4 conseils pour allaiter en été

Stillen_Ernährung

Pfiou avec cette chaleur, vos souvenirs remontent, vous ressentez tout l’inconfort enduré lorsque vous étiez enceinte en plein été. Certes Bébé est sorti, certes vous avez un peu dégonflé du ventre, mais vos seins ont tout de même enflé, tout le reste aussi d’ailleurs. Avec la chaleur, vous le sentez bien. En plus vous angoissez un peu pour Bébé, avec cette chaleur. Commen va-t-il la supporter ? Poursuivez votre lecture : on vous aide à garder votre sang-froid avec des astuces pour allaiter et profiter de l’été.

1- La fraîcheur tu chercheras

La fraîcheur pour Bébé, déjà, mais en réalité pour vous aussi, tant vous supportez moins bien la chaleur avec vos seins-pastèques.

Il conviendra en effet de limiter les efforts de Bébé en essayant de lui ménager une place aux endroits les plus frais. La place d’un bébé n’est pas sous le cagnard. Si malheureusement votre maison, même rideaux tirés et volets fermés, peine à garder un semblant de fraîcheur, ruser avec un ventilateur ou, plus simplement, avec un brumisateur ou un gant de toilette mouillé comme nos grands-mères.

Vous êtes à l’hôtel et bénéficiez de la clim pour les vacances ? Quelle chance, ne vous en privez pas. Bébé n’a pas encore une conscience écologique suffisamment développée pour discuter de ce sujet là avec vous de toute façon. En attendant, il appréciera le minimum de ventilation et une température idéalement avec un écart de 5° par rapport à l’extérieur.

2- Plouf : vive les vacances

Quel délice, votre résidence de vacances dispose d’une piscine. En plus du cadre toujours agréable qu’offre une piscine, elle va être bien utile en cas de canicule. Elle vous fait de l’oeil, succombez ! L’eau fraîche va avoir un effet décongestionnant. Fermez les yeux, vous pourriez vous prendre pour une sirène. Vraiment, profitez sans hésitation de cet agréable extra pendant vos vacances. Essayez éventuellement d’en faire profiter Bébé à petite dose, en le baignant dans vos bras. Avant un an, de toute façon, aucun brassard ou bouée ne sont à leur taille. S’il pleure et qu’il n’aime pas encore l’eau : pas de panique, ça peut changer.

En sortant, veillez à bien vous rincer pour vous débarrasser de tous les produits traitant la piscine. Votre peau et celle de Bébé vous diront merci.

3- Besoin dair : une garde-robe adaptée

Que vous ayez retrouvé votre ligne d’avant grossesse ou non, on ne peut que vous conseiller d’opter pour des vêtements amples, afin de vous sentir au mieux en plein canicule. Que l’air puisse circuler sur votre corps ! Vos robes – même larges – de l’été dernier ne sont pas forcément idéales pour allaiter, vous vous en doutez. Pour autant, pas la peine de sacrifier votre look. Un bon combo nous semble être : une jupe ou un short court et pas trop serré (pas celui que vous avez créé en coupant votre paire de jeans il y a 3 ans) avec un débardeur ample. Ce look nous semble le meilleur combo pour dégainer facilement sans s’affairer à se déshabiller. Ajoutez un accessoire comme un foulard dans les cheveux et vous avez le meilleur style de la place.

Par cette chaleur, limitons nos efforts au profit de notre confort et de celui de Bébé. La tétée devient un service plus rapide pour Bébé comme pour sa maman. D’autant qu’avec cette chaleur, vous allez adopter le rythme de l’été : on picore de plus petites quantités, la chaleur inhibant légèrement la faim.

4- Boire : essentiel pour Bébé et sa maman

Pour produire du lait, vous le savez, il faut boire, car le lait maternel est constitué à 87,5% d’eau. Sans compter que, même si vous êtes une princesse, une reine même pour votre Bébé, vous transpirez comme tout le monde quand l’été vient avec sa canicule. Donc buvez, buvez, buvez !

Buvez de l’eau, mangez des fruits, prenez un sorbet de temps en temps si ça vous plaît, mais soyez attentive à votre niveau d’hydratation. Cela signifie ne pas attendre d’avoir soif pour dégommer la bouteille d’eau, mais boire plutôt quelques gorgées toutes les heures ou toutes les demi-heures.

En revanche, pour Bébé, c’est du lait les tout premiers mois. Quand la diversification est vraiment entamée, à partir de 6 mois donc, vous pouvez lui donner de l’eau en biberon ou dans une timbale. Avant cet âge, les pédiatres recommandent de séquencer davantage les tétées, pour l’hydrater en continu. Si vous allaitez et que vous voulez continuer, résistez à la tentation du biberon d’eau, au risque qu’il ne veuille moins du sein après. Si c’était le cas, vous seriez contrainte de changer votre organisation, ce qui n’est pas quelque chose qu’il est optimal de devoir faire en vacances : il n’est pas dit que vous ayez pris votre tire-lait si vous n’avez pas l’habitude d’en utiliser un. Donc, si possible, ne donnez pas d’eau au bébé de moins de 6 mois, mais préférez augmenter la fréquence des tétées.

Bref, restez au frais mais profitez et sirotez régulièrement. C’est l’été : amusez-vous tous !