Comment sevrer Bébé de sa tétine ?

tetine_bebe

Sérieusement, vous n’en pouvez plus de ce truc : la tétine. Vous l’avez léchée des milliers de fois car elle était tombée. Parfois même dans le caniveau. Berk ! Mais vous n’aviez pas le choix.

Vous avez subi des crises avec cris et pleurs inarrêtables car vous l’aviez oubliée en partant précipitamment pour le déposer à la crèche avant de filer au bureau. Depuis, la crèche vous autorise l’accès uniquement si vous êtes en possession de ladite tétine.

Aussi, vous avez tenté parfois de lui retirer sa tétine, juste le temps de la photo. Résultat : Bébé pleurait sur la photo. Alors vous la lui avez redonnée pour tenter un deuxième cliché. Au final, Bébé a bien sa tétine qui lui cache la moitié du visage, mais en plus il a l’air triste maintenant.

La tétine est une aide précieuse à la naissance. Même les professionnels la recommandent, car la succion réconforte et apaise. Certains bébés ont même été vus à l’échographie en train de sucer leur pouce dans le ventre de leur mère. Recommandée, certes, mais il n’en demeure pas moins difficile de sevrer ensuite Bébé de sa tétine.

À quel âge commencer le sevrage de la tétine ?

Il faudrait sevrer aussi les bébés qui prennent leur pouce pour une tétine. Finalement, rassurez-vous, chers parents : on est bien tous dans le même bateau ! 😉

L’idéal serait de commencer le sevrage vers 15 mois. Ça, c’est le conseil des pro. Dans la pratique, à 15 ou 18 mois, Bébé ne parle pas encore vraiment. Il est doué d’une intelligence hors normes, évidemment, puisque c’est le vôtre ! Mais les explications que vous donnerez à Bébé pour arrêter la tétine ne lui sembleront pas vraiment évidentes.

Donc dans la réalité, plus de 80% des enfants ont encore une tétine à 3 ans. Bref, essayez tôt, car ça prend du temps ! Et visez l’atteinte de cet objectif pour l’entrée en maternelle.

Pourquoi sevrer Bébé ?

Favoriser la déglutition : arrêter la tétine va aider votre bébé à apprendre la déglutition secondaire. La tétine, elle, lui

sevrage tétiné

aura appris la déglutition primaire. En gros, cela signifie être capable d’avaler le lait. Ensuite, pour avaler les aliments solides il faut s’entraîner à déglutir davantage, c’est ce que les experts appellent la déglutition secondaire. C’est comme si c’était le niveau « expert » de la déglutition, après quelques mois de mode « facile ».

Pour préserver sa dentition : sucer sa tétine ou son pouce a un impact sur la morphologie que prend son palais, en fonction de la pression de la langue sur le palais et les dents. Certains moqueurs diront que les enfants qui n’ont pas su quitter leur tétine suffisamment tôt ont des dents de lapin. Pour préserver votre temps à l’adolescence et diminuer les séances d’orthodontie, arrêter la tétine sans trop tarder reste une bonne idée. Ce sera autant de temps de gagné pour pouvoir faire des activités sympas avec votre enfant à l’adolescence, vous perfectionner sur les musiques et les médias qu’il aime !

Pour qu’il parle plus facilement : sans tétine, la diction est nettement meilleure. Bébé est encore en plein apprentissage de la parole. Vous plissez les yeux et regardez tout autour de vous quand il vous parle pour essayer de comprendre ce qu’il peut bien vouloir dire. Ses premiers mots ne sont pas parfaits en effet. Cette période dure longtemps. D’ailleurs, vous-même connaissez des collègues qui, en réunion en anglais, n’ont pas tout à fait compris comment prononcer les mots malgré les années passées à apprendre la langue de Shakespeare.

Pour comprendre Bébé plus rapidement, moins le frustrer, moins vous frustrer vous-même, une bonne idée à mettre en oeuvre : retirer la tétine.

Pourquoi c’est si dur de quitter la tétine ?

La tétine ou le pouce sont des accessoires extrêmement forts, ils l’apaisent et symbolisent le réconfort pour votre enfant. En somme, la tétine lui donne de la force. C’est comme une béquille avec laquelle on aurait appris à marcher. Les roulettes qu’on a laissé (trop) longtemps sur le vélo. Ça fait peur de s’en séparer.

Chassez votre vilaine tante qui raconte que ça c’est fait en 24h pour ses enfants. De toute façon, vous la soupçonnez d’avoir régulièrement des pertes de mémoire, mais exclusivement sur les sujets qui l’arrangent.

Prenez sur vous, ça prend du temps de quitter sa tétine.

Comment retirer la tétine ?

Commencez par limiter la tétine à certains moments spécifiques. Supprimez-la petit à petit, sur des périodes de la

 

journée de plus en plus longues, jusqu’à complètement la lui soustraire.

Avant de lui ôter sa tétine, essayez d’identifier les moments où Bébé en a le plus besoin. Vous trouverez ainsi plus facilement un substitut à lui proposer. Par exemple, lui lire une histoire en le prenant dans vos bras quand il a besoin de faire un moment calme, en lui offrant le réconfort de votre présence et de votre chaleur à condition qu’il la pose.

Ou encore restez à côté de lui le temps qu’il s’endorme. Vous pourriez lui proposer de prêter son précieux à  doudou : maintenant qu’il est grand et qu’il accepte de renoncer à sa tétine, il peut la prêter à son doudou et s’occuper de lui comme d’un petit frère.

Et surtout, encouragez-le à chaque fois qu’il réussit une nouvelle étape sans tétine. Marquez le coup ! Il a réussi à s’endormir pour la sieste sans sa tétine : au réveil, dansez avec lui pour célébrer cette victoire !

Comme pour chaque étape importante de son développement, il faudra être patient, un peu créatif aussi et surtout garder toujours le sourire. On a confiance en vous ! Allez donc vous promener et pourquoi pas chercher une glace à sucer pour célébrer le démarrage !