Couche pour tous : avis et test

La couche, c’est l’un des éléments les plus importants de la vie de bébé, et ce ne sont pas les parents qui oseront affirmer le contraire. Au cours des trois premières années de sa vie, il va en utiliser environ 5 000 : autant de couches qu’il faudra acheter, mettre à bébé, jeter, changer… Mais alors, comment choisir la couche qui vous accompagnera dans ce marathon ? Quels sont les critères importants qu’il faut prendre en compte ? Quels sont ceux qui sont superflus ? On vous explique tout.

Fille ou garçon, faut-il faire une différence ?

S’il y a bien une chose dont vous pouvez être sûr, c’est que le casse-tête des couches concerne tous les parents, et tous les bébés : les filles comme les garçons. Vous vous demandez peut-être si la distinction de genre doit être faite au moment de choisir la couche de votre bébé… et la question est loin d’être bête. En effet, en raison des différences de leur anatomie, les filles et les garçons peuvent avoir tendance à mouiller une partie différente de leur couche. À une époque, certaines marques ont donc différencié leurs produits en fonction du sexe du bébé.

Aujourd’hui, on ne fait plus cette distinction, car la technologie des couches a évolué. Elles sont devenues beaucoup plus absorbantes, et ce sur une zone bien plus étendue. Ce critère n’a donc pas lieu d’être : c’est un problème de moins !

Toutefois, il est possible de trouver des couches genrées dans le commerce, alors à quoi servent-elles ? Tout simplement, à faire joli ! En effet, elles proposent des motifs destinés aux filles ou aux garçons. Bien que cela réponde à des stéréotypes très répandus, ces couches peuvent faire le bonheur de certains bambins aux goûts très affirmés.

L’absorption d’une couche : un critère primordial

L’absorption est l’un des critères les plus importants qu’il faut prendre en compte pour choisir une couche. En effet, s’il y a bien un rôle que doit jouer la couche, c’est celui-là ! Mais tous les modèles se valent-ils sur ce point ? Pas sûr !

La durée d’absorption

Vous vous demandez peut-être pourquoi exiger une durée d’absorption très longue alors que vous changez bébé, dans tous les cas, très régulièrement ? Bien que vous n’attendiez pas 12 heures pour vérifier que tout se passe pour le mieux dans la couche de votre bébé, une absorption optimale peut tout de même vous sauver la mise.

L’importance de ce critère varie en fonction de l’âge de votre bébé : durant les premiers mois, vous allez devoir changer un grand nombre de couches (très) régulièrement. Lorsque vous serez en dehors de chez vous, ou que vous n’aurez pas la possibilité de changer bébé immédiatement après son pipi, la longue durée d’absorption vous permettra de rester serein, sans craindre des fuites. De plus, une couche qui a une bonne durée d’absorption pourra être utilisée pour la nuit !

La rapidité d’absorption

On parle souvent de la durée d’absorption qui rend votre vie de parent débordé un peu plus facile, mais qu’en est-il de la rapidité d’absorption ? C’est un point qui est au moins aussi important que le précédent. Si la rapidité d’absorption n’est pas au rendez-vous, les problèmes, eux, pourraient bien l’être. Un liquide qui n’est pas absorbé en quelques secondes, risque de s’échapper de la couche. Cela est d’autant plus fréquent pendant la nuit, durant laquelle votre bébé passe de longues heures allongé.

L’autre avantage de la rapidité d’absorption, c’est le maintien des fesses de bébé au sec. On imagine la désagréable sensation qu’une couche remplie et peu absorbante infligerait à votre petit loup… impensable !

Une couche peut-elle être confortable pour bébé ?

Parce qu’un bébé est amené à porter une couche environ 22 h sur 24, il est important que celle-ci soit capable de se faire oublier. Votre petit bout va vivre des journées bien remplies et pleines de découvertes : une couche peu confortable ne devrait jamais perturber cela.

Ce n’est un secret pour personne : une couche confortable suppose des matériaux de qualité, agréables au contact de la peau. Toutefois, pour que votre petit loup se sente bien dans sa couche, il faut également qu’elle remplisse d’autres critères. Elle doit tenir bien en place et donc être de la bonne taille. Une couche un peu trop petite ou trop grande pourrait être gênante pour les déplacements et les mouvements de bébé. De même, pour qu’il puisse gigoter à son aise, il est préférable de privilégier une taille élastique et une matière souple.

Parce qu’aujourd’hui les couches sont un concentré de technologie qui permet une grande absorption, il est justifié de se demander si tout cela est compatible avec un peu de douceur. La réponse est oui… et heureusement pour les fesses de bébé qui vont en voir passer pas moins de 5 000 ! De nombreuses couches disposent de voiles très doux à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur, pour éviter les irritations.

Trouver un bon rapport qualité-prix

La couche idéale est celle qui convient le mieux à vos critères et à votre budget. Le marché de l’hygiène de bébé s’est considérablement agrandi et les produits proposés sont donc nombreux. Que vous décidiez d’acheter les couches en gros, au supermarché, sur Internet ou par le biais d’un abonnement, l’offre est aujourd’hui très diverse et le produit qui répond à tous vos critères existe forcément.

Les couches écologiques : un vrai plus ?

Parce que vous voulez ce qu’il y a de mieux pour les fesses de votre bébé, vous avez peut-être envisagé les couches écologiques, mais qu’ont-elles de plus que les « classiques » ?

Au niveau de leur composition, on y voit un peu plus clair que chez les couches classiques pour lesquelles on manque parfois un peu d’informations. Les couches écologiques contiennent des ingrédients d’origine naturelle, ce qui écarte l’utilisation de matériaux contenant des substances nocives. Elles sont testées par un laboratoire indépendant et les résultats sont publiés sur Internet… de quoi convaincre de nombreux parents !