Erythème fessier et liniment : que faut-il en penser ?

S’il y a bien un produit qui ne doit jamais s’éloigner de la table à langer, c’est bien le liniment. Symbole du change, il s’est installé avec le temps comme un produit de soins indispensable. Formes de la bouteille, senteurs, compositions : il existe bien des variantes pour le liniment destiné au nouveau-né. Mais tous ne se valent pas !

Focus sur ce produit d’hygiène emblématique des premiers mois de votre nourrisson.

Sommaire :

Qu’est-ce que le liniment ?

Une définition simple ? Le liniment est un produit d’hygiène bébé employé au moment du change. Il est utilisé en France depuis plusieurs décennies déjà. Il faut dire que sa composition est très simple, pour ne pas dire basique : un mélange d’eau de chaux et d’huile d’olive. Il protège les petites fesses de bébé tout en favorisant la cicatrisation en cas d’irritations. Le liniment hydrate également la peau de son postérieur, en contact prolongé avec des couches humides. Le liniment prend généralement une couleur jaune pâle, avec une texture plus ou moins liquide en fonction de son procédé de fabrication. Pour l’appliquer, le liniment oléo-calcaire est déposé sur un coton puis étalé sur la zone du change.

Quels sont les bienfaits du liniment ?

Le liniment assure un rôle protecteur contre toutes les attaques dont est victime la zone du siège de votre bébé. Fesses rouges, irritations : le postérieur du nourrisson est fragilisé par le frottement de la couche et des selles.

Il ne s’agit pas d’un nettoyant bébé au sens strict, mais il nourrit la peau et favorise la cicatrisation. Il laisse une fine couche protectrice qui empêche la formation ou le développement de zones douloureuses sur cette partie du corps. Un de ses principaux bénéfices est de freiner l’apparition des érythèmes fessiers, ces inflammations cutanées nées du contact entre la peau et le contenu de sa couche. La composition du liniment forme un produit au PH quasi neutre, en opposition à l’acidité de l’urine. Il soulage la zone du siège ultra-sensible et soumise à bien des agressions.

Comment utiliser le liniment pour bébé ?

C’est très simple. Une fois bébé confortablement allongé sur la table à langer, il suffit d’appliquer une dose de liniment sur un coton que l’on étale sur la partie à nettoyer. Il existe des paquets de cotons carrés très pratiques qui évitent d’avoir à en acheter trop souvent. Généralement, le conditionnement des flacons de liniment dispose d’un bouton-poussoir permettant de conserver une main relativement libre, utile en cas de mouvement rapide de votre bambin.

Attention : il convient de mettre une dose raisonnable de liniment lors du change. Comme pour les gouttelettes d’eau à bien éponger après le bain, laisser sur les fesses de bébé une couche trop épaisse et liquide serait contre-productif.

Erythème et liniment : quand ne plus l’utiliser ?

L’utilisation d’un liniment oléo-calcaire est conseillée pour limiter l’apparition des érythèmes. Toutefois, il n’est pas fait pour soigner ces inflammations cutanées. Il s’agit plutôt d’un geste préventif. Si malgré vos efforts les érythèmes fessiers apparaissent, mieux vaut alors utiliser une crème réparatrice, comme la crème de change, et vous assurer que le délai de change entre deux couches n’est pas trop long. En effet, les soucis de peaux peuvent arriver à cause des couches et d’autres facteurs comme les coliques.

Mais alors, comment soigner un érythème fessier ?

Pour nettoyer les fesses du nouveau-né, on oublie les lingettes et tous produits contenant des lotions. En remplacement, on utilise uniquement de l’eau et un savon le plus naturel possible. Surtout, on essuie bien les fesses après le bain (notamment entre les plis), en tapotant avec une serviette sèche. Il faut prendre le temps pour cette opération, davantage encore en présence d’érythèmes fessiers. En complément du soin apporté au bain, on applique (sur conseils du pédiatre) un crème protectrice type crème pour le change.

Changer plus souvent votre bébé, opter pour des couches respirantes et bien sûr laisser les fesses de bébé respirer favorisent la disparition des érythèmes. Pour sécher ces inflammations, rien de mieux que de mettre bébé nu, les fesses à l’air, même pour un petit moment… mais on le sait, rien de simple à cela !