Comment savoir si on est enceinte sans test de grossesse ?

Alors, enceinte ou pas ? Parfois, un simple petit retard de règles ou encore l’apparition de premiers symptômes peuvent suffire à nous mettre la puce à l’oreille. Le meilleur moyen de savoir si une grossesse a débuté ? Faire un test, bien sûr ! Mais comment savoir si on est enceinte lorsqu’on n’a pas de test à la maison ? Découvrez nos petites astuces pour tenter d’apprendre la bonne nouvelle en avant-première !

 

Test de grossesse maison : les recettes de grand-mère

Savoir si on est enceinte ou pas grâce à des petits tips de grand-mère, c’est possible ? Cela semble fou et pourtant, ces astuces étaient bel et bien utilisées par nos aïeules. Les tests de grossesse en pharmacie n’existant pas, il fallait bien que les femmes puissent confirmer leur intuition. Voici un petit récapitulatif des astuces de test de grossesse DIY qui reviennent le plus fréquemment.

Le test du verre

Le soir, avant d’aller au lit, récupérez un peu de votre urine dans un verre ou un bocal et placez le contenant au réfrigérateur. Dès le réveil, le lendemain matin, vous pouvez découvrir si vous êtes enceinte ou non. Si un nuage de couleur blanche apparaît dans l’urine, il y a de fortes chances que vous soyez enceinte !

Le test de l’aiguille

Prélevez un peu de votre urine dans un récipient, de préférence le matin, puis placez-y une aiguille neuve. Si de la rouille se forme tout autour de l’aiguille, après 6 à 10 heures de trempage, alors le test est considéré comme positif.

Le test de l’eau de Javel

Commencez par prélever un peu de votre urine dans un contenant, puis versez-y deux cuillères à soupe d’eau de Javel. Si vous êtes enceinte, il se produira une réaction entre la javel et l’urine : de la mousse devrait apparaître, venant ainsi confirmer la grossesse.

Le test du sel

Dans un verre, prélevez un peu d’urine et versez-y trois morceaux de gros sel. Si, au bout de deux heures, le sel a complètement fondu dans l’urine, alors le test de grossesse est considéré comme positif.

Transmises de génération en génération, ces méthodes maison de test de grossesse ne sont basées sur aucun fondement scientifique. Si elles peuvent dépanner, le temps d’un week-end, en attendant de se procurer un test fiable en pharmacie, elles sont toutefois à prendre avec des pincettes.

 

Les premiers symptômes de grossesse

Vous avez des doutes sur une potentielle grossesse et vous n’avez pas de test sous la main ? Pas de panique ! Si les remèdes de mamie ne vous inspirent pas plus que ça, vous pouvez toujours tenter de vous fier aux premiers symptômes de grossesse. Si certaines n’en ressentent aucun, même plusieurs semaines après la confirmation de leur grossesse, d’autres parviennent à en distinguer très tôt.

Le retard de règles

Cela peut paraître évident, et pourtant, l’absence de menstruations est le premier symptôme évocateur de la grossesse. Les femmes ayant des cycles réguliers pourront constater un retard suspicieux dès le premier jour supposé de leurs règles. Celles ayant des cycles irréguliers devront patienter quelques jours ou semaines supplémentaires avant d’en avoir le cœur net.

Bon à savoir : certaines femmes enceintes peuvent continuer d’être réglées durant la grossesse. Bénins, ces saignements sont appelés des « règles anniversaires » et se poursuivent tout au long de la grossesse. Pas facile de savoir si on est enceinte sans faire de test, dans ce cas…

Les nausées

Autre symptôme de grossesse qui concerne la majorité des femmes enceintes : les nausées. Si certaines n’auront que quelques nausées matinales, d’autres devront composer avec des vomissements de jour comme de nuit. En cas de grossesse, les nausées peuvent apparaître très tôt après la conception, en raison des fortes modifications hormonales. Toutefois, certaines femmes enceintes auront la chance de n’avoir aucune nausée au cours de leur grossesse.

La fatigue

Si vous vous sentez beaucoup plus fatiguée que d’habitude, sans avoir opéré un quelconque changement dans votre routine quotidienne, peut-être est-ce lié à une grossesse ? De nombreuses femmes enceintes ressentent une fatigue écrasante au cours des premiers mois de grossesse. Une fatigue grandissante et inexpliquée peut être un précieux indice si vous pensez être enceinte.

 

La date de conception

En plus des petits trucs de grand-mère et des premiers symptômes, nous vous livrons une nouvelle piste à explorer pour confirmer votre grossesse sans test : la date de conception.

Chez la femme, la fenêtre de fertilité s’ouvre quelques jours avant l’ovulation et se termine le lendemain de cette dernière. L’ovulation se produit au 14e jour chez les femmes ayant des cycles de 28 jours. C’est durant cette courte période du cycle menstruel que peut intervenir une grossesse : un ovule est libéré par l’ovaire et peut alors être fécondé par un spermatozoïde… Si, toutefois, il y a eu un rapport sexuel à ce moment-là !

En cas de cycles irréguliers, il vous sera presque impossible de calculer votre date présumée de début de grossesse. Si, au contraire, vous êtes réglée comme une horloge, un rapport intervenu aux alentours de l’ovulation, associé à un retard de menstruations deux semaines plus tard, peuvent être annonciateurs d’une bonne nouvelle !

Savoir si on est enceinte sans test de grossesse ? Plus facile à dire qu’à faire ! S’il existe plusieurs méthodes pour tenter de le deviner, elles n’ont pas toutes fait leurs preuves. Pour confirmer une grossesse, rien ne vaut un test de grossesse urinaire, qui doit lui-même être complété par un bilan sanguin. Grâce à une prise de sang, la recherche de l’hormone de grossesse Bêta HCG est l’unique façon fiable de savoir si vous êtes enceinte, de même qu’une échographie dite de datation.