Quelle couche bébé à la naissance ?

Futurs parents, préparez-vous ! Comme la naissance de votre boutchou arrive à grands pas, les questions entourant le choix des couches doivent être tranchées : Quelle marque privilégier ? Dois-je souscrire à un abonnement ? Ou installer les couches jetables sur la table à langer ? … beaucoup de points à éclaircir avant le jour J. Le plus pressant entoure la taille des couches pour les premiers jours suivants la naissance. Dès la sortie de la maternité, un petit stock doit déjà être disponible. Mais alors, quelle taille choisir pour les couches de naissance ? Tour d’horizon du sujet pour être prêt(e) à maintenir bébé au sec.

Quelle taille de couche prendre pour la naissance ? Taille 1 ou taille 2 ?

La taille 1, évidemment ! Partons du principe que votre bébé sera dans les courbes de poids classiques… Les différentes échographies préalables à l’accouchement doivent vous rassurer sur ce point. Si votre futur loulou n’est pas annoncé à plus de 5 kg, aucune raison de ne pas s’orienter vers une couche taille 1. C’est la taille adaptée pour les bébés pesant entre 2 et 5kg. Généralement, les couches de taille 1 sont utilisées jusqu’à la fin du deuxième mois.

Le choix entre taille 1 et 2 est une question récurrente chez les jeunes parents. Ce questionnement vient des fourchettes de poids pour ces deux tailles, qui empiètent l’une sur l’autre : de 2 à 5kg pour la taille 1, de 3 à 6 kg pour la taille 2. Quelle taille de couches privilégier alors ? On pourrait penser que cela complexifie inutilement le choix du meilleur format, mais il ne faut pas se poser de question inutile. Si le poids de votre bébé oscille entre 2 et 5kg, partez du principe que vous commencerez toujours par la taille 1. Seuls les « gros bébés » (officiellement définis par un poids supérieur à 4kg dès leur premier jour) commenceront par la taille 2.

A retenir également : ne faites pas de stock de couches taille 1, vous risqueriez de vous retrouver avec des paquets de inutiles sur les bras ! Si le poids de votre nourrisson est dans la norme, le passage à la taille 2 sera très rapide.

Les couches taille 0 pour les bébés prématurés

On parle de bébé prématuré dès que la naissance survient avant 8 mois et demi de grossesse. Il existe cependant des degrés bien différents, entre la très grande prématurité (avant 6 mois de grossesse) et la prématurité moyenne (entre le 7ème et 8ème mois). Une des conséquences évidentes se situe au niveau du poids. Pour faire face à la situation, il existe un type de couche dédié, la taille 0. En fonction de son type de prématurité, votre loulou portera ces couches jetables entre quelques semaines et plusieurs mois. Si ce passage est toujours délicat pour les parents, il faut savoir que la situation est relativement fréquente. D’après le site SOS prema, plus de 60 000 bébés naissent en France en avance sur la date prévue.

Des conseils appréciables à la sortie de la maternité

Les choses sont plutôt bien faites : le couple mère / enfant n’est pas abandonné à la sortie de la maternité sans informations ni conseils ! Le personnel de l’hôpital est là pour vous accompagner et répondre à vos interrogations, des sage-femmes aux auxiliaires puéricultrices. Au cours des jours qui suivent l’accouchement, toutes les questions concernant le retour à la maison sont abordées. Mieux encore, certains actes de votre nouveau quotidien seront pratiqués avec les professionnels de santé, dans le but de disposer du savoir-faire minimum : le change, les soins et le bain notamment. Les mères restent en moyenne entre 3 à 4 jours à la maternité. C’est court, mais suffisant pour aborder le point « tailles de couches ». Une réponse claire sera apportée par des personnes qualifiées. Pensez bien à aborder toutes les questions qui vous viennent en tête : combien de changes par jour (et donc le nombre de couches nécessaires quotidiennement) ? Quels sont les arguments entre couches jetables et couches lavables ? Bien que très occupé, le personnel soignant peut vous répondre et vous rassurer. A l’hôpital public notamment, aucune relation commerciale n’est possible avec une marque en particulier, de couches comme de produits de soins, permettant un avis objectif, éclairé et pragmatique en réponse aux attentes des mamans.