Couche-culotte : notre avis sur les meilleures couches

Quand on pense au change de bébé, on s’imagine parfois un parent en train de calmement changer la couche de son petit bout de chou. Malheureusement, cette image tient plus souvent du rêve que de la réalité ! Eh oui, bébé grandit et apprend à marcher doucement mais sûrement pour finir par gigoter dans tous les sens dès que vous essayez de le changer. Dans ce cas, inutile d’appeler Super Nanny ! Il y a beaucoup plus simple pour gérer un enfant qui a la bougeotte. Optez pour la couche-culotte !

Les avantages de la couche-culotte

Les parents expérimentés recommandent souvent l’utilisation de la couche-culotte dès que bébé commence à se tenir debout correctement. C’est durant cette période de sa vie que votre bambin va s’agiter un peu (beaucoup) plus que d’habitude et comprendre que vous embêter est plus rigolo que de manger un petit pot saveur brocoli.

La couche-culotte est conçue de telle manière qu’elle s’enfile comme une culotte classique. Bien plus pratique lorsque votre enfant ne veut pas rester allongé sur la table à langer ! En plus, elle possède les mêmes capacités d’absorption qu’une couche traditionnelle. Et pour la retirer, il suffit de déchirer les côtés, et ne pas la retirer comme une couche classique.

Les critères d’une bonne couche-culotte

En tant que parent, vous souhaitez évidemment que la couche-culotte soit aussi performante qu’une couche classique. Une bonne couche-culotte doit être dotée d’une absorption totale, car les fuites ne sont pas les bienvenues. Un maintien parfait est également primordial pour que bébé ne se retrouve pas les fesses à l’air à tout moment de la journée ! Pour ce faire, une élasticité optimale au niveau de la ceinture est essentielle. Et si cette dernière est douce, c’est tout bénef pour vous et votre bout de chou.

Enfin, le principe fondamental de la couche-culotte : la facilité d’enfilage. Bébé est debout, vous lui mettez sa couche ou la retirez (en déchirant simplement les côtés) et c’est fini. Plus besoin de s’attarder à ajuster les languettes ou les boutons pression, si la taille de la couche-culotte correspond bien au poids de votre enfant, celle-ci s’adaptera parfaitement à sa morphologie.