L’été de tous les dangers, comment les éviter ?

Il faut le dire, cela fait quelques mois que l’on attend ça (voire 12 mois)… Retirer cette doudoune difforme, ranger ce pull qui gratte pour enfin, sortir une tenue plus estivale… Mais qui dit été dit danger pour bébé ! Voyons ensemble comment se prémunir des dangers de l’été.

L’été est là !

Ca y est, l’été tant attendu vient enfin d’être officiellement lancé ! Il était temps ! Vive les longues journées à l’extérieur, la plage, l’happy hour en terrasse, oups heu le goûter des enfants je voulais dire…

Les jeunes parents trouveront peut-être que les courtes nuits d’été font plus facilement passer la pilule des réveils nocturnes d’un nouveau-né. En dormant 4 heures par nuit en été, vous dormez donc 50% de la nuit. Elle est pas belle la vie ?! 😉

Ok, c’est sûr que vu comme ça, c’est top mais ne nous laissons pas aveugler par la douce vision d’une nuit presque pleine et pensons à garder la tête froide pour identifier tous les dangers de l’été pour bébé. Parce qu’on se le dise, pour profiter pleinement de la belle saison, il nous faudra d’abord être sûr que tout est OK. Révisons donc ensemble les basiques des grands dangers de l’été avec bébé.

1) Le soleil

Et oui, il est terminé le moment où le soleil était ce super (faux) ami, qui vous offrait sans aucun effort, bonne mine et cheveux de naïade… Maintenant vous êtes parent et ça, ça change tout. Le soleil représente un réel danger pour bébé. Il vous offre « fourbeusement » une douce sensation agréable de rêverie et d’évasion pendant qu’il vous déshydrate…

Du coup, votre arme fatale contre ce premier ennemi de l’été c’est de faire boire vos enfants très régulièrement, idéalement au moins une fois entre chaque repas. Et c’est là que vous développerez votre imagination pour trouver différentes façons de faire boire bébé. Que ce soit à même la bouteille pour une approche très aventurière (prévoyez le bavoir…), dans un gobelet ou avec une paille, devenez le champion des cocktails à l’eau ! 

Le soleil, on le connait bien, il cogne dur !

Du coup, comme on vous l’a si bien répété (voire même rabâché) depuis toujours, jamais d’exposition directe entre 12h et 16h. Le reste du temps, il faudra donner à bébé les armes nécessaires pour combattre le soleil.

A savoir, des vêtements clairs et couvrants. Rien de magique là dedans mais c’est la meilleure des protections. Manches longues, pantalon, chapeau, lunettes, et crème solaire. C’est vrai que bébé aura un look plus proche de l’aventurier de la jungle que du bébé baigneur d’antan. Et puis détail non négligeable, bébé pourra postuler plus facilement au prochain épisode d’Indiana Jones ?

Admettons que par chance votre bébé ait la peau dorée par nature, (en gros il n’est pas le frère caché de Casper le gentil fantôme)… ne vous laissez pas tenter par le soleil, vous entameriez son capital solaire.

Il ne faut surtout pas minimiser la richesse du capital solaire, véritable trésor !

Mamie Charlotte

Et cette richesse, comme dirait Mamie Charlotte, il faut l’épargner ! C’est un trésor précieux dont la quantité est limitée et devra suivre bébé tout au long de sa vie, alors autant l’économiser le plus possible…

2) La noyade

Et oui, je vous vois déjà ricaner en lisant ce titre vous vous dites sûrement : « C’est bon, je sais, qu’il faut faire super attention. » Mais c’est plus que faire attention, ce n’est pas un simple « plouf » à guetter, non non non ! C’est insuffisant. Nous sommes des super-parents au super smartphone greffé à la main… Et là je vous sens moins rieur…

Oui forcément c’est super difficile de résister à la tentation de voir votre amie Samantha poster les photos du dernier gâteau qu’elle a fait ou encore Pierre qui se dit bon bricoleur, partager sa dernière trouvaille.

Alors du coup, pour une photo prise, retouchée, postée ou encore commentée, on risque de perdre de vue ce qui nous est le plus cher et ainsi le mettre en danger… Une tragédie peut vite arriver, il suffit d’un instant.

