Passer du sein au biberon : les bonnes pratiques !

sein_au_biberon

Que ce soit pour préparer la reprise du travail, parce que vous sortez ce soir ou par choix personnel, voici quelques astuces pour passer du sein au biberon : une étape importante.

1. Combien de temps prévoir pour passer du sein au biberon ?

Idéalement, si vous pouvez avoir 3 semaines devant vous pour faire une transition en douceur, c’est le top !

En effet, vous allez remplacer les tétées par des biberons de façon progressive et non imposer un régime 100% biberon du jour au lendemain.

Vous-même avez eu besoin de quelques entraînements avant de maîtriser l’art de manger avec des baguettes lorsque vous commandiez des sushis, non ? Eh bien dites vous que c’est un peu pareil pour Bébé.

D’une part, le débit est plus rapide au biberon que par le sein, il faut donc qu’il s’habitue à ce nouveau rythme de déglutition. Mais surtout son estomac va devoir, lui aussi, s’adapter pour une mise en digestion plus rapide.

D’autre part, le contact n’est pas le même. Évidemment : on passe de la peau douce de Maman à celle d’une tétine synthétique… Bébé s’en rendra évidemment compte, laissez-lui le temps de s’habituer et laissez-vous, ensemble, le temps aussi de trouver le bon modèle.

sein_au_biberon

Y a-t-il un calendrier optimal pour remplacer les tétées par un biberon ? 

Idéalement, vous commencerez par remplacer la tétée de l’après-midi. C’est l’une des plus faciles : Bébé a généralement faim, sans être non plus affamé comme pour la première tétée de la journée. De plus, à ce moment de la journée, il est souvent détendu car il vient de faire une petite sieste.

Puis vous remplacerez la tétée de la fin de matinée, du soir, du midi et enfin celle du matin.

Progressivement aussi, vous intégrerez le lait infantile, en fonction de la capacité d’adaptation de Bébé, mais aussi bien sûr de vos seins. Il faut leur laisser le temps de s’habituer à leur nouveau rythme aussi. Les tétées du matin et du soir sont les plus difficiles à supprimer, pour Bébé comme pour vous-même, car il s’agit des tétées les plus abondantes.

2. Quelles astuces pour réussir le passage au biberon ?

Si possible, vous aurez pris le temps de faire la transition sur plusieurs semaines, en particulier si votre enfant doit prochainement commencer à être gardé. On connaît des bébés qui ont été malins au point de réussir à faire demander par leur toute nouvelle crèche que leur mère revienne à chaque repas…

Pour vous éviter cet aménagement compliqué, ces bonnes pratiques devraient vous permettre de réussir avec brio cette étape.

  • Tirez votre lait pour le mettre dans le biberon si c’est possible.

Ne lui imposez pas une révolution totale. Changement de goût et de contenant en même temps, ça risque d’être un peu difficile de lui faire accepter ça.

Vous pourrez louer un tire-lait pour quelques euros par semaine. Selon certaines conditions, sa location est prise en charge par la sécurité sociale. Dans tous les cas, même si vous ne respectiez pas les critères de prise en charge, le prix de la location est assez proche du prix du lait en poudre. Abordable donc.

  • Choisissez un biberon adapté 

La transition sera réussie d’autant plus rapidement si vous avez le bon biberon.

Le biberon idéal sera adopté par Bébé pour ses qualités sensorielles. Vous le savez, Bébé est très réceptif via le toucher, l’odorat et le goût notamment. Sa peau est bien plus réactive que celle d’un adulte. Et sa vue étant en plein développement, il s’appuie d’autant plus sur ses autres sens.

elhee

Son biberon idéal aura donc une texture souple et douce, pour se rapprocher le plus possible de la

peau de sa maman.

On vous imagine toucher les biberons pour faire le test. Vous avez raison : la douceur de son doudou est capitale, celle de son biberon l’est tout autant.

Notre coup de coeur va aux biberons Élhee. Leur toucher, tout d’abord, va séduire Bébé, car il est souple comme le sein de sa maman (enfin il s’en approche le plus possible) et sa forme ronde – qui lui rappellera là encore celle du sein dont il a l’habitude – donne au biberon un autre point de rassurance pour Bébé.
Vous verrez, il y a fort à parier qu’il le prendra instinctivement dans ses petites mains. D’ailleurs, chez Élhee on l’appelle le Bib’Rond.

Aussi, ce biberon est 100% sain, car il est en silicone et ne dégage aucune substance volatile susceptible d’être nocive. Made in France, son design – en plus d’être adopté par Bébé – a le bénéfice d’être simplement beau. Ça change du biberon bariolé et triangulaire dont d’ailleurs même Bébé ne veut pas.

La tétine, spécialement anticolique, l’aidera à digérer son nouveau lait.

  • Un environnement favorable : le calme 

En tant que mère, vous ferez en sorte de lui proposer son biberon dans la même position que lorsque vous lui donnez le sein, mais dans une autre pièce si possible. Changer de pièce va participer à l’événement et peut l’aider à prendre en main plus rapidement son nouveau jouet.

Vous tiendrez Bébé à l’horizontale et proche de vous, le petit malin sentira votre odeur, laquelle va le rassurer. Il est possible qu’il cherche tout de même à retrouver votre sein. Si c’est le cas, demandez à son papa ou ses grands-parents, par exemple, de lui donner le biberon.

Soyez tout particulièrement au calme, sans trop de bruit autour, n’hésitez pas à fredonner doucement si vous en avez l’habitude et que vos prestations l’apaisent habituellement.

  • Le bon moment 

C’est celui que vous décidez, qui vous permet de le faire sur plusieurs semaines et idéalement en commençant le weekend. Ainsi, vous pourrez peut-être être deux à mettre en oeuvre ce plan génial.

Si Bébé refuse, n’insistez pas. Attendez le lendemain ou le weekend suivant pour réessayer.

Allez, vivement le weekend prochain, prévoyez d’avoir vos biberons. Si vous avez opté pour Élhee, vous allez en plus adorer les nettoyer.