La 16e semaine de grossesse

15 semaines de grossesse

La 16e semaine de grossesse, soit la 18e semaine d’aménorrhée, ressemble beaucoup à la précédente, et tant mieux ! En ce milieu de 4e mois, vous êtes toujours rayonnante et en pleine forme. De son côté, bébé évolue toujours un peu plus et continue de s’entraîner à faire de nouveaux gestes. Quelques légers désagréments liés à la grossesse sont présents, mais rien qui puisse vraiment perturber votre moral. Cette semaine correspond au moment idéal pour effectuer les démarches en vue de l’arrivée de bébé.

Où en est bébé ?

 

Ses traits se précisent et ses capacités évoluent

Bébé a pris un peu de poids et a grandi de quelques centimètres, il fait maintenant environ 18 cm pour 150 g. Il est encore minuscule, pourtant ses futurs traits de nourrisson sont déjà bien en place. Son front, ses lèvres, ses yeux et son nez sont quasiment formés et laissent entrevoir son petit visage. Durant cette période, bébé s’entraîne à coordonner ses mouvements et il est particulièrement actif. Il fait des pirouettes dans votre ventre, réalise des flexions avec ses jambes, remue la tête et étend ses bras. Il bouge beaucoup, mais il est encore difficile de vous en apercevoir. Toutefois, avec un peu d’attention, il n’est pas impossible de ressentir quelques petits mouvements. Côté fonctionnel, ses intestins, qui étaient jusque-là inaptes, fonctionnent maintenant plutôt bien et remplissent leurs fonctions. Par ailleurs, ses toutes premières empreintes digitales font leur apparition et le transforment en un individu unique.

Le lanugo apparaît

Au cours de la 16e semaine de grossesse, le lanugo va commencer à recouvrir le fœtus. Il s’agit de poils clairs et fins qui vont s’installer sur des zones du corps de bébé afin de protéger sa peau du liquide amniotique. Le lanugo recouvre de nombreuses parties du corps de votre bébé : le dos, les épaules, les bras et le visage. Cependant, il n’apparaît jamais sur la plante des pieds ou sur la paume des mains. Le lanugo a aussi pour rôle de protéger votre enfant au moment de sa naissance et lors de ses premiers jours. Il joue le rôle de barrière contre les potentiels « agresseurs » environnants comme la poussière.

Où en est la maman à la 16e semaine de grossesse ?

 

En forme malgré quelques désagréments

C’est indéniable, vous êtes pleine d’énergie, resplendissante et de bonne humeur ! Cependant, de petits désagréments persistent. Votre transit est mis à mal en raison de l’utérus qui prend du volume et de la place sur vos intestins. La constipation s’invite souvent pendant cette période, c’est pourquoi vous devez faire attention à votre alimentation. Buvez et consommez des fibres !

Vous pouvez également ressentir quelques contractions indolores. Ces fausses contractions peuvent être légèrement désagréables, mais ne présentent aucun danger et sont tout à fait normales. Pour les soulager, essayez de vous allonger ou de prendre un bain en veillant à ce que la température de l’eau ne soit pas trop chaude pour le fœtus. Les troubles urinaires sont aussi de la partie et, hélas, les mictions pressantes et fréquentes sont inévitables. Surveillez les éventuelles apparitions d’infections urinaires ou de mycoses. Enfin, durant cette 16e semaine, vous pourriez également être sujette à des essoufflements, des bouffées de chaleur et une hypersudation dus aux hormones et à la prise de poids.

Un charmant arrondi

La prise de poids s’accélère à partir du 4e mois de grossesse. Vous allez vous arrondir au niveau du ventre, des hanches et parfois des fesses. Vos joues vont aussi gagner légèrement en volume. En principe, vous ne devriez pas prendre plus de 12 kg pendant votre grossesse. En maintenant une alimentation équilibrée sans céder aux grignotages, la prise de poids sera tout à fait raisonnable et facile à perdre par la suite. Pensez à bouger, marcher et éventuellement nager (toujours en douceur). Dans tous les cas, ne réduisez surtout pas votre apport alimentaire dans le but d’éviter la prise de kilos. Celle-ci est normale et nécessaire tant qu’elle n’excède pas 16 kg. Vous restreindre provoquerait des carences et bébé finirait par puiser sa nourriture dans vos propres réserves. Ces carences pourraient entraîner de la fatigue et des soucis dentaires. Si vous souhaitez allaiter votre enfant à sa naissance, la prise de poids sera d’autant plus indispensable.

Examens à prévoir et to do list

 

La seconde visite prénatale et la deuxième échographie de grossesse

Si vous ne l’avez pas faite pendant la 15e semaine de grossesse, il est temps d’effectuer votre deuxième visite prénatale obligatoire. Le médecin vérifiera que tout est en ordre du côté de bébé et du vôtre. Des analyses sanguines vous seront prescrites pour vérifier que vous allez bien. Le médecin suivra également votre prise de poids et pourra vous conseiller afin de réduire vos soucis divers durant la grossesse. Des contractions trop nombreuses pourraient l’amener à vous demander une mise au repos totale. Il pourra aussi vous prescrire du fer sous forme de compléments alimentaires si vous êtes anémiée.

Vous avez encore quelques semaines devant vous, mais pensez aussi à prendre rendez-vous pour votre seconde échographie. Celle-ci permettra de déceler d’éventuelles anomalies chez le fœtus et de savoir s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon.

Réfléchissez au prénom de bébé

Cette semaine étant calme et remplie de bonne humeur, pourquoi ne pas réfléchir avec le papa au prénom de votre enfant ? Il n’est pas évident de trouver le nom parfait, mais choisissez celui qui vous plaît sans vous fier aux avis des gens qui vous entourent. Procédez par élimination en dressant une liste pour faire votre choix parmi un nombre réduit de prénoms. Dans tous les cas, la décision n’est pas à prendre à la légère, alors prenez votre temps !

Penser au mode d’allaitement

Cette semaine étant calme, vous allez pouvoir réfléchir tranquillement au mode d’allaitement. Sachez qu’il n’y a aucune mauvaise décision, le choix vous appartient et repose sur plusieurs critères qui vous seront propres. Si vous souhaitez allaiter votre enfant, le lait maternel renforcera son organisme contre les microbes, les allergies, les risques de diabète et d’obésité. Si vous ne souhaitez pas l’allaiter pour des raisons personnelles, il existe de bons laits de substitution. Demandez conseil à votre pédiatre qui vous indiquera lequel choisir. Notez aussi que des contre-indications à l’allaitement existent si la mère souffre de certains problèmes de santé (insuffisance cardiaque, maladies graves…) ou que bébé est atteint de galactosémie.

Cette 16e semaine de grossesse est encore placée sous le signe de la bonne humeur malgré quelques petits désagréments. Bébé grandit tranquillement et c’est la période idéale pour prévoir des rendez-vous et vous projeter dans l’avenir.