Alerte, la couche de mon enfant déborde la nuit !

Cet article est aussi disponible en : Deutsch (Allemand)

La fin de la journée est arrivée, il est désormais temps de se détendre. Votre petite merveille est au lit depuis plusieurs heures et dort à poings fermés. Vous pensez à ce repos bien mérité, vous êtes à deux doigts de vous assoupir sur le canapé quand soudain, des cris. La couche qui fuit, encore. Vous ne comprenez pas, vous aviez pourtant tout bien fait ! Comment est-ce possible ? Que s’est-il donc passé ? On vous explique les 3 sources de débordements (et de grand stress) d’une couche !

Problème de mise en place

Pour éviter ces moments de grande solitude sur la table à langer, prenez votre temps ! Prenez le temps de bien remonter la couche sur le ventre de bébé, serrez les scotchs, vérifiez les bâillements et parez à toute surprise. Voici quelques astuces pour bien positionner la couche et faire en sorte que votre enfant reste au sec ! Une fois la couche sur le joli derrière de votre tout-petit, vérifiez bien qu’elle n’est pas pliée ! Assurez-vous que les collerettes qui entourent les cuisses sont bien positionnées. Pour être bien sûr, passez le doigt le long de la couche pour bien les repositionner. Ces collerettes sont vos alliées dans cette lutte contre les fuites, ne les oubliez pas !

Pipi et caca : the usual suspects

Pas bien ragoûtant, convenons-en, mais ce sont des choses qui arrivent. Dans les deux cas, il faut vous armer de patience et probablement devenir champion du monde d’apnée (on vous conseille Le Grand Bleu, très bon film sur le sujet). Ce genre de réjouissances nocturnes, diurnes pour les plus chanceux d’entre vous, est le lot de bien des parents. Ces débordements sont principalement causés par le régime alimentaire de votre bébé, et pour cause… Bébé mange liquide, son caca l’est donc tout autant ! Mais ne désespérez pas ! La tranquillité pointe le bout de son nez avec la diversification alimentaire. 

Les fuites : un problème de taille

Sachez qu’une fuite, sauf dans des cas très spécifiques de diarrhée (l’ennemi public n°1), est souvent révélatrice d’un problème de taille ! Il se pourrait que la taille de la couche de votre enfant ne soit pas (ou plus) adaptée. Pour pallier ce petit désagrément, on vous recommande de passer à la taille supérieure. Normalement, tout devrait rentrer dans l’ordre prochainement. Et si jamais ce n’était pas le cas, il existe toujours la solution de la couche de protection, qui réglera définitivement le problème !