchies à l’oxygène et non au chlore
  • Dermatest, la garantie de couches hypoallergéniques et performantes

Si vous retrouvez ces labels sur votre paquet de couches, vous aurez tiré le gros lot et les fesses de bébé vous diront merci !

Des marques à privilégier

Il n’existe aucune réglementation quant à l’affichage de la composition des couches sur les emballages. Certaines marques l’affichent, d’autres pas… auraient-elles des choses à cacher ? Une chose est sûre, vous trouverez la couche ultime en vous orientant vers des marques qui font le choix de la transparence, une garantie non négligeable pour les jeunes parents soucieux des compositions.

Une histoire d’environnement

Difficile d’imaginer une couche jetable respectueuse de l’environnement. Pourtant, depuis quelques années on entend parler de couches « écologiques ». Que promettent-elles ? On vous en dit plus.

Une couche « écologique », c’est quoi ?

Une couche dite « écologique », c’est une couche produite sans aucune substance toxique, à la fois pour bébé et pour l’environnement, et à partir de matériaux durables et biodégradables.

Soyons clairs, la couche entièrement biodégradable est un mythe, puisque la fabrication des couches nécessite certains matériaux issus de ressources non renouvelables (les matériaux absorbants, par exemple). Cependant, de plus en plus de fabricants se tournent vers une production plus verte, en favorisant l’utilisation d’énergie renouvelable et de matières issues de circuits durables. Des petits choix qui font pourtant toute la différence !

Comment reconnaître les couches eco-friendly ?

Même si les couches « écologiques » ne correspondent à aucun label officiel, c’est encore une fois grâce à certaines certifications que l’on peut reconnaître les marques eco-friendly :

  • FSC, qui garantit que la cellulose des couches provient de forêts responsables
  • Ok Biobased, qui certifie que nos paquets de couches sont en partie composés de matières premières renouvelables

Bon à savoir : certains fabricants pratiquent le greenwashing pour pousser à la consommation. De l’autoproclamation « respectueux de l’environnement » à la création de leur propre écolabel, aucun contrôle externe n’est en réalité effectué pour certifier leurs produits.

Une histoire de budget

Une couche respectueuse des fesses de bébé, c’est bien… Si elle est aussi respectueuse de votre porte-monnaie, c’est encore mieux !

Quel budget pour les couches jetables ?

De sa naissance à ses 2 ans et demi, bébé portera près de 5 000 couches (bon courage). Le prix moyen d’une couche à l’unité étant de 27 centimes, on a fait le calcul pour vous… vous dépenserez près de 1 500 € (respirez, ça va aller) pour protéger les fesses de votre petit bout, soit un budget mensuel moyen de 50 €.

Comment optimiser le budget couches ?

Jeunes parents, on a pensé à vous et on vous donne quelques conseils pour ne pas maltraiter votre porte-monnaie avec le budget couches.

Si vous achetez vos couches en supermarché, sachez que nombre d’entre eux pratiquent régulièrement des promotions, de quoi alléger votre facture de temps en temps.

Si vous préférez acheter en gros, réduisez le prix unitaire des couches de bébé en lui constituant une réserve. Attention tout de même : bébé grandit vite, alors ne voyez pas trop grand, au risque de vous retrouver avec 10 paquets de couches taille 2 inutilisables sur les bras…

Enfin, si vous vous tournez vers l’abonnement, vous optez pour une solution pratique, qui prend soin des parents fatigués (les couches arrivent directement chez vous) et de leur porte-monnaie ! Chez Little Big Change, l’abonnement est sans engagement et vous choisissez le lieu et la fréquence de livraison, pas mal non ?

Une histoire de bébé

Trouver la couche parfaite, on ne veut pas dire que c’est impossible… disons plutôt qu’il faut être persévérant. Résumons ensemble : la couche parfaite est une couche transparente, sans substances nocives pour bébé ni pour l’environnement, conçue à partir de matières renouvelables et en partie biodégradables, efficace, confortable et budget-friendly… ça en fait des critères !

Dans votre quête de la couche parfaite, n’oubliez pas que bébé aussi a des choses à dire et qu’en matière de couche, personne n’est meilleur juge que lui ! Un peu d’expérimentation, un peu d’observation (et surtout beaucoup d’amour), et on est sûr que vous parviendrez à trouver sa couche parfaite !