Comment choisir le bon doudou pour Bébé ?

Le doudou est certainement l’objet le plus représentatif de la vie du bébé et de l’enfant jusqu’au primaire. Mais comment le choisir ? Comment gérer la vie d’un doudou ? Le doudou semble d’un coup devenir un sujet plus technique et complexe que le choix d’une couche.

Rassurez-vous, on vous a listé une grille de notation très simple pour choisir le doudou idéal pour votre bébé.

1- Est-ce vraiment nécessaire d’avoir un doudou pour Bébé ?

Avant 4/5 mois, les doudous sont déconseillés car Bébé pourrait s’étouffer. C’est rare, mais dans le doute vous suivrez la recommandation. Avant 4 mois, vous remarquerez néanmoins, entre sa vue en construction et sa motricité en plein développement : ce n’est pas forcément l’objet qui l’intéresse le plus. Mais à partir de 5 mois, pour Bébé, commence la découverte de l’ailleurs, la vie en collectivité, les changements d’environnements et cet objet va se révéler indispensable pour assurer la transition. Il aura toujours avec lui un objet qui vient de chez lui : son doudou. Le doudou agit comme un objet de réconfort, qu’il peut serrer contre lui, qu’il peut respirer. Le doudou devient un peu comme un objet fétiche procurant des supers pouvoirs à Bébé et ainsi lui permettant de se sentir rassuré, en confiance.

Donc oui, vous avez intérêt à trouver un doudou et le bon !

2- Comment choisir un bon doudou pour Bébé ?

Le doudou parfait répondra à des critères précis :

Doux, bien entendu. Les doudous peuvent être faits à partir de plusieurs matières et les combiner entre elles : polaire, molleton, jersey, polyester et coton évidemment. Le vrai test est celui de la douceur. Donc avant de l’acheter, vous le toucherez. Meilleur test de la douceur. La vue ne suffit évidemment pas.

• Silencieux. Vous ne voudriez pas que Bébé se réveille au moindre mouvement durant sa sieste à cause des petites cloches intégrées dans le ventre de son pingouin. Un doudou pour dormir ne fait donc pas de bruit.

• Facile à attraper. Il offre des prises : des oreilles, une petite queue, une étiquette…

Ni trop grand (l’ours de la fête foraine qui fait 70 cm sera réservé pour la décoration de sa chambre) ni trop petit (il doit être facile à saisir et avoir une surface suffisante pour être rassurant. De plus, trop petit, vous le perdrez plus souvent et le cherchez plus longtemps. La bonne taille pour un doudou se situe entre 15 cm et 25 cm.

Il sera sécurisant. Le doudou choisi n’aura pas de petits yeux qui peuvent se décrocher ou des perles cousues qui pourraient se découdre et s’avaler.

• Résistant. Le doudou retenu devra être capable de supporter les lavages hebdomadaires, voire bi-hebdomadaires, à la machine. Compte tenu de ses nombreuses chutes et des litres de bave qu’il absorbe, il est impératif de le nettoyer fréquemment et donc qu’il soit résistant. Un doudou doit être costaud et pouvoir passer des centaines de fois à la machine.

• Il aura son jumeau (vous veillerez si possible à en avoir deux au moins). Quand vous pensez avoir trouvé le doudou idéal, achetez un deuxième exemplaire du même modèle immédiatement. Quand Bébé ira à la crèche ou sera gardé, vous pourrez en avoir un qui restera à la crèche ou chez la nounou et un second qui sera toujours à la maison. Ainsi, vous limitez les crises à gérer en cas d’oubli : vous avez son doudou à chaque endroit stratégique. Par ailleurs, vous limitez le risque de perte sur le trajet, certainement un des plus grands drames que vous pourriez avoir à gérer. Si par malchance, cela vous arrivait et que vous n’avez pas suivi notre conseil : patience ! Il faudra quelques jours à Bébé pour adopter un nouvel ami.

3- Comment faire adopter un doudou à Bébé ?

Vous craignez que Bébé ne choisisse comme meilleur ami l’horrible lapin rose que tante Gertrude a offert pour sa naissance, plutôt que l’adorable chat en salopette super stylé que vous avez choisi pour lui ? Ou même peut-être qu’il dénigre le doudou que vous avez vous-même confectionné de vos mains et avec amour ?

Pas d’inquiétude, ces quelques astuces devraient vous permettre de réussir avec brio cette étape de l’adoption.

– Imprégner le de votre odeur

Ça peut sembler déroutant, mais Bébé est guidé en partie par son odorat. Percevoir votre odeur sur cet objet lui fera adopter ce dernier d’autant plus vite. Pour y parvenir, dormez vous-même plusieurs nuits avec son futur doudou.

– Ayez le toujours à côté

Quand vous lisez une histoire avec Bébé sur vos genoux, mettez aussi son doudou contre vous.

Posez son doudou près de Bébé dès que possible pour qu’il s’habitue à sa présence. Quand il va se coucher bien sûr, mais également au réveil, quand vous donnez le biberon, gardez le doudou à proximité. Petit à petit, Bébé va réaliser que ce petit objet est toujours là, présent avec lui, et que vous le lui offrez comme un signe de réconfort.

-Faites le vivre

Racontez des histoires dont Doudou est le héros. Faites-le voler, faites-le parler, faites-le chanter… Bref rendez vivant, rassurant et amusant son doudou. Il n’en paraîtra que plus attrayant.

Bon, maintenant qu’il est adopté, ne reste plus qu’à veiller sur lui. Car si Bébé semble le traîner partout avec lui, ça ne l’empêche pas de l’égarer souvent (3 fois par jour minimum le weekend quand vous êtes à la maison). Particulièrement quand Bébé commence à marcher. Vérifiez donc régulièrement où se trouve son doudou et essayez de vous souvenir où Bébé a été jouer. Vous serez régulièrement surpris de le retrouver dans des endroits improbables, comme votre sac de bureau, derrière un oreiller (car la grande soeur lui a montré que c’était une cachette pour la fée des dents), dans une botte, dans la baignoire…

Bref ouvrez l’oeil pour mieux retrouver Doudou, mais surtout amusez-vous et multipliez les moments doux.