Comment se passe le 8e mois de grossesse ?

ventre 9 mois de grossesse

Vous êtes enceinte de huit mois ? Il vous reste désormais peu de temps à patienter avant de rencontrer votre bébé. Si le fœtus profite de ces derniers mois de cohabitation pour se faire une petite beauté, la future maman n’a pas non plus de quoi s’ennuyer ! Entre changements physiologiques et préparation à la naissance, découvrez ce qui vous attend pour ce dernier trimestre de grossesse.

Quand commence le huitième mois de grossesse ?

Le huitième mois commence dès la 31e semaine de grossesse, soit 33 semaines d’aménorrhée (SA = semaines écoulées depuis les dernières menstruations). À ce stade, même si votre bébé paraît déjà prêt à sortir, il serait toujours considéré comme prématuré en cas d’accouchement. Le 8e mois se termine à 35 semaines, soit 37 semaines d’aménorrhée, et marque à cette date la fin de la prématurité pour le fœtus. Bien que le dernier trimestre de grossesse touche à sa fin, ce huitième mois est donc décisif pour la santé et la viabilité du bébé. Si la rencontre est imminente, ne soyez pas trop pressée !

Que se passe -t-il durant une grossesse de 8 mois ?

La grossesse au huitième mois est synonyme de nombreux changements pour le bébé comme pour la maman.

Du côté de bébé

Au début du 8e mois de grossesse, le bébé mesure en moyenne 39 cm pour 1,7 kg. S’il ne s’est pas encore retourné la tête en bas pour pouvoir faciliter sa sortie, il est très probable qu’il le fasse ce mois-ci. À ce stade de la grossesse, certains détails de son corps se peaufinent : ses ongles poussent, le vernix (substance blanchâtre) recouvre son corps pour le protéger des germes à la sortie et les cellules adipeuses se remplissent pour donner à sa peau un aspect « plus lisse » et rosé.

Le fœtus devient de plus en plus sensible aux stimuli extérieurs. Il réagit en bougeant à la musique, aux voix et peut même être ébloui par la lumière. Ses mouvements sont d’ailleurs beaucoup plus précis et francs. En plus du foie, les poumons poursuivent activement leur maturation afin de permettre au bébé de respirer sans assistance à la naissance, et ce dès la fin du huitième mois.

Du côté de la maman

Pour la future maman, le huitième mois rime souvent avec le début du congé maternité. Ces quelques semaines vont lui permettre de se reposer tout en préparant la venue au monde du tout petit. Le moment est venu de commencer la préparation à la naissance avec une sage-femme. En groupe ou en individuel, ces séances sont une véritable mine d’or pour recueillir toutes les infos et tous les conseils nécessaires pour l’accouchement et les premiers instants de vie de bébé.

Les insomnies sont de plus en plus fréquentes. Les interrogations et les craintes concernant l’accouchement peuvent altérer la qualité de sommeil et le cerveau prépare la maman aux besoins nocturnes de son enfant en la maintenant en « état d’alerte ».

Les contractions physiologiques se font plus présentes. Il s’agit généralement de « fausses contractions », car elles n’annoncent pas le début du travail.

Le ventre devient de plus en plus rond et encombrant, et les brûlures d’estomac peuvent vous mener la vie dure. Durant le huitième mois, la maman accumule les kilos de grossesse, car l’organisme fait des réserves en vue d’un potentiel allaitement. Les jambes deviennent lourdes et les pertes d’équilibre apparaissent en raison d’une modification du centre de gravité. L’utérus appuyant davantage sur la vessie, les mictions se font aussi plus nombreuses, même en pleine nuit !

Est-il dangereux d’accoucher à 8 mois de grossesse ?

Enceintes de huit mois, les futures mamans ne cachent plus leur impatience d’enfin rencontrer leur enfant. Si le fœtus venait à naître au début du huitième mois de grossesse, il serait encore considéré comme prématuré. Une prématurité tardive, certes, mais pas sans risque pour le bébé. Ce n’est qu’à partir de 37 semaines d’aménorrhée, soit 35 semaines de grossesse, que le risque de prématurité est exclu par les professionnels de santé. À ce stade, le fœtus a atteint une certaine maturité hépatique, pulmonaire et rénale lui permettant normalement de vivre sans assistance à la naissance. Quand bébé est dans le ventre maternel, chaque semaine de grossesse passée donne la possibilité de réduire significativement le risque de séquelles. Mieux vaut donc accoucher le plus tard possible ! Une fois les 8 mois de grossesse révolus, bébé est par conséquent en théorie prêt à naître. Il arrive parfois que certains nouveau-nés aient du mal à s’acclimater à leur venue au monde, survenue un peu plus tôt que prévu : dans ce cas, ils effectuent un court séjour en néonatologie afin d’être surveillés de près.

Pratique : que faut-il préparer durant le 8e mois de grossesse ?

Bébé ne va pas tarder à pointer le bout de son nez et la future maman doit quant à elle s’activer pour anticiper le mieux possible sa venue. Voici une liste non exhaustive des choses à ne pas oublier si vous êtes enceinte de 8 mois :

  • L’écho du 3e trimestre : c’est la dernière échographie obligatoire durant la grossesse. Elle permet d’estimer le poids et la taille du bébé à la naissance, mais aussi de déceler d’éventuelles malformations ou une souffrance fœtale.
  • L’inscription en maternité : si ce n’est pas déjà fait, rapprochez-vous de votre maternité pour effectuer les démarches administratives nécessaires à votre séjour.
  • La visite chez l’anesthésiste : elle est indispensable pour bénéficier de la péridurale et en cas de césarienne.
  • La valise de maternité : préparez les affaires de bébé et les vôtres pour le séjour à la maternité, en suivant la liste donnée par cette dernière.
  • Le projet de naissance : réfléchissez à la manière dont vous aimeriez mettre au monde votre bébé et présentez ce projet à votre sage-femme pour évaluer sa faisabilité.
  • La chambre de bébé : profitez de ces derniers instants de grossesse pour aménager son univers.
  • Les derniers achats : s’il vous manque de la layette ou du matériel de puériculture, c’est le moment de peaufiner vos achats, au cas où bébé se déciderait à arriver plus tôt que prévu.
  • La radio du bassin : en cas de bassin trop étroit, le gynécologue peut prescrire une radiopelvimétrie pour voir si un accouchement par voie basse est possible ou si une césarienne doit être envisagée.

Si chaque semaine compte dans le ventre de sa maman, bébé peut arriver sans risque de prématurité dès la fin du huitième mois. Si le fœtus profite de ces dernières semaines pour peaufiner son aspect, la future maman a elle aussi de quoi s’occuper. Quoiqu’il en soit, les 8 mois de grossesse annoncent bel et bien la fin de la grossesse.