Quand annoncer sa grossesse à son employeur ?

Vous venez d’apprendre la bonne nouvelle : vous êtes enceinte ! À la joie et l’excitation se mêle tout un tas de questions, notamment comment annoncer l’arrivée de bébé autour de vous. S’il existe une multitude de petites astuces pour révéler votre petit secret à votre famille ou à vos amis, l’annonce de la grossesse à son employeur semble un peu plus compliquée. Pas d’inquiétude, nous vous donnons quelques précieux conseils.

À quel moment annoncer sa grossesse au travail ?

Après avoir mis au parfum les futurs grands-parents, le reste de la famille et votre cercle d’amis le plus proche, il est temps d’informer votre employeur que vous êtes enceinte.

 

Ce que dit la loi

Vous redoutez l’annonce de la nouvelle au bureau ? Pas d’inquiétude, la législation est de votre côté. Selon le Code du travail, vous n’êtes pas obligée de révéler votre grossesse à votre employeur ni à l’embauche, ni durant l’exécution de votre contrat de travail. Vous êtes seulement tenue de l’informer avant votre départ en congé maternité. Vous pouvez prévenir votre patron que vous êtes enceinte quand vous le souhaitez, par écrit, ou verbalement.

Bon à savoir : tant que vous n’avez pas informé votre employeur de votre grossesse, certificat médical à l’appui, vous ne pouvez pas bénéficier des droits légaux propres à la grossesse, tels que :

  • Les autorisations d’absence pour vous rendre à des examens médicaux obligatoires (sans baisse de rémunération) ;
  • La réduction du temps de travail quotidien ;
  • La protection contre un éventuel licenciement.

Dans la pratique

Si rien ne vous oblige à révéler votre grossesse au travail, la plupart des femmes enceintes décident de le faire une fois le premier trimestre terminé. À ce stade, le risque de fausse couche diminue significativement et l’échographie réalisée vers 12 semaines d’aménorrhée permet de confirmer le bon déroulement de la grossesse. Informer son patron et ses collègues de travail le plus tôt possible permet de mieux organiser votre départ en congé maternité. Ces quelques mois vous permettront aussi de boucler des dossiers importants, ou encore de former votre remplaçant.

Attention, toutefois, à bien garder votre secret tant que l’annonce officielle n’a pas été faite auprès de la direction : mieux vaut que votre patron apprenne la nouvelle par vous-même, plutôt que par des rumeurs provenant de l’open space.

 

Comment annoncer sa grossesse à son boss ?

Femme enceinte qui travaille

Ça y est, le moment est venu d’avertir votre chef de votre grossesse ! Ne soyez pas stressée : la venue d’un bébé est toujours une bonne nouvelle et les dirigeants savent bien à quoi s’attendre lorsque des femmes composent leur équipe.

Choisissez un moment où il semble détendu et annoncez votre grossesse en étant confiante et avec le sourire ! Vous pouvez choisir de demander un entretien au préalable pour y mettre les formes ou, au contraire, choisir un moment informel. Vous ne trouvez pas les mots ? Pas besoin de grands discours : un simple « je suis enceinte » ou encore un « j’attends un bébé » feront très bien l’affaire. Ne vous sentez pas obligée de vous justifier, et encore moins de vous excuser !

 

Annonce de ma grossesse au travail : et si mon employeur accueille fraîchement la nouvelle ?

Tout d’abord, rares sont les employeurs qui sautent au plafond lorsque l’une de leurs salariées leur annonce qu’elle est enceinte. Comment expliquer ces réactions négatives ? Tout simplement par la peur d’une désorganisation au sein de la société ou du service.

Si vous êtes seule à occuper votre fonction, votre responsable sait aussi qu’il va devoir trouver quelqu’un pour vous remplacer. De plus, il sait pertinemment que lorsque l’on devient parent, le quotidien se retrouve complètement chamboulé : absence pour cause d’enfant malade, grève de la nourrice ou de la crèche… Bref, autant de jours durant lesquels il devra également se passer de vous.

Pas de stress à avoir de votre côté, votre grossesse marque le début d’une nouvelle étape dans votre vie. Le fait d’être enceinte permet de rappeler à votre chef que vous avez, tout comme lui, une vie privée en dehors du travail.

Enfin, n’ayez pas peur d’éventuelles représailles à votre retour de congé maternité. Le Code du Travail interdit et sanctionne lourdement les mises au placard et autres intimidations.

 

Révéler sa grossesse au travail ? Bien plus facile qu’il n’y paraît ! S’il n’existe pas vraiment de bon ou de mauvais moment pour savoir quand annoncer sa grossesse à son employeur, mieux vaut tout de même ne pas trop attendre pour faciliter au mieux son départ. Le plus important ? Pensez à lui communiquer vos dates de départ et de retour de congé maternité. Vous pouvez également le prévenir, dès à présent, si vous envisagez de prendre un congé parental.