Sortir avec bébé quand il fait froid : les bons gestes à adopter

Température extérieure affichée exprimant un temps d’hiver, température ressentie : le Pôle Nord  ! Votre motivation pour sortir avec bébé en prend un coup. Surtout, vous vous demandez comment le protéger quand il fait si froid !

Hiver comme été, nous avons tous besoin de profiter d’air frais. Mais en plein hiver, le défi vous semble insurmontable. Le fait de sortir vous apparaît comme relevant d’un accomplissement héroïque. Or, par ce temps, vous préférez les regarder bien au chaud devant la télé, les super-héros… Voici quelques raisons de dépasser vos limites et d’aller vous promener avec bébé. Voici également nos conseils pour bien préparer l’expédition.

L’air de nos intérieurs est pollué et souvent saturé. Vous n’avez pas de couvre-feu imposé : ne vous assignez pas vous-même à résidence, sortez ! Chaque jour ! Sortir, même un court moment, fera le plus grand bien au corps comme à l’esprit. Voici comment prendre soin de bébé par des températures basses ou carrément réfrigérantes.

Comprendre le mécanisme de bébé et savoir le couvrir pour sortir

Votre chérubin est un bébé d’hiver, vous êtes naturellement inquiet pour ce si petit être. Mais même les nouveaux-nés doivent sortir chaque jour. Deux bénéfices : l’air frais et plein d’oxygène, et se révèle également un super territoire pour l’éveil de votre enfant. 

Vous devez néanmoins avoir ces 3 éléments en tête :

  • Si la température est inférieure à 0, ne vous inquiétez pas pour autant. Si vous êtes un vrai aventurier, vous pouvez même sortir avec bébé jusqu’à -12°C lorsqu’il y a du vent ! Autrement dit, des cas extrêmes que l’on a tout de même peu de chances de rencontrer dans nos régions.
  • S’il est malade ou grognon (prépare un rhume, couve une maladie), ne sursollicitez pas son corps, car celui-ci a besoin, dans ce cas, de se reposer au chaud.
  • Les lieux publics encombrés, notamment les transports en commun, la proximité avec d’autres personnes, peuvent l’exposer à des microbes. Veillez simplement à bien vous laver les mains avant de toucher bébé et, si possible, préférez le garder bien collé face à vous en porte-bébé, pour agir un peu comme un bouclier. Votre bébé est le plus mignon, mais non : pour autant, personne ne mettra ses mains sur lui pour faire un coucou. Votre corps de parent guerrier fera rempart, une fois de plus !

Comment le couvrir :

