7e semaine de grossesse, que faut-il savoir ?

C’est parti pour la 7e semaine de grossesse ! Maintenant que votre grossesse est bel et bien confirmée, des petits symptômes vont apparaître chacun leur tour au cours de ce deuxième mois. Si le premier trimestre de grossesse peut parfois être éprouvant physiquement, vous en avez déjà parcouru la moitié ! Pour devenir incollable sur la 7e semaine de grossesse, suivez le guide, on vous raconte tout en détail !

 

Comment est le ventre à 7 semaines de grossesse ?

Enceinte de 7 semaines, vous êtes probablement déjà excitée à l’idée de voir votre ventre s’arrondir. Patience, il vous faudra encore attendre quelques semaines avant d’observer la « courbe du bonheur ». Néanmoins, vous avez déjà pu constater que votre ventre est gonflé et tendu. Ce phénomène est dû à l’augmentation de volume de l’utérus, mais aussi au système digestif qui se déplace pour laisser peu à peu place au bébé. Le ventre devrait devenir bien rond vers la fin du premier trimestre, voire au cours du deuxième pour certaines futures mamans.

Si vous avez déjà du mal à fermer vos pantalons, vous pouvez commencer à porter des vêtements de grossesse qui ne comprimeront pas le ventre et s’adapteront à votre nouvelle silhouette.

 

Quels symptômes à 7 semaines de grossesse ?

Dès le premier mois de grossesse, les symptômes de grossesse viennent rythmer le quotidien de la femme enceinte. Si certaines semblent toutefois épargnées par ces petits maux, d’autres futures mamans vivent des semaines compliquées.

Les nausées

La plupart des futures mamans ressentiront au moins des nausées matinales au cours du premier trimestre de grossesse, mais vous pouvez tout à fait faire partie des chanceuses qui ont la chance d’y échapper ! Dans de rares cas, les nausées peuvent s’étendre à toute la grossesse.

Pour éviter les nausées à 7 semaines de grossesse, voici nos petites astuces :

  • Buvez de l’eau gazeuse : ses bulles favorisent la digestion et limitent les brûlures d’estomac.
  • Consommez des infusions de gingembre : cette plante améliore le confort digestif et protège l’estomac.
  • Mangez une biscotte ou un biscuit sec au réveil, avant même de vous lever : le fait de ne pas avoir le ventre vide vous évitera d’avoir des nausées.

Les vomissements

En plus des nausées, les vomissements sont fréquents chez les femmes enceintes de 7 semaines. Le plus souvent, des odeurs prononcées ou l’ingestion d’un aliment peuvent les favoriser. Toutefois, dans certains cas, les vomissements peuvent intervenir tout au long de la journée et même la nuit. Lorsqu’ils sont très importants, on parle d’hyperémèse gravidique. Si cette pathologie de début de grossesse n’affecte en rien le bon déroulement de la grossesse ni le développement du bébé, elle nécessite tout de même une prise en charge médicale de la future maman. En présence d’une perte de poids de plusieurs kilos, une hospitalisation de plusieurs jours ou semaines est requise afin de pouvoir alimenter la femme enceinte par perfusion.

Les douleurs à la poitrine

Vos seins sont tendus et gonflés ? Pas d’inquiétude, cela est tout à fait normal au cours du 2e mois de grossesse ! Votre poitrine se prépare petit à petit en vue d’un potentiel allaitement à la naissance de bébé.

Les douleurs dans le bas-ventre

Voilà un signe de grossesse qui inquiète particulièrement les futures mamans : les douleurs au ventre. Souvent associées à un risque de fausse couche, ces douleurs sont en réalité bénignes. L’utérus étant un muscle, il est suspendu au sein du bassin par des ligaments. Comme il ne cesse de gagner en volume, il force les ligaments à s’étirer au maximum : dès lors, des tiraillements ou des douleurs modérées, comme celles des règles, peuvent apparaître.

La fatigue

Ressentie de manière plus ou moins intense par les futures mamans au cours du premier trimestre de grossesse, la fatigue est un symptôme fréquent au cours de la 7e semaine de grossesse. Vous tombez de fatigue partout et à n’importe quel moment de la journée ? Cela s’explique en partie par la production d’hormones de grossesse, mais également par une hyperactivité de l’organisme qui s’active deux fois plus au cours de ces neuf mois.

Pour éviter de vous sentir épuisée, écoutez-vous ! N’hésitez pas à faire des siestes ou à vous coucher plus tôt afin de récupérer un peu de sommeil. Patience, le second trimestre de grossesse est réputé pour son regain d’énergie qui donne la pêche à toutes les futures mamans !

 

Quand diminue le risque de fausse couche ?

Fortement redoutée par toutes les femmes enceintes, la fausse couche reste pourtant relativement fréquente. Le plus souvent, elle est due à une anomalie chromosomique de l’embryon qui entraîne une interruption de son développement. Cette erreur de transmission génétique survenue au cours de la fécondation reste fortuite et n’a donc aucune raison d’affecter les grossesses suivantes. À partir de deux ou trois fausses couches, il est toutefois recommandé de réaliser un bilan gynécologique afin de déceler une quelconque anomalie chez la future maman.

La majorité des fausses couches surviennent au cours du premier trimestre de grossesse, avec un pic autour de la 9e semaine. Le risque de fausse couche commence à diminuer de manière significative dès la fin de premier trimestre, vers la 12e semaine de grossesse. Rien d’étonnant donc si la plupart des femmes enceintes choisissent ce moment pour annoncer la bonne nouvelle à leur entourage.

 

Quels sont les signes de grossesse de 2 mois ?

Si vous pensez être enceinte, mais que votre grossesse n’est pas encore confirmée, impossible de passer à côté des petits signes de grossesse au cours du 2e mois !

Voici un petit récapitulatif des signes qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

  • absence de règles
  • nausées
  • vomissements
  • fatigue
  • douleurs dans le bas-ventre
  • modification de l’appétit
  • hypersalivation

Pour confirmer votre grossesse, seul un bilan sanguin avec dosage de l’hormone béta-HCG est indiqué. Cette prise de sang permet de détecter une grossesse ainsi que d’évaluer le nombre de semaines depuis lesquelles elle a commencé. Cet examen doit être prescrit par un médecin via une ordonnance afin que vous puissiez vous rendre au sein d’un laboratoire d’analyses médicales.

Si les tests de grossesse urinaires sont de plus en plus fiables, des faux positifs et des faux négatifs sont toujours possibles. En cas de test urinaire positif, la grossesse devra être confirmée par bilan sanguin.

La 7e semaine de grossesse, un cap de plus à franchir pour la future maman ! Au cours de ce deuxième mois, les symptômes sont généralement plus importants. Pas de panique, ils devraient commencer à s’estomper au fil des prochaines semaines, pour finir par disparaître dès le début du deuxième trimestre. En attendant, pensez à ralentir le rythme pour garder des forces !