Comment calculer sa grossesse ?

Ça y est, vous êtes enceinte ! Des symptômes vous ont alertée et vous avez fait une prise de sang, il n’y a plus aucun doute. Cependant, lorsque vous entendez parler de calcul de grossesse, les choses ne vous paraissent pas claires. En effet, les différentes dates clés sont difficiles à évaluer. Bien souvent, vous ne savez pas exactement quand la fécondation a eu lieu ni pour quand est prévu l’accouchement. Rassurez-vous, nous sommes nombreuses dans ce cas. Il en va de même pour faire la distinction entre le calcul des semaines de grossesse et celui des semaines d’aménorrhée. Mais pas de panique, nous faisons le point dans cet article.

Différencier les semaines de grossesse et les semaines d’aménorrhée

On peut parler de la grossesse en semaines de grossesse (SG) ou en semaines d’aménorrhée (SA). Pour parler de l’avancée de sa grossesse en SG, soit l’âge réel du bébé, on part de la date supposée de l’ovulation correspondant au début de grossesse et on ajoute les semaines écoulées depuis cette date. En SA, on part du dernier jour des dernières règles. Ceci ajoute 2 semaines par rapport à la grossesse calculée en SG. Ainsi, quand on parle de la semaine 14 de grossesse, cela équivaut à la semaine 16 d’aménorrhée.

Le début d’une belle aventure

Votre grossesse commence tout juste et marque le début d’une étape importante de votre vie. Vous allez donner naissance à votre enfant, mais pour cela, il va falloir traverser une période à la fois merveilleuse et éprouvante. Cette jolie petite aventure dure environ 40 semaines, soit 280 jours, temps nécessaire au développement complet de bébé. Cette durée varie en fonction de plusieurs facteurs : des femmes accouchent prématurément, d’autres avec du retard.

Un accouchement après 40 semaines peut être dangereux pour bébé et pour la maman (risques plus importants de décès du bébé pendant le travail, nécessité de césarienne, etc.). Reste à préciser quand votre grossesse a débuté et pour quel jour est prévu l’accouchement.

Calculer les dates importantes de la grossesse

Lorsque vous êtes enceinte, deux dates sont à connaître : le jour de la fécondation et la date de l’accouchement.

Calculer la date du début de la grossesse

La date de début de grossesse correspond au moment de la fécondation, c’est-à-dire au jour où vous êtes tombée enceinte. Certaines femmes sont capables de déterminer précisément quand leur grossesse a débuté. Probablement parce qu’elles ont un cycle menstruel régulier et parce qu’elles notent leur période d’ovulation et les jours de leurs rapports, en prévision. Elles peuvent cependant se tromper, car ce calcul n’est pas toujours une science exacte.

Rassurez-vous, mesdames, même les médecins préfèrent garder une marge d’erreur. La date de conception exacte est en effet difficile à identifier pour deux raisons :

  • Les spermatozoïdes vivent entre 24 et 72 h ;
  • L’ovocyte a une durée de vie de 12 à 24 h.

Il existe cependant quelques solutions pour connaître votre jour de conception :

  • Le calcul à partir des dernières règles

Pour être en mesure d’identifier votre jour de fécondation, il est impératif que vous connaissiez la date du premier jour de vos dernières règles. Il ne vous reste plus qu’à ajouter 23 jours à partir de cette date. Pourquoi 23 jours ? Car il faut compter 14 jours entre vos dernières règles et le moment de l’ovulation, plus 9 jours entre l’ovulation et la période de nidation.

  • La réglette de grossesse

Cet outil est utilisé par les médecins gynécologues pour identifier le jour de la fécondation. Il vous suffit de donner la date du début de vos dernières règles, le gynécologue déroule alors deux semaines avec la molette de la réglette. On estime qu’une grossesse commence environ 15 jours après les dernières menstruations.

  • L’échographie

C’est entre la 11e et la 13e semaine d’aménorrhée qu’a lieu l’échographie de datation. Grâce à elle, il est possible de déterminer l’âge de bébé en se basant sur son développement. Ainsi, le médecin peut donner la date de votre première semaine de grossesse.

Date de la nidation

L’implantation de l’ovule fécondé dans l’utérus marque le début de la nidation. C’est à partir de là que vos hormones subissent des changements. Pour calculer la date de nidation, il vous faut connaître le jour de votre ovulation (l’ovulation dure 24 h et est située vers le 14e jour du cycle). Il suffit d’ajouter ensuite 9 jours à votre date d’ovulation pour obtenir la date de nidation.

Prévoir le jour de l’accouchement

  • Une méthode simple

Cette méthode se base sur les cas les plus courants de grossesse, donc d’une durée de 9 mois. Elle ne prend pas en compte les grossesses prématurées ou au-delà de 40 semaines.

Pour calculer le jour de l’accouchement, vous devez avoir connaissance de la date du premier jour de vos dernières règles. Ensuite, il faut y ajouter 15 jours plus les 9 mois de grossesse. En additionnant tout cela, vous obtenez une date approximative du jour de la naissance de bébé.

  • Mesurer la longueur crânio-caudale

Lors de l’échographie du premier trimestre, il est possible de mesurer la longueur crânio-caudale de bébé (distance entre les fesses de l’embryon et le sommet du pôle céphalique). Grâce à cette méthode, le médecin peut déterminer plus précisément la date de fécondation et prévoir le jour de l’accouchement.

Cette technique plus fiable peut présenter, cependant, 5 jours d’imprécision.

  • La calculatrice de grossesse

Vous trouverez sur le web de nombreuses calculatrices de grossesse gratuites. Le principe est simple : vous entrez soit le premier jour de vos dernières règles, soit votre date de conception et la durée moyenne de votre cycle. La calculatrice vous donnera automatiquement la date du jour J.

Certes, vous n’êtes qu’au tout début de l’aventure, mais 9 mois, ça passe très vite ! En réalisant quelques calculs de grossesse, vous pourrez déterminer la date de naissance de bébé ! Bien sûr, deviner la date précise est impossible, mais vous pourrez au moins préparer sa venue à quelques jours près.