25e semaine de grossesse, le guide complet

25 semaine de grossesse

Vous voilà arrivée à la 25e semaine de grossesse et vous entrez désormais dans votre dernier trimestre. Votre tout-petit poursuit son développement à son propre rythme et quelques changements sont également à prévoir de votre côté. À quoi ressemble bébé à 27 SA et que doit faire la future maman à ce stade de la grossesse ? Lisez attentivement notre guide complet pour tout savoir sur le sujet.

Comment est le fœtus en cette 25e semaine de grossesse ?

 

Le début de la 25e semaine de grossesse, soit 27 semaines d’aménorrhée, annonce bientôt la fin du 6e mois. À ce stade, bébé mesure environ 32 cm pour 750 g et son périmètre crânien est de 7 cm. Le fœtus ne cesse, désormais, de se manifester par de petits coups : grâce à son système nerveux qui se développe, ses mouvements de plus en plus précis et francs. Son sens du toucher s’affine : bébé fait de nouvelles découvertes au contact de la paroi de l’utérus ou du liquide amniotique. Il commence à mettre en place un cycle de sommeil et de veille. Il alterne ces différentes phases, mais continue de dormir pendant 18 à 20 heures par jour ! Il peut maintenant ouvrir ses yeux, mais sa fonction oculaire n’est pas encore optimale.

Son aspect physique continue de se modifier à 27 SA, le phénomène de kératinisation commence à colorer sa peau, jusqu’ici translucide. La surface de la peau continue de se recouvrir de vernix caseosa, une substance blanchâtre qui la protège du liquide amniotique.

Autre changement et non des moindres : le début de la synthèse du surfactant. Cette substance commence à être produite dès la 25e semaine de grossesse par les poumons et permet aux alvéoles de se dilater correctement lors de la respiration.

Le système nerveux poursuit son développement, notamment grâce aux connexions neuronales : c’est un véritable réseau qui se met en place ! Du côté des petits garçons, les testicules commencent leur descente dans le scrotum. Nouveauté : à 27 SA, bébé est désormais capable de pleurer !

Quelles transformations pour le corps de la maman à 27 SA ?

 

À 27 semaines d’aménorrhée, les variations hormonales peuvent donner lieu à de petites sautes d’humeur. Ne vous étonnez pas si vous passez du rire aux larmes en quelques secondes. Toutefois, ces mêmes hormones vous offrent une belle peau, des ongles plus forts et des cheveux plus brillants, profitez-en ! Votre ventre continue de s’arrondir et si vous parveniez à dissimuler votre grossesse jusque-là, il n’y a désormais plus de place au doute. L’utérus augmente encore de volume, entraînant des brûlures d’estomac et des remontées acides. Pour les soulager, pensez à boire de l’eau gazeuse ou votre médecin peut vous prescrire un traitement adapté à la grossesse. Cette fin du deuxième trimestre de grossesse marque souvent l’apparition d’une anémie chez la future maman. Un bilan sanguin permettra de détecter d’éventuelles carences en fer et votre médecin pourra vous supplémenter si nécessaire.

Faut-il changer ses habitudes alimentaires dès aujourd’hui ?

 

Durant la grossesse, bébé est nourri par l’intermédiaire du placenta. C’est ce dernier qui se charge de lui transmettre tous les nutriments nécessaires à son bon développement. La qualité de l’alimentation de la future maman a donc un impact direct sur l’alimentation du fœtus. Si ce n’est déjà fait, il n’est pas trop tard pour commencer à adopter, dès aujourd’hui, une alimentation saine et variée. En plus d’aider bébé à bien se développer, vous limiterez ainsi la prise de poids en fin de grossesse. Commencez par éliminer tous les produits industriels et trop transformés de vos placards pour les remplacer par des alternatives plus saines.

Voici une liste d’aliments à privilégier durant la grossesse :

  • Les fruits et légumes frais : sources de fibres et de vitamines, ils se consomment crus en salade ou en jus ou cuits à la vapeur pour conserver leurs propriétés nutritives. Consommez-en au moins cinq portions par jour.
  • Les céréales complètes : sources de fibres, elles possèdent un indice glycémique bas. À consommer à chaque repas et à adapter à votre appétit.
  • Le calcium : lait, yaourt ou fromage, consommer du calcium est essentiel pour le maintien de vos os et la construction du squelette de bébé. À consommer trois fois par jour.
  • Les protéines : viandes, poissons ou œufs, variez les sources de protéines indispensables à bébé. À consommer une à deux fois par jour.

En plus de prendre soin de votre alimentation, veillez à bien vous hydrater en buvant au moins 1,5 l d’eau par jour. En l’absence de contre-indication médicale de la part de votre sage-femme ou de votre gynécologue, vous pouvez poursuivre une activité physique à ce stade de la grossesse. Si certains sports sont à proscrire, comme la course à pied ou le vélo, d’autres disciplines plus douces sont adaptées à la grossesse : marche, natation, yoga, vélo elliptique…

Enceinte, pas question, en revanche, de vous priver et de vous lancer dans un régime draconien sous peine d’avoir des carences. Le respect des règles hygiéno-diététiques devrait vous permettre de garder la forme, et les kilos de grossesse disparaîtront à l’arrivée de bébé.

25e semaine de grossesse, quelles démarches ?

 

La 25e semaine de grossesse correspond au 6e mois de grossesse. À ce stade a lieu la 4e visite prénatale obligatoire. Votre sage-femme ou votre gynécologue réalise cette visite qui consiste en un examen clinique et gynécologique, afin d’évaluer l’état de santé général de la maman et le bon déroulement de la grossesse. Le cœur du bébé est écouté pour en vérifier les battements. Comme chaque mois depuis le début de votre grossesse, vous aurez droit, cette semaine, à un nouveau bilan sanguin et urinaire au laboratoire. À cette occasion, vérifiez que vous avez bien en votre possession votre carte de groupe sanguin. Elle sera nécessaire pour l’accouchement en cas de complication. Vous pouvez d’ores et déjà commencer à préparer la venue de votre petit en effectuant des achats de puériculture. Vous pouvez également prendre un peu d’avance et préparer la valise de maternité, au cas où bébé arriverait un peu plus tôt que prévu. On n’est jamais trop prévoyant !

Cette 25e semaine de grossesse marque la fin du deuxième trimestre de grossesse. Il ne vous reste maintenant plus que quelques mois à patienter avant de faire la rencontre de votre vie ! Toutefois, ne soyez pas trop pressée de rencontrer votre tout-petit : à 27 semaines d’aménorrhée, bébé n’est pas encore sorti de la prématurité et n’est donc pas tout à fait prêt à sortir !