  • Le corps – la règle est simple : une couche de vêtements en plus par rapport à vous. Facile ! Néanmoins, vous veillerez à ce que les couches de vêtements s’empilent facilement et ne le serrent pas. Cela anéantirait en effet tous vos efforts pour le maintenir au chaud et serait bien inconfortable, ballot ! Si possible, optez pour des vêtements qu’on retire et remet facilement, ce qui vous permet d’ajuster quand vous rentrez dans un magasin ou restaurant. Vous pouvez de cette façon l’aider à réguler sa température quand vous passez de l’extérieur glacial à l’intérieur surchauffé pendant votre promenade, en retirant ou remettant une ou deux couches. Oui, c’est une gymnastique, mais qui peut devenir rigolote quand on en profite pour faire quelques guilis bien sentis. Vous n’aurez jamais épluché un oignon aussi mignon et drôle. Eh oui, vous avez décidé d’en faire un aventurier qui ait envie de découvrir avec délice le monde, il lui faut de bonnes habitudes, non ? 
  • La tête et la gorge : qu’il soit nouveau né ou qu’il ait déjà plusieurs mois, dans tous les cas bébé ressemble plus à Homer Simpson – avec ses 3 poils sur la tête – qu’à un Jackson Five. Il ne dispose pas encore vraiment d’un barrage naturel contre le froid. La capuche de son manteau, c’est pas mal. Mais clairement, l’air passe sur ses oreilles, ses joues et sur l’ensemble de sa tête. Un bonnet ou chapeau est un minimum. Idéalement, choisissez un modèle qui s’attache par le menton. Ainsi, son couvre chef ne bouge pas, il reste plaqué sur ses oreilles pour les maintenir bien au chaud. 30% de la chaleur de notre corps s’évacue par la tête chez les humains. Imaginez alors bébé, qui a presque la même coiffure que Mr Propre ou The Rock… 
  • Les extrémités (pieds et mains) : même s’il ne fait pas un froid polaire, souvenez-vous que bébé est statique. Les nouveaux-nés, particulièrement, n’ont pas encore le réflexe de bouger leurs extrémités pour créer de la chaleur. Couvrez donc bien ses extrémités avec des moufles et des chaussons/chaussures pour éviter les engelures. Il n’a pas encore commencé à faire du quatre pattes ou à saisir franchement des objets, mais n’allons pas pour autant lui geler un doigt ou un orteil : ça pourra toujours lui servir plus tard. Comme évoqué plus haut, couvrez donc bien ses mains et pieds avec attention et, surtout, vérifiez régulièrement pendant la promenade que ses moufles et chaussures sont bien en place. Notre astuce, si vous êtes en porte-bébé : lui prodiguer de petits massages des mains et des pieds, ou en tous cas les prendre dans vos paumes pour les maintenir au chaud. En plus, ça tombe bien, parce qu’on adore faire une bulle de chaleur avec bébé.

Quel mode de transport favoriser : poussette ou porte-bébé pour sortir ?

  • En poussette, le cosy a le mérite de faire un peu rempart contre le froid, mais n’hésitez pas à ajouter une couverture, ou une housse d’hiver adaptée à votre poussette, lesquelles le protégeront notamment du vent et le maintiendront au chaud.
  • Le porte-bébé nous semble idéal : la chaleur de votre corps vient réchauffer bébé, vous pouvez lui parler plus facilement (proximité) et lui offrir des protections supplémentaires avec vos mains en enserrant ses extrémités s’il est à l’extérieur de votre manteau. Dans ce dernier cas, vous aurez choisi une combinaison de neige pour lui. Basique, colorée ou en forme de petit ours polaire, à vous de choisir ! Ou alors, collez bébé contre vous dans votre manteau. Cette bulle d’amour et de chaleur nous fait d’avance fondre comme neige au soleil.

Quelle durée ?

Si ce sont vos premières promenades, commencez par 20 minutes, vous pourrez ensuite augmenter progressivement.

Comment gérer le change ?

Si vous avez suivi notre conseil plus haut, vous avez opté pour des vêtements faciles à retirer.  Le combo pantalon et collant a le mérite de bien tenir aux jambes de votre bébé, là où un pantalon seul risque de glisser au moindre mouvement de bébé. En revanche, on vous l’accorde, enlever la combinaison et la remettre n’est pas toujours la partie préférée de bébé. La vôtre non plus d’ailleurs. Si d’aventure se produisait un drame digestif qui dépasse les limites de l’entendement (et de la couche), ne nous mentons pas : ce ne sera pas évident avec toutes ces strates de vêtements. En cas de change en urgence, la combinaison présente tout de même un bel avantage : elle pourra exceptionnellement lui faire un petit coussin douillet lorsqu’il s’agira de changer bébé.

Voilà, vous êtes emmitouflé, au chaud et plein de force. À vous les balades en hiver ! S’il dort pendant la promenade pas d’inquiétude, ça lui est profitable. D’ailleurs, les promenades font tellement de bien aux bébés, qu’il pourrait aussi faire une très longue sieste en rentrant. Bref sortez, promenez-vous, dépensez-vous avec lui. Ne vous privez pas l’un et l’autre d’un grand bol d’air frais. Vous verrez : pour votre bébé, vous retrouverez votre motivation et votre volonté à toute épreuve de super-héros.