Appréhendez votre 36e semaine de grossesse en toute sérénité

36 semaines de grossesse

Après de longs mois d’attente, vous voilà désormais arrivée à votre 36e semaine de grossesse. Même si le troisième trimestre est déjà bien engagé, la fin de la cohabitation n’est pas encore prévue avant quelques semaines. À quoi ressemble le fœtus à 36 semaines de grossesse et que se passe-t-il à ce stade du côté de la maman ? Lisez attentivement notre dossier spécial pour le découvrir.

Comment est le bébé à 36 semaines de grossesse ?

À 36 semaines de grossesse, soit 38 semaines d’aménorrhée (SA = semaines écoulées depuis le début des dernières menstruations), votre bébé mesure environ 45 cm pour un peu moins de 3 kilos : il a désormais l’aspect d’un nouveau-né. Durant cette deuxième semaine du neuvième mois de grossesse, presque tous les organes du fœtus fonctionnent normalement. Seuls le cerveau et les poumons continuent peu à peu leur maturation. Si bébé est en théorie prêt à sortir, il profite de ces derniers instants pour prendre du poids avant sa naissance, jusqu’à 250 grammes par semaine ! Le lanugo (petit duvet) qui le recouvrait jusqu’ici a disparu pour laisser place à une peau douce et rosée. Sa régulation thermique est assurée grâce à des réserves graisseuses suffisantes. Bébé commence à sérieusement manquer de place dans l’utérus : il bouge beaucoup et ses petits coups de pied sont de plus en plus précis et francs. Il est toutefois possible que le fœtus bouge beaucoup moins, car le niveau de liquide amniotique diminue. Si cela reste une situation tout à fait normale, n’hésitez pas à contacter votre maternité en cas d’inquiétude.

La 36e semaine de grossesse du côté de la maman

Cette semaine de grossesse vous rapproche chaque jour un peu plus de la rencontre tant attendue avec votre bébé. À ce stade, la joie et l’excitation commencent à se mêler au stress et à la peur de l’accouchement. Pas d’inquiétude, ressentir ces sentiments contradictoires est tout à fait normal. Ces petits doutes et contrariétés peuvent néanmoins provoquer des insomnies, fréquentes au cours du neuvième mois de grossesse. Vous pouvez ressentir une immense fatigue au cours de cette semaine, profitez de chaque instant de calme pour vous reposer et n’hésitez pas à faire des siestes. Vous semblez prendre quelques kilos de plus en peu de temps ? La prise de poids en fin de grossesse est normale et permet à l’organisme de faire des réserves en vue d’un potentiel allaitement. D’ailleurs, vos seins sont tendus et du colostrum (liquide jaunâtre) peut commencer à s’écouler afin de préparer la lactation. Les contractions se font de plus en plus présentes, car elles préparent le corps à l’accouchement. Cependant, elles n’annoncent le travail que lorsqu’elles sont douloureuses et régulières, sans s’arrêter. Avec ce ventre rond et proéminent, il est normal que vous vous sentiez lourde et gauche : patience, la rencontre tant attendue approche à grands pas !

Peut-on accoucher sans risque à 36 semaines de grossesse ?

S’il venait à naître avant terme, bébé ne serait plus considéré comme prématuré dès la 35e semaine de grossesse, soit 37 semaines d’aménorrhée. Le fœtus peut donc en principe arriver sans aucun risque à 36 semaines de grossesse. À ce stade, bébé peut arriver quand il le souhaite. Toutefois, si une grossesse dure neuf mois, cela n’est pas pour rien : bébé profite de ces dernières semaines pour peaufiner son apparence et prendre encore un peu de poids : ne soyez donc pas trop pressée d’accoucher !

Si la plupart des enfants nés à 36 semaines de grossesse semblent s’adapter parfaitement à leur nouvel environnement, certains bébés ont quant à eux besoin de plus de temps pour se remettre de leur venue au monde plus précoce. Dans ce cas, ils effectuent un court séjour en service de néonatalogie afin d’être surveillés de près si besoin, avant de pouvoir enfin rentrer à la maison.

36 semaines de grossesse et urgences : quand consulter ?

Même si le neuvième mois n’est pas encore terminé, certains symptômes peuvent d’ores et déjà annoncer un accouchement imminent ou encore une situation d’urgence pour le fœtus comme pour la maman. Voici une liste non exhaustive des signes qui doivent vous inciter à contacter rapidement votre maternité :

  • perte du bouchon muqueux ;
  • contractions régulières et douloureuses ;
  • fissure ou rupture franche de la poche des eaux ;
  • cessation des mouvements du bébé ;
  • écoulement vaginal sanguinolent ;
  • pertes vaginales verdâtres ou malodorantes ;
  • fièvre ;
  • hypertension ;
  • perte de connaissance.

Au moindre doute, n’hésitez pas à téléphoner à votre maternité pour poser toutes vos questions ou à vous y rendre pour un petit contrôle. Mieux vaut prévenir que guérir.

Ces signes n’annoncent pas tous une situation urgente, mais ils peuvent impliquer une surveillance accrue de la femme enceinte afin d’éviter tout risque de complication. En cas de souffrance maternelle ou fœtale, l’équipe obstétrique peut décider de déclencher l’accouchement, le risque de prématurité étant écarté.

Je suis enceinte, quelles démarches effectuer lors de la 36e semaine de grossesse ?

C’est au cours de cette semaine qu’aura lieu votre dernière visite prénatale. Votre sage-femme ou votre gynécologue vérifieront que votre enfant se développe correctement et qu’il est bien retourné la tête en bas. Le cas échéant, le médecin peut vous proposer une VME (version par manœuvres externes) afin d’aider bébé à se placer correctement. Si votre bassin semble trop étroit, votre médecin vous prescrira une radiopelvimétrie afin de voir si un accouchement par voir basse est possible ou si la césarienne doit être envisagée. En présence de nombreuses contractions, la mise en place d’un monitoring à la fréquence de surveillance décidée par la sage-femme est possible. Vous poursuivez les séances de préparation à la naissance avec une sage-femme afin d’être incollable sur l’accouchement et cette nouvelle étape de maternité qui se profile. À 36 semaines de grossesse, le départ à la maternité est imminent ! Si ce n’est pas encore fait, songez à boucler votre valise de maternité avec vos affaires et celles de bébé. N’oubliez pas de préparer votre dossier obstétrical ainsi que tous les documents (médicaux ou non) nécessaires.

La 36e semaine marque un vrai tournant dans le déroulement de la grossesse. À partir de maintenant, bébé peut arriver quand il le veut, en éliminant tout risque de prématurité : enfin une bonne nouvelle ! De votre côté, profitez de ces quelques moments de répit pour vous reposer et préparer la venue au monde de votre enfant. Prête pour la rencontre de votre vie ?