Un enfant qui tombe dans l’eau ne fait pas le moindre bruit. Pas de « plouf », pas de cris ou d’agitation dans l’eau qui pourraient vous alerter. Ce n’est valable que dans les dents de la mer ça… Alors, pour prévenir la cata, il est indispensable que bébé porte des brassards dès qu’il se trouve à proximité d’un point d’eau. Surtout, on reste sur le qui vive, pas de relâche ! Bébé peut oublier que c’est dangereux, pas vous…

La solution

Pour que vous surviviez à cette surveillance accrue, organisez-vous des pauses ; mieux, organisez des tours de garde. Ok, c’est pas la prison hein mais bon quand on peut être aidé de son conjoint ou d’un proche de confiance c’est plus facile. Reste encore la solution la plus sécurisée de toutes à savoir lire votre passionnant roman au frais dans le salon, avec bébé à vos pieds en train de jouer…

3) Les bestioles

Parce qu’on a tendance à les oublier et pourtant, il n’y a pas un été sans piqûres. Pour pimenter le tout, il y en a de toutes sortes ! Alors sans les collectionner, il est bon de pouvoir vite les repérer afin de limiter les dégâts. Dans la famille des bestioles gênantes nous avons :

Les moustiques

Alors eux, ils grattent et il est difficile de les combattre. Et oui, bébé est souvent trop jeune pour recevoir la plupart des produits anti-moustiques et après moustiques. La solution ? Envisager de garder bébé camouflé quand la nuit tombe.

La guêpe

Elle est fourbe, vous pouvez malencontreusement la rencontrer en marchant nus pieds dans l’herbe… Il sera important de prévoir un kit pour retirer le dard ou au moins garder à portée de main une pince à épiler.

Les méduses

Pour les combattre, rien de tel que d’équiper votre petit… de méduses ! Mais oui rappelez-vous ces super sandales en plastique qu’on détestait porter quand on était petit… Et bien malgré leur style, elles sont très efficaces contre cet animal visqueux, les coupures de cailloux et autres coquillages. C’est un achat gagnant !

Si malgré tous vos efforts bébé vient à être piqué, rincez à l’eau de mer et faites sécher au soleil en recouvrant avec du sable. Evidemment, si vous avez le moindre doute, appelez le Samu ou le médecin du coin. 

Petit mémo, pour être serein, pensez à simplement regarder avant de partir où se trouvent la pharmacie et l’hôpital le plus proches de votre lieu de villégiature. 

Les risques dans le logement

Eh oui, vous avez suivi nos conseils pour sécuriser votre maison et n’avez rien laissé au hasard, bravo ! Sauf que l’été, vous n’y êtes peut-être pas, dans votre maison hyper sécurisée. Votre logement de vacances regorge de caractéristiques présentant le fameux combo démoniaque « intriguant/dangereux ». La fenêtre avec une chouette vue sur la plage sans garde fou, les prises électriques qui ne ressemblent pas à celles de la maison…

L’idéal est bien sûr d’expliquer à votre enfant ce qui est dangereux, qu’il ne doit pas s’approcher seul des fenêtres, etc. Mais, la confiance n’excluant pas le contrôle, vérifiez à votre arrivée tous les éléments dangereux et emportez avec vous quelques éléments de sécurité. Bébé, inconscient du danger, pourra toujours se pincer les doigts, selon le modèle (souple ou rigide) s’il s’en approche, mais on ne déplorera pas de catastrophe. 

Les enfants ont ce don étonnant pour créer des échelles atypiques et prendre de la hauteur. N’imaginez pas que la fenêtre un peu haute et les meubles à proximité empêcheront bébé d’atteindre son objectif. Vous qui répétez à qui veut l’entendre que votre enfant est hyper-débrouillard… prenez-le en compte !

Faites bien la différence entre les bêtises dangereuses et les moins graves. Détruire en deux sauts le château de sable que vous veniez de terminer, se barbouiller de glace au chocolat…ce n’est pas grave.

En revanche, on ne transige pas avec le danger. Alertés sur les principaux risques et sachant les prévenir, c’est autant de sérénité gagnée pour se détendre en famille. Il ne vous reste plus qu’à passer un superbe été, sortez, bullez, profitez ! Retrouvez aussi notre Guide du change tout-terrain ou nos conseils expliquant comment passer les vacances avec bébé.

Avant de partir, n’hésitez pas à changer l’adresse de livraison de votre box ou la date de livraison ICI afin d’être toujours équipé 😉 !

Et surtout : bonnes (chance) vacances !