Comment savoir si bébé fait ses dents

bébé_dents

Vous êtes peut-être bon vivant ? Vous aimez probablement tout du moins partager de bons moments en famille. Et notamment l’art de vivre à table. Alors forcément, vous n’avez qu’une hâte : partager ces moments de fête gastronomique avec bébé.

À 4 mois, il aura commencé la diversification. Mais, quand va-t-il pouvoir pleinement profiter de ses dents ? Et surtout, comment l’aider durant cette phase de croissance intense et douloureuse ? 

Si vous n’avez aucun souvenir des affres que vous avez-vous-même vécu durant cette période, c’est normal. En fait, c’est assez simple de se projeter et de se rendre compte de ce que va vivre votre héros, votre bébé. Imaginer qu’on vous cisaille les gencives de l’intérieur. Alors ? Pas top, hein… Certes la promesse qui vient après cette souffrance est belle : pouvoir jouir de chaque plat, dévorer tant de mets de choix… à pleine dents. Mais cette perspective, chez bébé, ne semble pas du tout adoucir la douleur. 

Pour gérer au mieux cette période et la réussir ensemble, voici tous nos bons conseils Little Big Change. Vous voulez croquer la vie à pleines dents ? Nous aussi, alors on vous accompagne !

À quel âge bébé aura des dents ?

En 3 ans, ses 20 dents de lait vont sortir. 

Mais quand ? Comme pour les autres grandes étapes de l’évolution d’un enfant : ça dépend. Vous le verrez forcément à un moment donné. Certes, ce n’est pas aussi visible que le nez au milieu du visage mais tout de même. D’autant que la majorité des bébés auront leur première dent a un âge où ils savent de manière certaine crier, mais  probablement aussi rire. La bouche de bébé est alors grande ouverte, regardez bien… et trouvez sa première dent ! 

Dans la majorité des cas, la première dent d’un bébé apparaît entre 6 et 12 mois. Mais il se peut aussi qu’il naisse avec une dent. Si si, c’est rare, mais ça arrive. Dans les faits, seulement un bébé sur 2000 ou 3000.

D’autres bébés sont moins pressés d’embrocher leur première entrecôte. Certains enfants attendront 14 mois pour vous exhiber leur premier trophée. Précoce, tardif, ou dans la norme, peu importe. Vous serez présent et mieux informé grâce à notre article.

Pour info, ce sont les incisives du bas, puis du haut, qui poussent généralement en premier. Viennent ensuite les incisives latérales. Pour aide, si vous n’avez pas révisé le nom des dents depuis longtemps, chez bébé les incisives ce sont celles de devant.

Mais même quand les incisives sont toutes sorties il faut attendre encore les premières molaires (13-19 mois) pour commencer à vraiment mâcher. Avez-vous imaginé mâcher seulement avec vos seules dents de devant ? Essayez, vous ferez rigoler bébé à coup sûr.

Ces repères sont utiles mais, plus encore, apprenez comment détecter qu’il fait ses dents avant de les voir sortir. C’est un bon point de savoir déterminer que le processus se met en marche, car c’est tant qu’elles ne sont pas encore sorties que ça fait le plus mal. Encore cachées par ses gencives, ces petites friponnes s’en donnent à cœur joie et tentent coûte que coûte de se creuser un tunnel vers le soleil. Sans aucune pitié pour votre pauvre enfant, qui aura bien besoin de votre soutien. 

Alors, comment savoir si bébé fait ses dents ?

Quels indices devez-vous surveiller pour deviner que ses dents poussent ?

  • Les joues rouges, à moins qu’il ait très chaud, sont un signal fort. En effet, si ses joues sont rouges et rebondies (enfin, plus que d’habitude), elles pourraient annoncer que ça travaille sévèrement sous les gencives.
  • Il salive plus que d’habitude ? On ne parle pas de bave légère, là… Ses manches sont mouillées (pas humides, mouillées !) et votre pull se transforme en buvard de luxe détrempé dès lors que vous le prenez plus d’une minute dans les bras. 
  • Il est plus irritable, dort et / ou mange moins bien. À moins que vous ne reveniez d’une visite chez le pédiatre avec piqûre à la clé, il est tout à fait probable que ses dents commencent à percer les gencives. En se mettant à la place de bébé, on comprend encore une fois parfaitement tous ses symptômes. Manger lui fait mal, c’est pourquoi il préfère abandonner plus vite que d’habitude ; avoir mal l’empêche de dormir ; et tout ça est épuisant, alors ils pleure. Courage et confiance, vous allez réussir ensemble.
  • Il se peut également que se développe un petit kyste bleu sur la gencive.

Alors, comment aider bébé à mieux gérer ses poussées dentaires ?

  • Faire des petits massages sur ses gencives. Cela va le soulager et aider la dent à sortir. 

Après vous êtes lavés les mains, avec vos doigts, ou une débarbouillette froide, ou une crème apaisante dédiée, massez ses gencives avec des gestes lents, en appliquant une légère pression. Ainsi, la peau de la gencive va s’assouplir et la démangeaison de la dent qui pointe en-dessous va diminuer tout autant. 

  • Pour s’endormir ou faire une pause dans ses massages de dents (parce que vous avez peut-être aussi besoin de vos mains pour ranger ses vêtements ou nettoyer les biberons notamment) : offrez lui un anneau de dentition. L’astuce : mettre préalablement l’anneau au congélateur, pour un effet rafraîchissant et anesthésiant.
  • Il a envie de mâcher, parce que c’est la façon innée dont les bébés découvrent le monde, mais encore davantage, en l’occurrence, parce que ça le soulage. Mettez à sa disposition des objets à mâcher sans risque. Il aura son anneau, mais aussi quelques jouets un peu plus sympa, comme Sophie la Girafe, ou des légumes rigolos en plastique ou en bois, conçus pour bébé.

À savoir, avant de vous laisser retrouver bébé : les dents de lait font très mal. Il se peut donc qu’en réaction à cette agression, il ait de la fièvre ou des selles irritantes (et donc les fesses abîmées qui vont avec). Dans ces cas, le doute doit vous indiquer de consulter, pour vous assurer qu’il ne couve pas une maladie. Le pédiatre pourra vous confirmer s’il s’agit d’une poussée dentaire et vous recommandera même peut-être d’autres astuces, mais ne jouez pas au médecin improvisé. Mieux vaut poser une question dont la réponse semble évidente et être rassuré, que d’improviser une mauvaise alternative.

La poussée des dents est étalée dans le temps. Tant mieux : quel supplice si elles arrivaient toutes en même temps. Vous répéterez donc ces gestes rassurants et apaisants plusieurs fois, jusqu’à ses deux ans environ. Certaines dents sembleront plus faciles. Dans tous les cas, vous serez à l’écoute, bébé gardera le sourire et la fête sera plus riche de nouveaux délices à partager.